1
min

Papa, on est arrivés ?

Image de Julien Da Silva

Julien Da Silva

46 lectures

63

Les rais de lumière de l'aube se reflètent sur le lac dans la vallée voisine. Bientôt le sous-bois sera nimbé de la douce chaleur que lui apportera le soleil. Dans le silence retentissant dont l'humus enveloppe mes pas, seule la chaleur du poids que je porte contre ma poitrine me rappelle mon existence.
Une pâle matinée de Février dans le massif. La mille deux cent quarante quatrième. 3 ans et quatre mois que Michel nous a amenés jusqu'à ce refuge que seule sa famille connait.
Michel est le fils d'un bon ami de mon père, nous passions tous nos étés ensemble, avant.
Alors quand la barbarie a assis son emprise sur l'Europe, il n'a jamais quitté mon esprit. Ce matin où le fleuriste m'a fait comprendre que l'on venait nous chercher, j'ai rassemblé l'argent qu'il nous restait pour le voyage, quelques affaires des enfants et dit à Anne que le moment était venu.
Sur la route, le chacun pour soi, les vols, la violence ont pris le pas sur l'humanité. Nous voyagions en silence pour ne pas nous faire repérer, et parce que tout lien humain avait disparu de notre étrange cohorte.
Il ne restait plus que le bruit de nos souliers usés, et cette phrase : Papa, on est arrivés ? Non, ma chérie, pas encore, mais bientôt, bientôt.
Quand le bout de la route et la bergerie de Michel sont apparus, le doute m'a pris : nous avions perdu, l'Humanité avait cédé à la peur toutes les valeurs qui signifiaient notre existence. Et quelle peur! Michel ne pourrait pas nous aider. Personne ne le pourrait. Nous n'arriverions jamais.
Aujourd’hui, nous coupons du bois pour nous chauffer, Michel nous a laissé quelques chèvres, des poules. L'été dernier, nous avons bricolé une modeste serre ensemble.
Il vient nous voir quand il le peut avec ses fils, discrètement.
Nous vivons à la dure, nous les petits citadins. Chaque jour est une lutte. Mais libres de la peur. Au moins pour l'instant.
Alors, en descendant vers le refuge, quand de ma poitrine pointe une mèche de cheveux et une petite voix qui dit : Papa, on est arrivés ?
Je peux enfin répondre Oui, ma chérie, on est arrivés.

PRIX

Image de 2019

Thèmes

Image de Très très courts
63

Un petit mot pour l'auteur ?

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lisez la charte !

Pour poster des commentaires,
Image de Artvic
Artvic · il y a
Émotion et vibrations comme j'aime
·
Image de RAC
RAC · il y a
Ecrit avec beaucoup de pudeur. Bravo !
·
Image de Lélie de Lancey
Lélie de Lancey · il y a
Un très beau texte émouvant dont la lecture m'a donné le frisson... Votre écriture est précise, lourde de sens tout en restant légère à parcourir... Et puis la solidarité discrète de Michel m'a touché. *****
·
Image de Dimaria Gbénou
Dimaria Gbénou · il y a
Belle production littéraire. Ce texte fait effectivement réfléchir. Bon moment de plaisir, ce fut. Je vous donne mes 3***. Pourrais-je respectueusement vous inviter à parcourir ma nouvelle qui participe au Prix littéraire " Jeunes écritures ...?
https://short-edition.com/fr/oeuvre/nouvelles/sous-le-regard-du-diable

·
Image de DOUMA ESPERANCE
DOUMA ESPERANCE · il y a
Bonne continuation et bonne chance.
Ma voix pour vous!

Je vous exhorte à lire mon texte et à m'accorder vos voix si ça vous plaît.

Merci d'avance et que Dieu vous bénisse !
Ci-dessous le lien de mon texte en compétition.
https://short-edition.com/fr/oeuvre/nouvelles/par-dessus-tout-1

·
Image de François Duvernois
François Duvernois · il y a
Une triste réalité passée, présente et probablement future. Belle écriture. Toutes mes voix.
·
Image de Chantane
Chantane · il y a
vos mots dansent sous votre plume pour des droits que nous devons jamais perdre, bravo
·
Image de Julien Da Silva
Julien Da Silva · il y a
Merci beaucoup Chantane !
·
Image de Issouf Nassa
Issouf Nassa · il y a
JE souhaite tout le succes a ce joli hommage aux droits.
merci de soutenir mon texte https://short-edition.com/fr/oeuvre/nouvelles/trente-deux

·
Image de Julien Da Silva
Julien Da Silva · il y a
Merci Issouf, j'y vais de ce pas
·
Image de Eddy Bonin
Eddy Bonin · il y a
Bravo Julien. J'ai lu ce texte avec beaucoup de plaisir et vous ai donné toutes mes voix.
N'hésitez pas à en faire de même si, seulement, ma nouvelle vous plait :) Un voyage au Japon en 3 minutes chrono : https://short-edition.com/fr/oeuvre/tres-tres-court/une-main-tendue-4

·
Image de Julien Da Silva
Julien Da Silva · il y a
Merci Eddy, je vais y jeter un oeil de ce pas
·
Image de Alcea
Alcea · il y a
Un beau texte qui reflète une bien triste réalité de notre monde. Mes voix!
·
Image de Julien Da Silva
Julien Da Silva · il y a
Merci beaucoup Alcea !
·