2
min

Ma première Expédition

Image de Théo

Théo

61 lectures

8

Journal de bord
Nous étions en été, le 5 août et je me préparais à ma première expédition en très haute montagne ! J’allais essayer de gravir le Mont Everest ! Le toit du monde ! Je m’étais déjà entraîne sur le mont Blanc, sur le Kilimandjaro et bien d’autres !
Quelques heures heures plus tard, nous étions dans la direction du départ de mon ascension. Je voyais de hautes montagnes soufflées par le vent froid des sommets, elles étaient gigantesques comparé à nous. Enfin, nous arrivions au premier village situé à 1800m d’altitude. Au village, le paysage était à couper le souffle, les montagnes donnaient une impression d’être dans l’espace. Elles étaient toutes enneigées.
Nous passâmes notre première nuit au cœur de l’Himalaya. Le lendemain matin, à 5h, nous partions avec un sac à dos rempli d’affaires indispensables. Notre prochaine étape était un petit village à 2750m. La marche fut longue, des pierriers, des lacs, il faisait bon en marchant. Vers 12h, arrivions au village, le paysage avait changé, moins d’arbres et des sommets encore plus hauts ! A 21h, nous étions couchés épuiser de notre marche. Demain, nous nous levions à 4H30. En montagne, il faut voyager tôt car le temps en après midi est instable. Le lendemain, nous allions à la rencontre de la neige, le dernier village se situait à 3250m. Dans la matinée, le paysage était blanc ! Il y avait plus d’arbres, plus de lacs mais, le Mont Everest n’était toujours pas visible. A 13h12, nous étions arrivés, épuisés, mais heureux ! Marcher était du bonheur, au cœur de ce paysage montagnard. Demain, une grosse étape nous attendait, de 3250m à 4200m, notre premier camp de base ! L’après midi, nous avions changé notre matériel, des piolets, une tente, des couvertures...
Le lendemain, nous étions sur la route du premier camp de base a 4H. En début d’après-midi, nous arrivions au premier camp de base complètement épuisés. Nous avions planté nos tentes et mangé dans la plus grande. Le lendemain, nous devions monter à 5000m. A 9h, nous avons aperçu le mont Everest qui se dressait devant nous majestueux et imposant. Plus tard, nous avons franchi un grand mur de glace à coup de piolet. Nous avions une belle vu sur le chaîne de l’Himalaya, un grand soleil...
Quelques jours plus tard, à minuit, nous entamions la dernière étape. Plusieurs personnes avaient dû redescendre par manque d’oxygène. Nous avancions lentement et prudemment dans la neige fraîche. Après le dernier mur de glace, nous nous trouvions à 50m du sommet.
Ces derniers mètres furent les plus longs, les plus durs mais aussi les plus excitants de notre ascension... 20 min plus tard, nous étions au sommet de l’Everest. Une mer de nuage s’étendait sur l’Himalaya. J’étais sur le toit du monde !

PRIX

Image de 2017

Thèmes

Image de Collégiens
8

Un petit mot pour l'auteur ?

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lisez la charte !

Pour poster des commentaires,
Image de Soalandy Morgan
Soalandy Morgan · il y a
Bravo Théo ! Tu as réussi à m'emmener jusqu'en haut de l'Everest.... moi qui ne suis pas sportive... grâce à toi, j'ai pu goûter le bonheur d'être sur le toit du monde, mon très cher Théo à mes côtés : guide jusqu'au bout du monde....
·
Image de I'anch Rzn
I'anch Rzn · il y a
Bravo Theo !
·
Image de Patrick Crespin
Patrick Crespin · il y a
Bravo Theo.
Bien écrit et peu de fautes.
Très bientôt on ira faire un grand sommet tous les 2.

·
Image de Julie
Julie · il y a
Super Théo!
·
Image de Sissi Raswzx
Sissi Raswzx · il y a
Contrairement à ce que tu crois, ce n'est pas si mal que ça. ....persévère dans ton ascension....tu finiras par arriver au sommet.
·
Image de Laetispak
Laetispak · il y a
Continue Théo ! Chouette texte !
·
Image de Sophie
Sophie · il y a
Bravo Théo ! J'aimerai bien te suivre dans d'autres récits de voyage
·