Passez à l'ombre !

il y a
3 min
228
lectures
183

Si j'étais poète, je serais Eluard, Desnos, X. Grall, Max Jacob, René-Guy Cadou et les autres. Ecrivain, Fallet, Bazin, Clavel (Maurice), Michel Ragon (Un si bel espoir !). Un livre qui m'a  [+]

Image de 1ère édition

Thème

Image de Très très court
« Bon cœur et bon souffle, vous finirez centenaire. » Le médecin répétait ce bon mot à chacun d'entre nous en guise de viatique. « Attendez ! me dit-il avec un sourire de connivence, votre Rolex est arrêtée. Voulez-vous que je la fasse réparer ? » J'ai refusé poliment. Ma montre cassée était sans doute réparable, mais l'heure qu'elle indiquait sans ciller d’une seconde était celle de deux rendez-vous. Le premier avait eu lieu sur un malentendu, le second était proche et je ne voulais surtout pas le rater.
Ma croissance s'était arrêtée à 14 ans. Les filles ne voyaient que mes copains qui m'appelaient passe-partout. De ce handicap j'en ai fait un atout. J'ai commencé comme aide-égoutier, à Rungis. On me poussait dans les conduites pour décoller la pourriture des halles et cureter les boues. Mon chef se tenait en surface, les mains dans les poches à gueuler par la bouche d'égout. C’était un métier difficile certes, mais j'étais libre comme l'air. Je ne partageais mes galeries qu'avec des rats bruns, nettoyeurs infatigables, sournois, insaisissables. On était du même monde.
J’ai fait mes références en boyautant dans un patrimoine antique, le cloaca maxima du vieux Paris. On m'appela un soir dans les bas-fonds de la rive gauche pour dégorger les caves d'un vieil immeuble inondées par un reflux d'égout. J'ai bien vite trouvé l'obstacle et ce fut facile de libérer la conduite. D'autant que ce bouchon partait en lambeaux. Pour finir, c'est un pied avec tarse et métatarse qui me resta dans les mains.
Le tenancier du cabaret de nuit, un mouchoir brodé sur la bouche, me demanda de parler à voix basse. Ses clients emportaient joyeusement à l'étage des filles posées un escalier étroit. Et tout ce beau monde de s'enjamber d'une humeur friponne. Il me dissuada fermement de signaler ma découverte à la police. « Le commissaire est un habitué, c’est notre bonne conscience si vous voulez. Mieux vaut ne pas l'embêter avec des pieds arrivés de je ne sais où. Tant qu'ils ne remontent pas au grand salon.» Il pouffa d'un petit rire saccadé et s'éventa de sa broderie.
Pour ce travail, je fus très bien payé, plus pour ma discrétion sans doute. En confiance, le bistrotier me présenta un copain à lui qui avait d'autres égouts à déboucher. « Tout un week-end, m’a-t-il chuchoté, sans facture, du cash ! » Il ne voulait pas alerter la concurrence. J'ai donc rencontré R., le commanditaire dont le nom n’était qu’une lettre. C'était un dandy, un charmeur peu bavard mais au regard terriblement persuasif. Je n'ai pas hésité et j'ai topé pour trois jours sous terre.
A la fin de ce « chantier » très rentable, mon erreur fut d’abuser des grands airs. Je me sapais et je me pavanais à l'image de mon bienfaiteur qui, lui, s'était envolé vers un paradis insulaire. Tout sonnait faux, ma faconde, mes fringues, mon argent... J'ai quand même vécu de bons moments, l'argent ouvre des portes dorées et aguichent les filles. L'une d'elles, chanteuse paumée que j'appelais ma grande Piaf, avait des goûts de luxe. Pour faire face, je suis redescendu dans des bas-fonds clandestins, mais à mon compte cette fois-ci. Tous les week-ends j'étais à l'œuvre. Je débouchais, perçais, démolissais. J'en ai vidé des caves, pas des recoins sordides, non, des sous-sols de luxe, de la belle antiquaille reléguée. Et puis, ces fricfracs de rat d’égout n’étant plus à ma mesure, je suis monté dans les étages. Et de rat de cave je suis devenu un monte-en-l’air très recherché. Désormais, je violais l’intimité des demeures bourgeoises d’où j’emportais des petites fortunes.
Quand on est dans la basse société, il faut y rester. Mes manières d’égoutier me trahirent. Je défonçais les portes avec rage, je marquais mon passage d’empreintes grasses et de mégots, je faisais un boucan d’enfer. Tant et si bien que je fus sèchement coincé dans une souricière. Cette fois-là je m’étais largement servi, bijoux, espèces en francs et en dollars. Une montre aussi, une Rolex que je m’empressais de passer au poignet. Dans la confusion de mon arrestation, je balançais des coups et j’en recevais. Le verre de ma Rolex éclata et un morceau de verre entailla mon bras. A la vue de mon sang je suis tombé dans les pommes. Les uns ont cru que j’étais mort, d’autres ont mesuré l’incident à sa juste vérité. « Ce tire-laine n’était pas à la hauteur. »
Un an d’instruction, jugement, enfermement. Ils ont refait mon parcours, me collant sur le dos des petits vols de trois sous, des clopinettes de rats d'hôtel. Je leur ai dit que je valais mieux que ça. Et là j'ai lâché le morceau. « Nice, le gang des égoutiers, j'y étais ! » Ils ont ri aux éclats. Je n'avais pas de preuve, alors ils m'ont inculpé pour des larcins sans envergure, un peu au hasard.
Mon compagnon de cellule avait tué sa femme et son amant. Circonstances atténuantes, il sortira dans treize ans s'il ne fait pas d'histoires. Je lui ai expliqué que moi j'étais entré ici à cause des égouts mais que j'allais en sortir de la même façon. Il n'a pas voulu me suivre, il était claustrophobe. Je me suis fait reprendre dans la cave à vins d'un grand restaurant, à l'heure du coup de feu. A force de tourner en rond dans ma cellule, j'avais perdu mes facultés souterraines.
Pas de remise de peine pour moi, je suis sorti à l'heure prévue. Le gardien m'a poussé sur le trottoir : « Allez-y donc, le printemps va vous requinquer ! » Au clocher voisin, l’horloge sonnait midi. J’ai regardé ma Rolex, elle était pile à l’heure. Le soleil tapait fort. « Passez à l'ombre ! » J'ai laissé le haut du trottoir à une jolie fille. Des parfums oubliés me ramenèrent à la vie. Un frisson soudain, un peu d’air frais confina ce bonheur.
183
183

Un petit mot pour l'auteur ? 84 commentaires

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lisez la charte !

Pour poster des commentaires,
Image de Firmin Kouadio
Firmin Kouadio · il y a
Un style qui plaît et qui donne envie de lire jusqu'au bout. S'il vous plaît, je vous invite à lire "en mal d'humanisme", en compétition ! Votre retour m'aiderait à m'améliorer.
Image de Ozias Eleke
Ozias Eleke · il y a
Un texte si riche et captivant. J'ai aimé.
Je vous prie de lire mon texte pour le compte du Prix des Jeunes Écritures https://short-edition.com/fr/oeuvre/tres-tres-court/homme-tas-le-bonjour-dalfred

Image de Vol-au-vent
Vol-au-vent · il y a
Merci pour cette attention
Image de DEBA WANDJI
DEBA WANDJI · il y a
Très attrayant!
J'adhère et je vous invite à découvrir mon texte en course pour le prix jeunes auteurs https://short-edition.com/fr/oeuvre/tres-tres-court/etoile-perdue-2
N'hésitez pas de laisser vos impressions en commentaires. Merci!

Image de Vol-au-vent
Vol-au-vent · il y a
Merci, je vais à mon tour prendre connaissance de votre texte.
Image de Eric diokel Ngom
Eric diokel Ngom · il y a
J'ai bcp aimé. Un texte original et bien structuré .. un style fluide .. merci de consulter le mien avis et voté pour m'aider à progresser .mes voix
Image de Vol-au-vent
Vol-au-vent · il y a
Sympa, je vais à mon tour découvrir votre texte
Image de Gaelle Ghanem
Gaelle Ghanem · il y a
Bravo, j'adore votre style! Très beau texte, vous avez ma voix!
Je vous invite à découvrir mon oeuvre: https://short-edition.com/fr/oeuvre/tres-tres-court/noir-cest-noir-il-me-reste-lespoir

Image de Marie Juliane DAVID
Marie Juliane DAVID · il y a
Une belle petite ballade....
Bravo pour ce texte et bonne continuité.
Je vous invite à passer lire mon texte en compétition pour le prix des jeunes écritures 2020. Veuillez cliquer sur mon nom tout en haut de ce commentaire pour y accéder. Merci d'avance.

Image de Tarek Bou Omar
Tarek Bou Omar · il y a
Bonsoir, ma voix pour ce beau texte bien que trop tard.
Si vous avez un peu de temps, je vous invite à découvrir mon texte en compétition pour le Prix des jeunes écritures : https://short-edition.com/fr/oeuvre/tres-tres-court/le-soleil-s-eteint-sur-mon-destin-1?all-comments=1#fos_comment_comment_body_4242995. Bonne continuation :).

Image de Vol-au-vent
Vol-au-vent · il y a
merci Iraje, au plaisir de vous lire à mon tour !
Image de M. Iraje
M. Iraje · il y a
Une belle évasion ... de bas en haut, et vice-versa 😀😀😀 !
Image de Vol-au-vent
Vol-au-vent · il y a
merci Iraje, au plaisir de vous lire à mon tour !
Image de deleted
Utilisateur désactivé · il y a
toutes mes voies
svp votes pour moi !

Image de lucile latour
lucile latour · il y a
l'enferment et un bol d'air ouf on respire. bien dit. bravo. et votre nom va avec. et vous êtes poète..
viendrez vous me lire et me soutenir "sur le chemin qui mène au puits" et "jusqu'à la pointe"? en lice ce printemps. merci beaucoup. à bientôt.

Image de JACB
JACB · il y a
Je vous ai lu d'une traite Vol-au-vent! C'est une histoire croustillante et si j'osais...je vous dirais...Allez! je l'écris: j'ai pris mon pied! Vous avez l'art de nous en compter de bien belles, le ton épouse le contenu , on trouve le personnage plutôt sympathique ! Merci.
Image de Vol-au-vent
Vol-au-vent · il y a
Merci JACB, Vous êtes en finale, je vous ai relevé de quelques points !
Image de Mohamed Laïd Athmani
Mohamed Laïd Athmani · il y a
Très joli récit.
Captivant et bien écrit.
Mérite mes encouragements.
Ah, mes points, et entièrement.

Image de Vol-au-vent
Vol-au-vent · il y a
merci Mohamed, au plaisir de vous lire à mon tour.
Image de Yanis Auteur
Yanis Auteur · il y a
Mes 5 voix.
Je propose vous mon histoire en lien ci dessous pour le concours adolescent.
https://short-edition.com/fr/oeuvre/tres-tres-court/lhomme-10

Image de Vol-au-vent
Vol-au-vent · il y a
Merci de votre soutien, je vais illico lire votre nouvelle
Image de Garance Andersen
Garance Andersen · il y a
Excellent et tellement original ! Merci pour cette lecture, ce rat des caves est au demeurant fort sympathique dans sa façon de se raconter !
Image de Vol-au-vent
Vol-au-vent · il y a
Merci Garance pour votre soutien réconfortant.
Image de Fred Panassac
Fred Panassac · il y a
Voilà ce qui arrive quand on mène grand train, le monte-en-l’air joue un air au violon puis se retrouve à court d’air frais, aux confins de la liberté..
Un suspense mené avec vivacité et humour, bravo et 5 voix aériennes pour ce défi des 72 heures bien ficelé !

Image de Vol-au-vent
Vol-au-vent · il y a
Merci Fred, on a l'air que l'on se donne n'est-ce-pas ?
Image de Angelique Gahagnon
Angelique Gahagnon · il y a
Bravo Bernard , un texte prenant !
Image de Vol-au-vent
Vol-au-vent · il y a
Merci Angélique, à ton tour maintenant. Le Crédit Agricole peut attendre !!!
Image de Julia Chevalier
Julia Chevalier · il y a
Un texte original et prenant
Image de Vol-au-vent
Vol-au-vent · il y a
Merci d'avoir pris le temps de me lire !
Image de Monique Salaun
Monique Salaun · il y a
Très sympa Bernard! Bravo😉
Image de Vol-au-vent
Vol-au-vent · il y a
Merci Monique, le confinement aide beaucoup !
Image de Vanessa Marrec
Vanessa Marrec · il y a
Bravo Bernard !! Un plaisir à lire !! 👏🏻👏🏻
Image de Vol-au-vent
Vol-au-vent · il y a
Merci d'avoir pris le temps de lire et d'avoir voté !
Image de Anne Bidan
Anne Bidan · il y a
Quel talent !
Image de Eric JACQUELIN
Eric JACQUELIN · il y a
Confiné dans les boyaux de la Terre, un jour on ressort au grand air ! Eric
Image de Vol-au-vent
Vol-au-vent · il y a
Merci Eric, le confinement était à l'ordre du jour !
Image de RAC
RAC · il y a
Vraiment très chouette ! Original & très fluide, le tout ficelé avec humour. Compliments !
Image de Vol-au-vent
Vol-au-vent · il y a
Merci RAC pour votre encouragement.
Image de Mescouezellus Lefeuvre
Mescouezellus Lefeuvre · il y a
Un petit tour ici pour te lire .
J ai le temps ...... à bientôt et bravo

Image de Elena Hristova
Elena Hristova · il y a
Vol au vent dans son élément, un régal de fraîcheur!
Image de Gwen Caroff Bothorel
Gwen Caroff Bothorel · il y a
Merci pour cette belle parenthèse
Image de Vol-au-vent
Vol-au-vent · il y a
Merci de votre soutien.
Image de Antoinecoat Coat
Antoinecoat Coat · il y a
Bravo , quel talent.!
Continuez ainsi vous irez loin.

Image de Vol-au-vent
Vol-au-vent · il y a
merci monsieur Antoine mais avec le confinement je n'irai sans doute pas très loin !
Image de Pierre Yves Unguran
Pierre Yves Unguran · il y a
Merci ! Quel agréable moment ! Un autre un autre un autre !!!
Py

Image de Vol-au-vent
Vol-au-vent · il y a
Merci Pierre-Yves, il faut bien passer le temps !
Image de Isabelle Languenou
Isabelle Languenou · il y a
Très bien écrit 👍 !
Image de Lisate
Lisate · il y a
Bonne chance !
Image de Vol-au-vent
Vol-au-vent · il y a
Merci beaucoup, il faut y croire à la chance !
Image de Hélène Trébaol
Hélène Trébaol · il y a
Vous êtes un auteur vraiment excellent Mr Trébaol ! Continuez ainsi. Vous méritez le prix Goncourt. Minimum ! 😉😘
Image de Ristretto Aroca Lehre
Ristretto Aroca Lehre · il y a
C’est malin de nous écrire cela alors que nous sommes confinés ! Merci cher ami, c’est toujours un plaisir de te lire
Image de Vol-au-vent
Vol-au-vent · il y a
Quelle réactivité ! Merci, on s'amuse comme on peu !
Image de Patrick Peronne
Patrick Peronne · il y a
Original. Bien écrit. Un très bon moment de lecture. PS : Niçois, je suis ravi d'apprendre après tant d'années qui était l'un des comparses de la bande à Spaggiari (sourire) *****
Image de Vol-au-vent
Vol-au-vent · il y a
Merci Patrick ! Au sujet du casse de Nice, j'ai mes sources ! Plus sérieusement, pour donner du corps à une fiction on fait parfois un enfant à l'Histoire !
Image de Cristo
Cristo · il y a
quelle vie et quelle histoire d’un monté en l’air issu des bas fonds du ventre de paris . Mais il a de la classe et de la resilience, un récit que l’on lit de bout en bout sans s’ennuyer bravo
Et 5/5
Solarius 72h un air de rien https://short-edition.com/fr/oeuvre/tres-tres-court/un-air-de-rien-1

Image de Vol-au-vent
Vol-au-vent · il y a
merci Cristo pour votre soutien. Au plaisir de vous lire également. J'y cours !
Image de Jean Calbrix
Jean Calbrix · il y a
Je ne me moquerais plus des égoutiers, ils peuvent avoir une vie trépidante ! Bravo, Vol-au-vent, pour votre bel humour. +5
Je vous invite à lire https://short-edition.com/fr/oeuvre/poetik/la-rose-la-bouteille-et-le-baiser si vous en avez le temps.

Image de Lélie de Lancey
Lélie de Lancey · il y a
D'abord votre pseudo est en plein dans le thème 🙂 ensuite bravo pour cette histoire géniale. L'écriture est enlevée. L'inspiration est belle. Et c'est une belle façon d'avoir traité le thème. Merci infiniment pour ce bon moment de lecture.
Image de Vol-au-vent
Vol-au-vent · il y a
Merci pour votre sympathique encouragement.
Image de Eric Nedelec
Eric Nedelec · il y a
Une vrai micro nouvelles qui pourrait presque faire un scénario, c'est bien écrit, avec tout ce qu'il faut pour tenir le lecteur en haleine très rapidement et jusqu'à la fin. Mes cinq voix et une invitation à découvrir dans la même compétition "en route vers la bibliothèque"
Image de Hervé Poudat
Hervé Poudat · il y a
Merci Vol Au Vent d'avoir réveillé ma claustrophobie. MaIs le texte le méritait.
Image de Ginette Flora Amouma
Ginette Flora Amouma · il y a
Un univers particulier accroché à l'air du temps .
Image de Vol-au-vent
Vol-au-vent · il y a
Merci de votre soutien Ginette !
Image de Yann Olivier
Image de Julien1965
Julien1965 · il y a
Que votre histoire est riche en péripéties et vous avez cette capacité à m’embarquer dans des boyaux souterrains et dans un monde interlope en deux temps trois mouvements. Alors bravo !!!
Image de Vol-au-vent
Vol-au-vent · il y a
merci Julien, je suis curieux de vous lire à mon tour.
Image de Blandine Rigollot
Blandine Rigollot · il y a
Quelles aventures ! De tuyaux en boyaux, de la cave à l'étage.... ces années de débouchage et de cambriole valaient bien un petit séjour à l'ombre, avant de retrouver le grand air ! C'est trépidant et mené tambour battant. ***** voix pour la Rolex et le reste !
Image de Vol-au-vent
Vol-au-vent · il y a
Merci Blandine, à mon tour de découvrir vos créations !
Image de Michaël Artvic
Michaël Artvic · il y a
On retrouve vite des sens, des parfums oubliés ! bravo à vous et bonne continuation
Je vous invite au bord de mer , https://short-edition.com/fr/oeuvre/tres-tres-court/au-bord-du-trou-du-diable

Image de Vol-au-vent
Vol-au-vent · il y a
Merci je vais aller bien sûr u bord du trou du diable !
Image de Zouzou
Zouzou · il y a
Un personnage qui fait écho....
En lice aussi si vous aimez...

Image de Vol-au-vent
Vol-au-vent · il y a
Merci, à mon tour de vous soutenir après une visite sur votre site
Image de Chantane P.
Chantane P. · il y a
Un bon moment de lecture
Image de JARON
JARON · il y a
Bonjour Vol-au-vent un texte bien écrit sur une idée originale, l'histoire est bien amenée et agréable à lire. Mes voix sans hésiter. Si vous avez un instant pour une petite balade en forêt de quoi se dégourdir les jambes et de respirer un bon air. En attendant, prenez soin de vous. https://short-edition.com/fr/oeuvre/tres-tres-court/je-me-souviens-32
Image de Vol-au-vent
Vol-au-vent · il y a
Merci beaucoup, et je vais de ce pas (confiné) faire un tour en forêt en votre commpagnie.
Image de François B.
François B. · il y a
Un très bon moment de lecture avec une grande cohérence entre le sujet, le style, les images
Image de Vol-au-vent
Vol-au-vent · il y a
Merci, à vous lire à mon tour
Image de Chantal Sourire
Image de deleted
Utilisateur désactivé · il y a
Style agréable, histoire peu banale, personnage singulier : très bien !
Image de Vol-au-vent
Vol-au-vent · il y a
Merci Xavier, pourquoi ne pas à mon tour vous rendre visite ?
Image de Miss Chatterton
Miss Chatterton · il y a
Une belle histoire originale et une écriture plaisante qui donne envie d'en savoir plus. Un très bon moment passé en votre compagnie.
Image de Patricia Burny-Deleau
Patricia Burny-Deleau · il y a
Un sacré personnage !
Image de Vol-au-vent
Vol-au-vent · il y a
Merci Patricia, au plaisir de vous lire à mon tour.
Image de Keith Simmonds
Keith Simmonds · il y a
Un grand bravo pour cette œuvre bien conçue et attachante !
Mon soutien ! Une invitation à découvrir “David contre Goliath”
qui est en compétition pour le Prix, Portez Haut les Couleurs 2020.
Merci d’avance et prenez soin de vous !
https://short-edition.com/fr/oeuvre/tres-tres-court/david-contre-goliath-2