Overdose

il y a
1 min
8
lectures
0
La seringue encore plantée dans le bras,je prends conscience que ma fin est peut être arrivée. Je regarde autour de moi et je vois tout c'est junkies entrain de planer et je sais qu'il n'y a pas beaucoup de différence entre eux et moi si ce n'est la classe social. Je suis habituée à me prendre des shoots depuis trop longtemps et je refuse de finir comme ça. Je ne veux pas faire les gros titres pour ma part sombre mais pour le travail que j'accomplis. Dans un dernier sursaut de lucidité j'enlève cette seringue incrustée en moi et la je comprends que c'était la dose de trop. Je m'appelle Julia je suis avocate et ma vie c'est arrêtée à 30 ans.
0

Un petit mot pour l'auteur ? 0 commentaire

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lisez la charte !

Pour poster des commentaires,