Mon aiguille

il y a
1 min
99
lectures
52
Qualifié

Écrivaine à mes heures perdues, je détiens aussi une chaîne youtube  [+]

Image de 2020
Image de Très très court
Et mes yeux s’ouvrirent davantage devant sa beauté tout en courbe. Elle se dressait fièrement au milieu de la verdure du paysage. Elle était si proche, et pourtant elle paraissait si inaccessible. Sa silhouette était particulière, c’est vrai, mais c’est pour cela qu’elle intriguait tout le monde. Mais elle m’appartenait. Quelques mètres nous séparaient, mais bientôt, nous ne formerions qu’un. Je posais délicatement mes mains sur sa peau rugueuse et commençait ma domination, que dis-je, mon ascension sur elle. Elle était difficile à apprivoiser, mais je la connaissais par cœur. Chacun de ses traits, chaque parcelle de son être m’était plus que familier. Cependant, malgré toutes ses années à apprendre sa surface, je n’avais toujours pas atteint son cœur. Et aujourd’hui, aujourd’hui serait le bon jour. Je l’escaladais comme si ma vie en dépendait. Au bout d’une demi-heure, la sueur perlait sur mon visage. Le soleil la magnifiait. Je devais persévérer. Je voulais la conquérir. Je devais la conquérir. Elle était mon seul but dans ma vie. Je n’avais rien d’autre à part elle. Après des heures d’efforts, je parvins à l’apothéose. Je la dominais. Elle était mienne. Je me tenais droit, contemplant la vue, à ses côtés. J’avais réussi. Cette aiguille de pierre m’appartenait. Le Mont Aiguille m’appartenait.
52

Un petit mot pour l'auteur ? 0 commentaire

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lisez la charte !

Pour poster des commentaires,