2
min

"Ma tare"

Image de Yvonne Bobonne

Yvonne Bobonne

69 lectures

26

- Dépêche-toi !
- Qu’est-ce que tu fous ?
- T’es pas encore prête ?
- Tu vas encore être en retard !
Ma nature profonde, moi, c’est « moteur diesel ». Il me faut du temps pour atteindre ma vitesse de croisière. Si je dois être quelque part à huit heures, que je me lève à cinq heures ou à sept heures, le résultat sera le même : j’arriverai à huit heures et quart, avec un peu de chance.
Et c’est ainsi depuis que je suis toute petite, cela doit être inscrit dans mes gènes. À force, à la longue, je me suis fait à l’idée, je n’en suis pas plus malheureuse pour la cause. Ce sont plutôt les autres qui sont perturbés. Et passablement énervés. Souvent, il leur arrive de me donner l’heure d’un rendez-vous avec trente minutes d’avance, espérant que pour une fois je serai à la bonne heure. Mais comme il m’arrive souvent un contretemps de dernière minute, c’est peine perdue, je suis quand même en retard.
Alors, tu penses, ce n’est pas l’arrivée d’un homme dans ma vie qui va y changer quelque chose !
Je dois reconnaître qu’il est charmant. Beau, dans les limites du raisonnable, plein d’attentions touchantes, sachant se montrer galant sans tomber dans la caricature, et fou amoureux de moi -je me demande bien pourquoi-, il n’a qu’un seul défaut à mes yeux. Sa nature profonde à lui, c’est « turbo ». Vif, impétueux, débordant d’énergie dès le saut du lit, il m’épuise. Et plutôt que de me stimuler, son agitation me rend encore plus lente au démarrage.
De plus, c’est un maniaque de la ponctualité, qui a du mal à accepter ce qu’il appelle « ma tare ». Nos relations ont eu du mal à démarrer, lui toujours en avance aux rendez-vous, moi systématiquement en retard. Ou me trompant d’établissement, je te jure que cela m’est arrivé. Fallait-il qu’il soit énamouré jusqu’aux sourcils, qu’il a fort expressifs d’ailleurs, pour s’accrocher quand même à moi comme une moule à son algue !
Il faut croire que pour moi, il n’en est pas de même. Même s’il est séduisant, adorable, extrêmement mignon et qu’il ferait le bonheur de toute femme normalement constituée, sa présence commence à me peser. Après les premières tentatives pour tenter de me corriger de « ma tare », il a bien vu, d’abord que j’étais incurable, puis que c’était le sujet qui fâche. Alors, il s’est abstenu. Mais sa présence désormais muette à mes côtés est un reproche perpétuel. Son regard, souvent, en dit long sur son incompréhension, lui qui n’a jamais connu le problème.
Non, je crois que je vais lui demander de partir. Je n’en peux plus de sa frénésie perpétuelle qui me renvoie à mon apathie routinière. Je ne veux pas périr de surmenage par personne interposée. Qu’il reprenne son amour fou avec son tube de dentifrice, qu’il débarrasse ma vie en même temps que la tablette de la salle de bain. Qu’il me rende le confort de « ma tare » bienaimée. Je pense que j’aurai du mal à lui faire accepter ma décision, mais je sais me montrer ferme quand c’est nécessaire.
Après son départ, c’est sûr que cela va faire un sacré vide dans ma vie. On s’habitue vite à faire un bout de chemin à deux, même si on ne marche pas à la même allure.
Dis, tu n’en connais pas un, toi, d’homme appétissant qui ait la même « tare » que moi et avec qui je pourrais accorder mon pas ? Ça doit se trouver, non ?

PRIX

Image de 2018

Thème

Image de Très très courts
26

Un petit mot pour l'auteur ?

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lisez la charte !

Pour poster des commentaires,
Image de Virgo34
Virgo34 · il y a
J'aime bien votre humour.
Vous avez soutenu mon "Coup de Chaleur" lors des qualifs. Il est maintenant en finale, en partie grâce à vous et je vous invite à aller le relire pour éventuellement confirmer votre soutien. Merci d'avance.

·
Image de RAC
RAC · il y a
J'aime bien cette pointe d'humour dans le drame de base... Bravo ! A bientôt chez vous ou chez moi...
·
Image de jc jr
jc jr · il y a
Il est un temps ,où l'on peut prendre le sien, sans pour autant être en retard. Je suis un papy à l'heure, que je vous propose de découvrir à travers " l'essentiel "...
·
Image de Ginette Vijaya
Ginette Vijaya · il y a
Oui, cela doit se trouver pour peu qu'on cherche longuement quitte à se mettre en retard ! . Joli récit où vous mettez tout votre cœur !
je concours aussi avec un texte : " de roues en roues "

·
Image de Yvonne Bobonne
Yvonne Bobonne · il y a
Merci Ginette ! Je file voir vos roues...
·
Image de Laurence Martens
Laurence Martens · il y a
Une imagination débordante, une écriture agréable à lire , toujours au top Bobonne !!
·
Image de Yvonne Bobonne
Yvonne Bobonne · il y a
Merci ma grande !
·
Image de Jeanine Rome
Jeanine Rome · il y a
C'est toujours un plaisir de découvrir le fruit de vos cogitations : surtout ne tarissez pas la source de vos inspirations, on attend la suite....Félix
·
Image de Yvonne Bobonne
Yvonne Bobonne · il y a
Je cogite, je cogite, c'est vite dit ! Je fais ce que je peux... Merci Félix.
·
Image de Pinot
Pinot · il y a
Texte vivant. Avec l'humour comme vecteur, la situation de tragique verse dans le comique. J'ai aimé. Marie-Jeanne
·
Image de Yvonne Bobonne
Yvonne Bobonne · il y a
Tu me connais bien, toi ! Merci.
·
Image de Noëlle
Noëlle · il y a
Original et bien écrit comme d'habitude. Bravo. Josiane
·

Vous aimerez aussi !

Du même auteur