Mon village

il y a
1 min
8
lectures
0

Littérature fantastique, glamour, fictive....c'est un univers à découvrir et à redécouvrir. La vertu littéraire se vit à travers l'alphabet  [+]

Dans mon village, Pas trop grand Pas trop petit Pas moyen Pas étroit non plus Il y renferme la joie
,les pleures, La souffrance ,l'agonie, la guerre ,La technologie, l'incompréhension, les épidémies, la
famine, le manque de soin, le viol, l'injustice... Dont je porte les cicatrices et dont les larmes et les
cris étouffés se taisent sous la caresse des fleurs des organisations internationales. Par ailleurs, j'y
vois souvent se promener des gens heureux et fiers exhibant leurs conquêtes dans les contrés riches
du village... Un sage assis toujours dans la même position m'a dit un jour que les nobles sont les
fous de ce siècle tandis que les gens simples sont projetés sous les projecteurs... La musique était le
seul repère où tous les amants devenaient un arc -en -ciel car le troubadour, la samba, le raï, la
valse, le tango, le zoulou battaient les cœurs et entraînait les pas frénétiques des amants. Pourtant
dans un coin du village se dresse madame misère qui étale toujours sa marchandise on y retrouve la
faim, la nudité, la colère du peuple qui envahisse les rues, la haine de soi et les armes qui circulent
pour faire pression sur leurs semblables, ce tableau s’ombre d’une femme qui accouche en pleine
rue et donnant à sa progéniture le prénom de la désolation ou cet homme qui fuit la misère pour
doter sa famille d’un avenir meilleur en y ramenant un peu de pain sèche. En voyant tout ce
panorama je repense à mon vieux sage qui avait souvent cette réflexion le monde n’est qu’un vaste
village.
0
0

Un petit mot pour l'auteur ? 0 commentaire

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lisez la charte !

Pour poster des commentaires,