Nos souvenirs

il y a
2 min
27
lectures
19
Qualifié
Image de 2021
Image de Très très court
La maison était inoccupée depuis longtemps.
Nos grands-parents s'étaient éteints et se posait la question de savoir si nous vendions ou pas leur maison dont nous avions héritée.
Nous y venions y passer nous vacances d'été, de merveilleux souvenirs.
La maison de nos grands-parents était vieillotte, biscornue mais pour nous, enfants, elle ressemblait à un château, nous qui vivions à Paris dans un appartement étriqué.
La cabane au fond du jardin était notre quartier général, nous y organisions
quelques coups pendables, parfois suivis de quelques punitions.
Mais ces quatres planches,  c'était notre terrain de jeu avec le jardin.
La maison regorgeait aussi de trésors, de vieilleries que nos grands-parents avaient amassés au cours de leur vie.
Il y avait une pièce, à coté du grenier qui nous était interdite. On ne savait pas pourquoi.
Elle était l'objet de nos plus gros complots, souvent jamais réalisés mais année après année, malgré le fait que nous grandissions, nous devenions de plus en plus curieux.
Une seule fois, elle était restée entrouverte, nous aperçumes alors une boîte rose mais la porte se referma brutalement.
"Allez du vent, allez jouer les enfants " nous dit papy.
Cette année là, du haut de nos 8, 9 et 10 ans, mon frère et mes cousines, nous décidâmes à l'unanimité, fait très rare... qu'il nous fallait percer le mystère de cette pièce.
Mon grand-père gardait sur lui une clef, il semblait ne jamais la quitter.
Cette clef, c'était celle de la pièce, c'etait certain pour nous.
Mon grand-père faisait toujours une sieste, avec les années, elle devenait de plus en plus longue.
Ma cousine Marie fût chargée de la chaparder. C'était la plus agile d'entre nous.
Elle se glissa doucement dans la chambre de grand-papa, fouilla les poches de son pantalon  et mit la main sur la clé.
Plusieurs fois, papy faillit se réveiller mais marie réussit à notre grande joie.
Le mystère allait enfin etre résolu, nous l'avions vraiment cru à ce moment là.
Nos parents prenaient le café avec des amis, leur surveillance relâchée.
Tels des espions façon 007, nous gravimes les marches, ça couinait un peu et à chaque instant, nous craignions d'être découverts et mis au fer... trop de films de pirates...
Nous ouvrimes la porte. Devant nous, les grands explorateurs, les James Bond, la boite était là, majestueuse.
Il ne semblait pas y avoir de cadenas, c'etait juste une boîte en carton.
Marie, notre héroïne, eut l'honneur de l'ouvrir, les secondes les plus intenses de notre expédition.
Tout d'un coup, une lueur surgit.. nous reculames, certains de voir notre courte vie finir là. Mais non, c'était un miroir un simple miroir qui reflétait la lumière du jour de la fenêtre.
Nous nous rapprochames, la boite était pleine de photos, de papiers  rien d'autre, il n'y avait rien d'autre. Notre déception fût terrible.
Mais soudain, Pierre, en sortant brutalement les photos, heurta ce qu'on semblait être le fond de la boite qui s'affaissa.
C'était une sorte de tiroir secret et là, nous redevenons des grands espions, certains de découvrir le graal ou autre trésor inestimable.
La plaque de carton qui servait de fond  enlevée, nous vîmes une feuille blanche pliée.
Puis nous entendimes un rire derrière nous, nos parents et grands parents se tenaient sur le seuil, hilares.
Enfin, vous avez réussi, nous dirent ils... sortez la feuille...
Que se passait il ? "
Nous prîmes la feuille, "BRAVO LES ENFANTS, VOUS AVEZ GAGNE UN.SEJOUR DANS UN PARC DE LOISIRS DE VOTRE CHOIX"
C'était tout, notre grand mystère était une blague de nos parents..
Nous avons profité à fond de notre séjour offert et depuis, chaque fois que mon frère, mes cousines et moi nous nous retrouvons, nous évoquons en riant cette blague.
La boite est toujours dans la même pièce, dans la même maison
Nous ne vendrons pas la maison, elle est trop précieuse. remplie de souvenirs tous aussi précieux.
Et si nous élaborions un jeu pour nos enfants....pourquoi pas...
19

Un petit mot pour l'auteur ? 1 commentaire

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lisez la charte !

Pour poster des commentaires,
Image de Ombrage lafanelle
Ombrage lafanelle · il y a
Gentil cadeau pour les enfants. Très original