Naufragée

il y a
2 min
1751
lectures
224
Finaliste
Public
Recommandé

hello la Shorto Sphère ! Que dire sur moi en 400 caractères maxi... j'ai 31 ans, deux enfants et un mari... J'écris depuis plus de 15 ans, en faite j'ai toujours adoré ca. J'ai un rêve secret  [+]

Image de Automne 2014
Depuis combien de temps je dérive ? Je ne sais pas, je ne sais plus. Je suis ballottée dans l'eau salée et froide. Un coup à gauche, un coup à droite, mon corps inerte glisse sur les vagues.

Quand le bateau a coulé, je suis tombée dans la mer glacée, j'ai essayé de m'accrocher à quelque chose et je n'ai trouvé qu'un petit morceau de bois. Il flotte péniblement au creux des vagues. Je suis seule dans l'immensité bleue, j'ai froid, faim, soif et sommeil.

Souvent j'ai envie d'abandonner, je me dis que les secours n'arriveront jamais, que je suis perdue. Personne ne me cherche donc ? Et que fait ma famille ? Ils m'ont déjà oubliée ? Sont passés à autre chose ? La vie continue pour eux mais pour moi je sens déjà la fin qui approche. Et puis je veux en finir. Mon pantalon est alourdi par l'eau salée, mes chaussures et mes chaussettes sont gorgées d'eau et la nuit quand il fait froid je ne sens plus mes pieds. Alors je les agite, histoire de voir si je suis encore vivante. Mais là, je n'en peux plus. J'en ai assez de me battre seule, j'ai perdu espoir, personne ne viendra jamais. Depuis que je dérive je n'ai croisé ni bateau, ni avion, pourquoi est-ce que ça changerait aujourd'hui ?

C'est décidé, je lâche mon morceau de bois et je m'enfonce dans la mer. Le silence est assourdissant, je suis en paix avec moi-même, il fait bon sous l'eau. J'ai juste hâte que la mort vienne rapidement. Je me sens couler.

Soudain je sursaute. Je suis dans mon lit, assise à côté de mon mari qui dort paisiblement. Tout cela n'est qu'un rêve. Je suis chez moi et tout va bien, je me répète en frissonnant. Cependant, je sens comme un poids sur mon cœur et tout à coup, tout me revient. Ce rêve, je le fais plusieurs fois par semaine et je sais ce qu'il signifie. La mer c'est mon chagrin, la perte d'un fils a fait basculer ma vie. Depuis, mon bateau coule et je me laisse dériver, happer par ce chagrin trop lourd à porter pour moi. Je me raccroche comme je peux à ma famille, espérant un soutien, un réconfort, comme un naufragé s'accroche à une bouée. Ce lien ténu avec la vie me permet d'espérer mais rien n'y fait, le chagrin est trop immense et je me sens cernée par lui.

J'entends souvent mon entourage me dire que je dois être courageuse, que la vie continue mais je ne peux pas. Je ne veux pas. J'ai encore besoin de parler de ce fils disparu trop tôt, je ne veux pas qu'il appartienne à l'histoire de ma vie. Je veux qu'il soit le présent, je veux le tenir contre moi, sentir son odeur, l'entendre rire et babiller. Je veux lui expliquer la vie, l'emmener à l'école, il avait encore tant de choses à découvrir. Mais tout ce qu'il a connu ce sont les médicaments, les hôpitaux, les opérations et l'inquiétude.

« On » en a décidé autrement. Mon fils n'était pas assez bien pour vivre ? Pourquoi lui ? Qu'est-ce que j'ai fait ? Pourquoi me l'avoir donné, puis retiré si brutalement ?

Aujourd'hui je reste seule avec mon chagrin, à la dérive. J'entends mon mari qui se retourne dans son sommeil. Je ne veux pas le réveiller, l'inquiéter. Alors je prends ma couette entre mes bras, je me couche sur le côté et je pleure en silence.

Je suis une naufragée depuis que tu es parti mon fils...

Recommandé
224
224

Un petit mot pour l'auteur ? 74 commentaires

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lisez la charte !

Pour poster des commentaires,
Image de Arlo G
Arlo G · il y a
J'étais passé à coté de votre excellent TTC et je vote avec un peu de retard. A L'AIR DU TEMPS d'Arlo est en finale du grand prix été poésie 2017. Je vous invite à voyager à travers sa lecture et à le soutenir si vous l'appréciez. Merci à vous et bonne soirée. Cordialement, Arlo
Image de Jean-Michel Palacios
Jean-Michel Palacios · il y a
Bonjour Louise

Ce texte est extrêmement touchant d'autant qu'il me paraît difficile de faire ressentir aux hommes ce que c'est de perdre un enfant que l'on porte durant 9 mois.
On est juste à côté.
On participe.
On est invité.
On se fait une idée, à l'idée que nous avons contribué à ce miracle.
Mais si le miracle n'est pas au rendez-vous, sommes-nous alors cette planche de bois que t'empêche de te noyer.
Pour moi ce mari qui dort est une forme de force tranquille. Il n'empêche pas l'immense détresse mais il réconforte tout de même. Disons que je l'imagine comme tel.

Merci de m'entrainer dans ce voyage.
C'est une véritable expérience de vie puis de mort forcément injuste.
J'espère avoir apprécié correctement ce texte de grande valeur.
Amitiés
A te lire
JM

ps : merci de passer me visiter avec 3 nouvelles publiées et en compétition pour cet été.

Image de Nelly F.
Nelly F. · il y a
Merci beaucoup
Image de deleted
Utilisateur désactivé · il y a
Tres beau texte je vius invite à venir me lire !+1
Image de Olivier Vetter
Olivier Vetter · il y a
Il n'y a rien de pire que la perte d'un enfant +1
Image de Nelly F.
Nelly F. · il y a
C'est bien vrai...
Image de Coralie
Coralie · il y a
Je n'avais pas encore eu le temps de vous donner mon vote de finale, mais je vous le donne de tout mon coeur. Votre texte est magnifique, vous êtes une naufragée très talentueuse.
Image de Nelly F.
Nelly F. · il y a
Merci beaucoup. .. je fais ce que je peux :-)
Image de Ernest Fourachault
Ernest Fourachault · il y a
Ah je n'avais pas lu - ni voté pour votre texte, pas le temps réellement pour tout faire. ce soir j'avais envie de voir un peu plus, et je tombe, c'est le mot sur votre histoire. Je vous invite - ou pas, à lire ma propre expérience - il y a eu un orage, pour partager cette douleur. Dans mon texte rien n'est autobiographique, sauf le plus terrible. C'est pourquoi j'ai réagi au votre. Un mot commun : la vie continue.
Image de Nelly F.
Nelly F. · il y a
En faite j'ai déjà voté pour vous ;-)
Image de Ernest Fourachault
Ernest Fourachault · il y a
Et vous en remercie de nouveau, en ce cas !
Image de Nelly F.
Nelly F. · il y a
C'est vrai... j'irai vous lire.
Image de Eric Chomienne
Eric Chomienne · il y a
Voilà une autre facette de votre talent. Il est vrai que le coeur à tous les talents. +1
Image de Nelly F.
Nelly F. · il y a
Je trouve que c'est joliment dit...
Image de Miss
Miss · il y a
voilà le 71 pour cette magnifique nouvelle bises vanille 38
Image de Nelly F.
Nelly F. · il y a
Merci beaucoup ;-)
Image de Sophie Copinne
Sophie Copinne · il y a
Toujours beaucoup d'émotions à lire ce ttc je revote 70 sera le mien
Image de Nelly F.
Nelly F. · il y a
Merci

Vous aimerez aussi !