187 lectures

30

Qualifié

Marie regardait à travers la baie vitrée la mer qui venait mourir sur la grève. L’écume poussée par le vent scintillait parfois entre les rayons du soleil qui dardaient de temps en temps entre les épais nuages gris. Elle se demandait si la mer ressentait de la lassitude, elle aussi, aux flux et reflux des marées ; à faire toujours la même chose, l’usure s’installait. La vie de couple l’avait laminée et elle se sentait comme ces rochers battus par l’océan et qui se délitaient par petits morceaux. Solides comme un roc et en même temps irrémédiablement rongés par la mer, le sable et le vent. Marie ne se souvenait plus quand cela avait commencé ; ils avaient été heureux au début, le bonheur avait mangé tout l’espace. Puis imperceptiblement les choses s’étaient modifiées. Le bonheur avait basculé en habitude et l’habitude en indifférence. La méchanceté s’était insinuée et avait absorbée tout l’amour. Il n’y avait eu plus que la place pour la jalousie et la haine qui avaient finies par consumer leur histoire d’amour.
« Arrêt cardiaque » lui avait-on dit à l’hôpital. Marie avait alors pensée « normal, un arrêt du cœur, cela faisait bien longtemps qu’il n’en avait plus... il aurait même dû mourir avant. »
Elle avait balancé ses cendres aux vents furieux de ce matin pour qu’il se dissolve et ne revienne plus jamais.

PRIX

Image de Eté 2016
30

Un petit mot pour l'auteur ?

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lire la charte

Pour poster des commentaires,
Image de Fantomette
Fantomette · il y a
Très beau texte, mon vote; Si cela vous dit, je suis en finale avec "Soleil de la saint Valentin" peut être à bientôt
·
Image de Philshycat
Philshycat · il y a
Court et intense !
Mes textes en lice, votes bienvenus !
L'avenir de la justice :http://short-edition.com/oeuvre/tres-tres-court/reecriture
Portrait dramatique :http://short-edition.com/oeuvre/poetik/jocaste

·
Image de Nadine Gazonneau
Nadine Gazonneau · il y a
La nature restera toujours plus forte que l'homme. Elle retrouve toujours ses droits. Beau texte avec le retour à la mer par les cendres. Je vote +1 de la part de Tilee auteur de "transparence"
·
Image de deleted
Utilisateur désactivé · il y a
Attirée par cette autre Marie, je suis venue lire son histoire : courte, bien écrite, réussie et réaliste. Marie a mon vote.
De mon coté "le coq et l'oie" si le cœur vous en dit.

·
Image de Moniroje
Moniroje · il y a
Cela doit être souvent ainsi... hélas.
Quelques lignes seulement pour une vérité; bravo!

·
Image de Charlotte Pâris
Charlotte Pâris · il y a
Merci pour ces commentaires encourageants.
·
Image de Envoldemots
Envoldemots · il y a
Triste. Réaliste. Heureusement que toutes les histoires d'amour ne sont pas comme ça! La boucle est bouclée. Vos mots sont très agréables. Bravo
·
Image de Charlotte Pâris
Charlotte Pâris · il y a
Oui parfois aussi cela se passe autrement et cela nous redonne espoir ;)
·
Image de Marie Guzman
Marie Guzman · il y a
efficace votre texte, une Marie toute en désillusions avec ce cœur partenaire qui aurait dû cessé de battre à la fin de leurs amours ...
·
Image de Lulla Bell
Lulla Bell · il y a
Un texte court où tout est dit : la nostalgie, l'amertume, le désamour... Un triste constat. Même si ce texte est dur il est écrit avec beaucoup de délicatesse, il en est presque poétique. La chute est bien amenée comme si le dernier rempart séparant de la liberté tombait. Mon vote et bonne chance. Iriez-vous lire mon poème en lice : http://short-edition.com/oeuvre/poetik/j-ecris-la-nuit
·
Image de Charlotte Pâris
Charlotte Pâris · il y a
Merci pour ces commentaires positifs.
·
Image de deleted
Utilisateur désactivé · il y a
C'est un peu l'échec de sa vie à elle aussi, pourquoi est-elle restée ? J'ai bien aimé votre texte court, bien écrit et la chute surprenante.
·
Image de Pradoline
Pradoline · il y a
J'aime beaucoup le parallèle entre la lassitude de la mer à reproduire toujours flux et reflux et la routine installée au sein du couple. Une chute inattendue, réussie ! Mon soutien pour ce texte bien mené !
·