Monsieur Jeudemot

il y a
3 min
90
lectures
34

Toute ma vie a été bercée par la littérature, la poésie, et le théâtre. J'ai pris la plume très tôt, et bien que légère elle donna du poids à mes mots, qui devinrent des récits, des  [+]

En tant que féru de jeux de mots, je n'arrête pas de me poser des tas de questions. Je ne suis pas journaliste, j'ai juste appris à poser des questions sur le tas. J'ai appris tard. Mieux vaut apprendre tard sur le tas qu'être une tare sur le tas. Voici la première question que je me suis posée :

Si le poisson est le fruit de la pêche, pourquoi la pêche n'est-elle pas le fruit du poissonnier ? Le poisson est pourtant le fruit de sa pêche !

C'était à n'y rien comprendre ! Poissonnier était vraiment un drôle de métier, mais il y en avait d'autres, beaucoup plus drôles, comme par exemple boucher et couturière :

Mon boucher est bouché. Il a pourtant choisi un métier avec beaucoup de débouchés. Il y a beaucoup de débouchés professionnels, comme chez les plombiers, qui aiment bien les bouchés. D'ailleurs, si mon plombier est entré dans une boucherie c'est parce qu'on lui a dit que quelqu'un était bouché. Il y est donc allé pour déboucher le boucher, et non le débaucher, car on ne débauche pas un boucher bouché. Cela vous en bouche un coin ? Je vous embauche, ne faites pas la fine bouche ! Le métier de boucher est un métier de bouche ! Donc si le boucher vous met l'eau à la bouche, le plombier a tout lieu d'intervenir, car il intervient dans les histoires d'eau ! C'est le mot de la faim, pour la jouer fine, comme dans fine bouche, la bouche des goûts !

Ma couturière, quant à elle, n'est pas en reste. Elle a deux métiers. Le sien et un métier à tisser. On sait qu'on peut toujours compter sur elle en cas de coutures. Elle se fait payer uniquement en pièces de tissu. D'ailleurs elle est issue d'un milieu où les gens ont du mal à se raccommoder lorsqu'ils sont froissés. Elle va et vient entre son atelier et son domicile. Elle ne fait que passer et repasser, et prendre ses petits repas sages. De fil en aiguille, elle a toujours plus d'une idée à coudre, cela suffit largement à son patron. Qui plus est, comme c'est une couturière modèle, elle est son propre patron. On dit souvent d'elle qu'elle a une drôle de bobine. Elle fait pourtant partie des petites mains, mais quand elle joue aux dés elle a souvent la main. En revanche, dès qu'elle coud ça a un coût, elle ne fait pas dans la dentelle. Elle fait plutôt dans l'ardente elle quand elle coud des bas nylons. Tous les coups sont permis en couture, c'est une histoire cousue de fil blanc, c'est pour cela qu'elle veut souvent en découdre. Mon cafetier lui a une nouvelle mouture de l'histoire. Il a préféré la garder pour sa cafetière, qui en a eu vite marre... de café. Ce torréfacteur amoureux des mots et des lettres faisait du tort au facteur. Et encore je ne vous parle pas de mon électricien ! Il a choisi un métier branché qui lui a filé des ampoules aux mains. Comme dans celui de la couturière, il était question de fil. Les siens étaient électriques. Il était survolté, il n'a pas su lâcher prise alors il a pété les plombs ! C'est ce qu'il se passe lorsque le fil est le fil conducteur d'une vie !

Bon bref, je vais maintenant m'intéresser aux verbes. Ils disent tout et leur contraire !

Tenez, par exemple, le verbe donner, est un verbe qui nous oblige, et qui nous emmène loin :

Lorsqu'on ne donne pas, on finit pardonné, de même que lorsque l'on se parfume, on finit par fumer ! Quand on gueule, on finit par dégueuler, et quand on lave trop ses vêtements, ils finissent délavés ! Bon, ça m'a fait réagir et ça n'a pas plu à tout le monde ! J'ai crié et j'ai été décrié ; j'ai goûté aux mots et j'ai été dégoûté ! Je me suis mis à chanter et j'ai vite déchanté ! Les verbes et les mots sont vraiment bizarres !

Je vais maintenant vous démontrer comment mon pêcheur est devenu végétarien.
Au départ, il mangeait de la viande, surtout du cochon. Puis il en a eu marre et s'est mis à manger du poisson. Dégoûté par le cochon, il en est venu à la conclusion suivante :

Il faut détruire les cochons. Donc si les cochons sont des truies, qui sont les truies ? Si les cochons sont détruits, les truies sont des truites. Si les truies sont des truites, est-ce que les truites seront détruites aussi ?

C'est pour cela qu'aujourd'hui, mon pêcheur en a eu marre de la pêche, il n'a plus la pêche, alors il végète à rien, et ça c'est mauvais pour la ligne. S'il ne fait pas de sport, pour se déplacer, il risque d'avoir besoin d'une canne ! Mais ça, c'est une autre histoire !





34
34

Un petit mot pour l'auteur ? 50 commentaires

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lisez la charte !

Pour poster des commentaires,
Image de Fleur A.
Fleur A. · il y a
Un sacré boulot de réflexion
Image de Felix Culpa
Felix Culpa · il y a
Merci Fleur A. Ce n'est que le début ! D'autres textes arrivent !
Image de Gabriel SISONGWE
Gabriel SISONGWE · il y a
Félix... Tu ne cesses de me surprendre une fois de plus !
N'hésites pas de jeter un coup d'œil dans ma confusion Bipolaire (lol)
https://short-edition.com/fr/oeuvre/tres-tres-court/bipolaire-3

Image de Felix Culpa
Felix Culpa · il y a
Merci Gabriel, je viens te lire tout de suite !
Image de Joëlle Brethes
Joëlle Brethes · il y a
Oups... Je me demande dans quel état sont tes neurones après avoir démêlé le fil multiple de tes idées pour les ordonner sur ta page ;)
Bises, Félix ;)

Image de Felix Culpa
Felix Culpa · il y a
Mes neurones sont toujours là ! La famille Jeudemot t'invite au resto !
https://short-edition.com/fr/oeuvre/nouvelles/la-famille-jeudemot-au-resto-1

Bises Joëlle ! Bon appétit ! ;-)))

Image de Joëlle Brethes
Joëlle Brethes · il y a
J'en sors ! J'ai failli payer avec un chèque en bois, mais j'ai finalement choisi de filer à la (crème) anglaise... ;)
Image de Felix Culpa
Felix Culpa · il y a
;-))))) Bien vu !!!!
Image de Stéphane Sogsine
Stéphane Sogsine · il y a
Une pêche au fil des mots
Image de Felix Culpa
Felix Culpa · il y a
Une pêche fructueuse ! ;-))) Merci Stéphane !!!
Image de Duje
Duje · il y a
Jolie cacophonie de mots . Il y est beaucoup question de pêche , d'où invitation à lire un de mes textes anciens "La sirène de la rivière " , le pêcheur n'y est pas gâté .
Image de Felix Culpa
Felix Culpa · il y a
Merci beaucoup Duje, je viens vous lire tout de suite et je vous invite au resto avec la famille Jeudemot ! https://short-edition.com/fr/oeuvre/nouvelles/la-famille-jeudemot-au-resto-1
Image de coquelicot Coquelicot
coquelicot Coquelicot · il y a
que c'est bien trouvé, amusant en plus
Image de Felix Culpa
Felix Culpa · il y a
Merci coquelicot Coquelicot ! Vous avez aimé Monsieur Jeudemot ? Voilà toute la famille : https://short-edition.com/fr/oeuvre/nouvelles/la-famille-jeudemot-au-resto-1
Image de Bisabelle
Bisabelle · il y a
Très Raymond Devos BRAVO
Image de Felix Culpa
Felix Culpa · il y a
Merci beaucoup Bisabelle ! C'est mon humoriste préféré ! Je suis très flatté et honoré de la comparaison !
Image de Paul Thery
Paul Thery · il y a
Bon. Cette addiction aux jeux de mots devient inquiétante: je connais un bon Jeudemologue qui fait des miracles pour une somme euh… mots-dick. Non, ce n'est pas une baleine, non il n'a pas mauvaise haleine. ça suffit maintenant ! ;-))
Image de Felix Culpa
Felix Culpa · il y a
Merci Paul ! Vous pensez que Monsieur Jeudemot fait une addiction aux jeux de mots ? Vous n'avez encore rien vu ! Je vous présente la famille Jeudemot ! Ils ont carrément besoin d'un exorciste ! ;-))) https://short-edition.com/fr/oeuvre/nouvelles/la-famille-jeudemot-au-resto-1
Image de Philippe Barbier
Philippe Barbier · il y a
Bien tourné
Image de Felix Culpa
Felix Culpa · il y a
Merci Philippe ! Ça n'est que le début ! Bientôt d'autres aventures jeudemotesques arrivent ! ;-)))
Image de Alphane
Alphane · il y a
au top encore une fois, très productif en ce moment notre ami Félix !
Image de Felix Culpa
Felix Culpa · il y a
Merci Alphane pour votre lecture et votre amitié. C'est grâce à des commentaires comme le votre que j'ai la motivation nécessaire pour continuer dans ce style !

Vous aimerez aussi !