Image de Allie

Allie

56 lectures

10

Tu es finalement parti. Sans prendre la peine de me dire au revoir. Tu avais hâte de t'en aller je pense, pour visiter d'autres contrées. Tu m'as laissée là sur le pas de la porte, à contempler ton départ, sans un mot pour te retenir. On m'avait pourtant prévenue, j'aurais du le savoir que ça allait arriver. Mais je ne voulais pas le croire. Pas croire que toi, mon grand amour, un jour tu partirais. Un soir en sortant du travail, tu m'as tout dit. Tu m'as dit tous les mots que j'espérais ne jamais entendre de ta bouche. Ce soir-là, tu m'as dit que tu ne ressentais plus rien. A ta façon, tu m'as fait comprendre que la passion s'était envolée, que mon rire n'était plus une douce mélodie pour toi, et que mes lèvres ne te donnaient plus mille tentations. Tu es parti très vite. Je n'ai pas eu le temps de comprendre. Je crois qu'au fond, je m'en doutais. Je savais que ça n'allait pas bien, mais qui aurais cru à ce point ? Nous étions inséparables. Je n'ai pas réalisé. Je t'ai regardé partir.
Puis là, ça a commencé à faire mal. La douleur a saisi mon cœur, quand au moment de se coucher, tu n'étais pas à mes côtés. Les larmes ont mouillés mes joues, quand j'ai regardé mon téléphone et qu'aucun message n'était de toi. J'ai senti mon ventre lâché, et les sanglots arrivés, lorsque j'ai entendu à la radio notre chanson préférée. C'était si dur. Trop dur. J'ai pleuré tout ce que j'ai pu. J'ai crié, j'ai hurlé... Puis j'ai du l'annoncer. A mes amis, a ma famille. Eux, qui ne se doutaient de rien. Dissimuler la vérité était tellement plus simple, que d'avouer que la personne que l'on aime nous a abandonné.
Te revoir était une torture. C'est comme si tout mon être était contre moi. Je te regardais dès que je le pouvais. Je relisais nos conversations. J'avais si mal. Tous nos souvenirs que tu avais éjecté avec simplement quelques mots... J'ai regretté de ne pas t'avoir retenu. J'ai regretté d'avoir été comme je l'ai été. Je ne pouvais pas croire que tu ne souffrais pas, que je ne te manquais pas. Tu me répétais sans cesse que sans moi, ta vie n'avait plus de sens, alors pourquoi te séparer de moi ?
Quand j'ai réalisé que je ne voulais pas que tout cela s'arrête, c'était trop tard. Tu étais déjà loin...
Je te regarde maintenant de la fenêtre, lorsque tu vas balader ton chien. Toi et ta nouvelle copine, vous n'habitez pas bien loin. Parfois j'ouvre la porte de l'entrée, je vais jusqu'à te saluer. Sentir ton parfum ne me fait désormais plus rien. Frôler ton corps ne me donne plus envie de l'embrasser. Mais crois moi que jamais, je n'oublierais. Quand j'entends notre chanson préférée, je pense à cette époque où dessus, on dansait. Quand je te regarde l'embrasser, je me demande ce que je ressentais. Les sentiments se sont perdus, j'en commence même à oublier, ce que l'on a vécu.
10

Un petit mot pour l'auteur ?

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lisez la charte !

Pour poster des commentaires,
Image de deleted
Utilisateur désactivé · il y a
Il se dégage sur ce court, une écriture pleine de sentiment et de souffrance +
·
Image de Lulla Bell
Lulla Bell · il y a
C'est écrit à fleur de peau, ou plutôt de coeur. Beau, authentique et touchant ! Peut-on vraiment se détacher de l'autre quand on le voit régulièrement ? en oublier les bons moments ? Moi, je ne peux pas, je n'ai jamais pu, même 25 ans après !
·
Image de Allie
Allie · il y a
Je pense qu'on oublie jamais vraiment, c'est là quelques part, au fond de nous. Et voir cette personne ou la frôler fait remonter beaucoup de souvenirs. Puis on apprend à vivre avec et on écrit ce genre de texte que vous avez pris le temps de lire. Merci beaucoup :)
·
Image de Loutze
Loutze · il y a
Je l'avais lu et j'etais restée sans voix. Ca a reveillé une vieille douleur en moi et j'en ai eu les larmes aux yeux. Je le relis aujourd'hui et je suis etonnée de ne pas avoir laissé de commentaire. C'est une forte sensation que tu decris là, et le pire c'est que tu le fais bien ! Frappant. Merci et bravo :)
·
Image de Allie
Allie · il y a
Désolé d'avoir réveillé cette douleur, mais je suis contente que tu aie pu te reconnaître à travers mes mots. Merci beaucoup ça me touche énormément ! :)
·
Image de Jo Hanna
Jo Hanna · il y a
Ce texte est superbe par son réalisme. Tu décris une souffrance bien réelle et difficile à affronter. Et tu l'écris merveilleusement bien. J'aime beaucoup la fin parce qu'il y a malgré tout l'espoir mais c'est aussi très triste de commencer à oublier ce qui nous rendait heureux autrefois. Oui, j'aime décidément beaucoup ce texte !
·
Image de Allie
Allie · il y a
En oubliant ce qui nous rendait si heureux en étant avec cette personne, j'imagine que me tristesse de l'avoir perdu est moins forte. Mais on oublie jamais complètement... Merci d'avoir pris le temps de lire et de commenter. Je me suis inspirée de mon vécu pour ce texte alors les avis sont très importants pour moi. Merci encore !
·
Image de Mick
Mick · il y a
Comme toujours, je suis complètement "charmé" par tes mots, ta façon simple et sincère de les écrire. Ça transpire l'authenticité (hélas) et il n'y a rien de factice, c'est tragique et malheureux, l'amour est un sujet terriblement délicat et tu retranscrit les sensations avec un réalisme poignant. Enfin moi personnellement quand je te lis, ça me prend aux tripes est ça me fait peur de revivre cela, le vivre une fois c'est déjà trop, c'est une plaie qui apprend à se refermer avec le temps mais c'est surtout une cicatrice qui ne disparaitra jamais.
·
Image de Allie
Allie · il y a
C'est une douleur sans égal qui marque pour toujours... On oublie pas quon a souffert mais pourtant on se relance dans cette aventure, pensant que ce sera différent. Cicatriser prend du temps, oublier n'arrive jamais.
Je suis vraiment contente qu'une fois de plus tu aime ce que j'ai écrit car c'est un vieux texte que je n'osais pas publier lorsqu'il était frais mais j'ai désormais pris du recul et la cicatrice se referme. Ça me fait vraiment plaisir d'avoir des retours positifs !
Je suis actuellement à l'étranger (Amsterdam) mais dès que je rentre j'irai te lire à nouveau !
Au plaisir de te reparler ;)

·
Image de M.M.E.
M.M.E. · il y a
Un texte vraiment.. Je n'ai pas de mot en faite..
·
Image de Allie
Allie · il y a
Tu as vécu la même chose que moi, alors il doit beaucoup te parler...
·
Image de M.M.E.
M.M.E. · il y a
Oh que oui il me parle beaucoup..
·
Image de Maë
Maë · il y a
Un très beau texte..vraiment..tres beau..
·
Image de Allie
Allie · il y a
Merci... Je l'ai écrit il y a longtemps :)
·
Image de Maë
Maë · il y a
Tu m etonne
·

Vous aimerez aussi !

Du même auteur

Du même thème

TRÈS TRÈS COURTS

Au milieu des immeubles vertigineux et innombrables de la cité grise, Anja avance avec sa mère, les cheveux gonflés par le vent qui s’engouffre aussi sous sa robe en coton jaune, sa préférée, ...