2
min

Panne historique

Image de M'elle

M'elle

52 lectures

52

Lundi. Lever laborieux. Sa fille voulait mettre sa robe rose et c’était l’hiver. Garder son calme. Dès six heures trente : parlementer. Le premier jour de la semaine. Aïe ! Comment finirait-elle ? Sur quelles rotules ?
La gamine livrée à la nourrice, le train arrivé en gare de Lyon sans ratés, le RER A attrapé au vol. Elle serait peut-être à l’heure !
Mais bon sang ! Elle avait du s’assoupir ! Elle avait loupé sa station !
Au prochain arrêt, elle rebrousserait chemin. Remonter tout plein de corridors, d’escaliers pédestres ou mécaniques pour se retrouver sur le quai d’en face. Et zut ! Elle serait en retard ! C’était trop beau aussi... A part le caprice carabiné, tout avait tourné comme sur des roulettes. Raz le bol !
Au prochain arrêt, elle ne descendit pas.
Entre Chatelet et Auber, la rame avait ralenti dans un râle de ferraille puis s’était brutalement immobilisée.et plongée dans l’obscurité...Rien ne se rallumait, à part quelques loupiotes vertes indiquant la sortie. Sauf que les portes étaient bloquées. Faits comme des rats !
Le type au regard de rapace qui ne l’avait pas quittée des yeux en profitait pour lui pincer les fesses. Elle s était décalée Puis se ravisant elle lui avait décoché un direct dans les ratiches. Le ragoutant n’avait pas riposté.
Silence radio anxiogène. Pas la moindre explication rassurante. Au début le troupeau des voyageurs sidérés n’avait pas bronché. Chacun ravalait sa peur Puis des murmures interrogatifs, puis des invectives outrées, puis une clameur de colère avaient pris leur élan. : Concert de jurons, de piaillements aigus.
Une femme semble-t-il avait fait un malaise. A tâtons dans le noir, on l’avait ranimée.
Crainte des rapines, de la racaille... Chacun serrait ses affaires sur soi, qui un sac, qui une mallette, qui un cartable. Et chacun avait la gorge serrée. Une angoisse irrationnelle s’était rapidement installée.
Puis la porte s’était ouverte. Un agent de la « sécurité » si si il s’était présenté ainsi avait dan un porte-voix, exhorté les passagers à garder leur sang-froid, à descendre de la rame dans le calme. Evidemment : une grosse bousculade, pour tout dire et rapporter les faits avec exactitude, plutôt une féroce ruée. Les plus costauds ou les plus enragés avaient arraché des mains du préposé ratptassien les lampes de poches qu’il distribuait.
La colonne des voyageurs tels des rats taupiers, s’était ébranlée en queue leu-leu forcée par l’étroitesse du passage entre rame et parois poussiéreuses de la galerie. Sans radar, elle avait longé la galerie jamais ramonée, buté sur les traverses et rattrapé le ramassis de somnambules aveugles du wagon précédent.
Elle, elle s’était raccrochée à la martingale en ratine de son prédécesseur (peut-être le passager lubrique ?).Il avait laissé faire. Ils avaient rasé les murs et progressé à pas de fourmis longtemps. Enfin, ça lui avait paru interminable.

PRIX

Image de Les 40 ans du RER

Thèmes

Image de Très très courts
52

Un petit mot pour l'auteur ?

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lire la charte

Pour poster des commentaires,
Image de Pcoste
Pcoste · il y a
cela ne donne pas envie d'habiter à Paris et de prendre le métro ou le RER tous les jours !
·
Image de Catherine Ackermann
Catherine Ackermann · il y a
Noir mais fort bien écrit. On s'y croirait..bravo
·
Image de Joëlle Brethes
Joëlle Brethes · il y a
Une expérience traumatisante !
·
Image de Lilibellule38
Lilibellule38 · il y a
J'allai l'écrire: bien fait pour lui. Il a cherché. Un suite est prévue?
·
Image de FredBreizh56
FredBreizh56 · il y a
Bien joué pour le coup de poing dans les ratiches de cet obsédé.. Très bien écrit, votre texte coule comme l'eau limpide d'une rivière.. Lecture très Agréable... + mes 5 votes.
·
Image de Pascal Depresle
Pascal Depresle · il y a
Le coup de la panne, c'est souvent. Bien écrit, Mes voix. Je suis en finale avec L'invitation et Reflet, mais peut-être aimerez-vous Tropique dans un autre genre , 7h24 ou toute autre chose.
·
Image de Partner
Partner · il y a
Comme il fait bien noir certains ont raté quelque chose. Mais il m'est arrivé la même chose, seulement c'était à la station Opérat. Ravi.
·
Image de Keith Simmonds
Keith Simmonds · il y a
Bravo pour ce récit bien écrit et réussi ! Mes votes ! Mon œuvre, “De l’autre côté de notre monde”, est en Finale pour la Matinale en cavale 2017. Une invitation à le lire et le soutenir si le cœur vous en dit ! Merci d’avance !
http://short-edition.com/fr/oeuvre/poetik/de-l-autre-cote-de-notre-monde

·
Image de Arlo
Arlo · il y a
Excellent récit fort bien construit. Vous avez les votes d'Arlo qui vous invite à découvrir son poème "j'avais l'soleil au fond des yeux" en finale de la matinale en cavale. Bonne chance à vous.http://short-edition.com/fr/oeuvre/poetik/javais-lsoleil-au-fond-des-yeux
·
Image de Klelia
Klelia · il y a
Encore un incident technique dans le RER... l'excuse la plus souvent entendue par l'habituée du RER C que je suis !
·