2
min

Main dans la main

Image de Fracas.de.mots

Fracas.de.mots

4 lectures

1

je me décidai enfin à relever la tête de mon portable et me mis à balayer la pièce du regard, le cherchant du coin de l'œil. c'était toujours ainsi lors des fêtes ringardes, je commençais en venant fêter et danser, puis je finissais les yeux rivés sur mon portable, ennuyée par tous ces adolescents soûls, même plus capable d'aligner trois mots.
comme je ne le voyais plus j'en déduis qu'il s'était retiré plus loin. comme à son habitude je me doutais qu'il irait fumé un paquet de cigarette à l'extérieur pour quelconque raison. en réalité c'est toujours vague avec lui. bien sûr je savais comme à l'habitude qu'il préférais rester seul mais cette fois je ne me permettrais pas de le laisser une fois de plus. je me faufilai à travers la horde de gens ivres puis allai le rejoindre dehors. lorsque j'ouvris la porte je le vis assis, adossé à la rambarde de l'entrée. cigarette à la bouche il était perdu dans la brume de la fumée montante. il s'arrêta subitement de fumer à l'entente de la porte qui s'était ouverte sur un grincement. je me permis de murmurer «c'est Cassie». comprenant qu'il ne réagirait pas davantage je m'assis à côté de lui en laissant paisiblement le silence régner. sans son consentement j'entrelaçai mes doigts entre les siens et serai fort. je sentis alors une certaine raideur prendre possession de son corps au contact de ma main légèrement moite. le silence devenait soudain très lourd je me décidai a le briser: «alors tu vois en fait et bien en ce moment je suis à côté de toi, bon enfin c'est logique mais voila je suis à côté de toi et je ne sais pas quoi dire mais j'ai pris la décision un peu absurde je l'admet d'ouvrir ma bouche et comme c'est fait je me dis "bravo Cassie autant continuer tant qu'à y être!" alors voila comme tu te doutes surement je suis nulle avec les mots tu me connais je parle pour rien dire mais là ce soir je veux que tu m'écoutes raconter mon n'importe quoi. je suis certainement pas la fille que t'aurais aimé retrouver à côté de toi lorsque t'as envie d'être seul et que ça va pas, je suis surement pas la fille qui trouvera les mots pour te réconforter et le discours et le tralala, mais bon passons parce que je pense que ça sert à rien que je m'étale sur le sujet. moi et bien je dis que ce soir, on écoute le bruit de la circulation des voitures, le bruit de la ville s'illuminant la nuit, les bruits de klaxon des conducteurs mécontents, on écoute le bruit de la brise qui passe à travers les feuilles et qui les font s'agiter, le bruit du sifflement dès bourrasque au loin. oui on écoutera, je dis que ce soir on écoute le bruit de notre respiration et de notre coeur qui bat dans notre poitrine. oui voila ce qu'on fera ce soir. main dans la main on restera ici et on va sourire parce qu'on décidera que c'est le temps de sourire. sans aucune réelle raison on provoquera ce moment de bonheur, oui on le décidera, et ce soir on oubliera tout le reste, juste nous deux. nos coeur seront libres, ils battront à l'unisson, notre respiration s'harmonisera. je serai là, avec toi, et nous passerons la soirée à observer les étoiles et à écouter les bruits qui nous entourent, ensemble on sera heureux.» je me tus et sentis immédiatement mes joues s'empourprer, embarrassée, en réalisant que je venais de dire absolument n'importe quoi. il ouvrit la bouche, puis la referma. mon coeur battait la chamade, j'avais peut-être commis une grave erreur, pourquoi n'étais-je pas restée sagement à l'intérieur? je le vis ouvrir la bouche de nouveau, il fixait un point à l'horizon, je ne pouvais déchiffrer ses émotions. je l'entendis murmurer entre ses dents «je t'aime Cassie»
1

Un petit mot pour l'auteur ?

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lisez la charte !

Pour poster des commentaires,
Image de RAC
RAC · il y a
Une atmosphère bien campée & une chute très douce & agréable avec de jolis mots d'amour. Une lecture très plaisante ! A bientôt chez vous ou chez moi...