1
min

Métalmorphose

Image de Arnaudparis

Arnaudparis

9 lectures

0

J'ouvris un oeil et le cliquetis de ma paupière me surprit . Etrange , cette lourdeur que je sentais peser au dessus de ma pupille . L'autre oeil eut droit à la même sonorité. Je voulus m'étirer mais impossible . Deux bras en cuivre me clouaient sur le matelas . Je tentais un mouvement avec mes jambes mais là encore je vis briller le laiton au niveau de mes genoux et l'impossibilité de bouger . D' un mouvement de nuque un peu feraillé , je me redressai et vis l'alluminium qui recouvrait mon torse . Je n'étais que métal de la tête aux pieds et il ne me restait plus alors qu'à replonger dans un sommeil de plomb .
0

Vous aimerez aussi !

Du même thème

TRÈS TRÈS COURTS

Ici, l’herbe est parfaitement tondue mais sa couleur est inhabituelle. Ici, l’herbe n’est pas verte. Elle est rouge. Ici, toutes les fleurs dans les massifs sont rouges. Les marguerites, les...

Du même thème

TRÈS TRÈS COURTS

Un fil conducteur, qui voulait se faire électricien, décida de se déclarer en qualité d’auto-entrepreneur. C’était un fil d’une grande correction qui n’avait jamais donné de fil à ...