Magie blanche

il y a
1 min
179
lectures
10

Ecrire ? Un besoin impérieux. Ecrire ? Ecouter le vide se remplir et... Vous dites ?"Si on ne l'entend pas" ? Tendre l'oreille. Et suivre la plume  [+]

Image de 2014

Thème

Image de Les savants fous
4, 3, 2, 1. Si ça marche, elle va se transformer. Il attend depuis des siècles. En sursis.
Il a pas compté ses heures pour concocter le breuvage. Il est pas fou non. Il est pas savant non plus.
Il sait faire tomber la pluie. Il décide des jours de soleil, il a le pouvoir de contrôler le vent. Petit magicien il voudrait pour une fois avoir du Génie. Brin de folie créatrice.
Parce qu'il a rencontré une sorcière aérienne chevauchant un balai. Jolie. Il aurait préféré une fée, parce que tout le monde sait que les sorcières sont maléfiques, mais celle-ci est magnifique. Nuisible, nocive et cependant si belle qu'il est prêt à tous les sacrifices.
Il lui a donné rendez-vous au cœur de la forêt sur le pont suspendu le plus haut du monde. Dans la Foresta Lumina. Pour vaincre la noirceur qu'elle porte en elle.
Pour l'aimer et être aimée elle doit devenir une Bonne sorcière.
Dans son antre secrète, depuis qu'il est rentré, le magicien réfléchit, calcule, lit, mesure. L'enjeu est de taille. L'amour peut naître. Il doit d'abord délivrer sa sorcière de l'obscurité dans laquelle elle s'est enfermée.

Alors l’œil concentré, le cheveu hirsute, il prépare, il médite. Il ne sent plus l'air saturé de myrrhe.
Dans la marmite il a plongé la lavande, concassé un peu de pierre de jade. Reste à briser l'améthyste pour l'ajouter à la potion. C'est fait. Il a également emprunté au ciel un peu de bleu, volé au soleil brûlant un rayon rouge. Tout doit être mesuré. Un peu agité aussi. Ça fume dans le chaudron. Ça crépite. Une fiole attend de recevoir le mélange magique.
Il tourne une ultime fois la liqueur ensorcelée qui doit être ensorcelante. Enfin, il l'espère. Parce que cette petite sorcière il l'aurait bien aimé désenvoûtée. C'est prêt.
Maintenant dans le flacon le liquide ambré jette ses reflets d'amour.
L'heure du rendez-vous approche. Tic-tac tic-tac fait la course du temps chez le magicien. Il va devoir y aller. Ne pas oublier la petite bouteille, claquer des doigts, murmurer Abracadabra... le voilà à destination. La forêt est noire. Le pont touche le ciel, les étoiles l'éclaire. Il ne lui reste plus qu'à cligner des yeux et l'alchimiste sera en l'air sur le viaduc. Arrivé.
Y est-elle sa jolie sorcière ? Si elle vient, il boira un peu de potion et il l'embrassera. S'il a bien tout pensé, tout bien décidé, tout bien mélangé elle sera à jamais la plus gentille des sorcières. Amoureuse. De lui. Elle arrive et s'approche, magistrale. Elle descend de son balai. Il l'embrasse...
10
10

Un petit mot pour l'auteur ? 4 commentaires

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lisez la charte !

Pour poster des commentaires,
Image de deleted
Utilisateur désactivé · il y a
J aime beaucoup votre magicien. +1
Image de Fanette
Fanette · il y a
merci
Image de M. Iraje
M. Iraje · il y a
Un joli conte d'effets ... +1
Image de Fanette
Fanette · il y a
Merci :)