Lumière

il y a
1 min
23
lectures
2

Merci par avance à ceux qui prendront le temps de me lire. Et merci aux autres aussi  [+]

Il est toujours là. L'autre. Quand je regarde dans ses yeux, c'est dans les siens qu'il voit. Que devrais-je faire ? Oh maman, il est trop tard, maintenant. Plus de regrets, maintenant ? Ne parlez pas si fort, il va vous entendre. Tout ce que vous dites, je le sais. Car c'est vers moi qu'il vient la nuit. Il avance sur moi, j'entends son sifflement. Mais c'est étrange, je sais qu'il ne fait pas un bruit. L'aube peut tromper. Ne vous y trompez pas.

Je patauge dans le marais pour m'éloigner. La brume me berce toujours jusqu'à lui. Si je sors du chemin, ceux du fond scindent ma chair et me happent. Je le sais, mais je ne les vois pas. Je ne peux comprendre ce que je ne vois pas. Je ne peux changer ce que je ne comprends pas. Il me garde endormie pour me laisser aveugle. Cris.

Silence.

Dans mon crâne, sa voix sonne, son germe suinte. Une poisse vaporeuse qui s'est immiscée à mes pensées. Elles, prenant sa teinte. Moi aussi, je suis colorée. Est-ce moi qui salis ? Depuis si longtemps qu'il s'épanouit, c'est ce qu'il me dit. Aussi gracieuse fut-elle à son premier jour, la beauté rongée n'est plus bonne qu'à jeter.

Lueur fondue à l'horreur. Si plus jamais elle ne peut m'illuminer, d'où ose-t-elle revêtir ce nom ? N'as-tu plus une once de chaleur ? Ne peux-tu même pas tarir l'humidité ? Ce que je réclame ne sont pas des ailes enflammées. Allume seulement cette bougie, sans laquelle il n'a aucune crainte de s'exhiber.

Je le sais, c'est ténu, ici. Les parois à jamais enflées de toute cette funeste maçonnerie. Les larves et charognards lorgnent parmi les ombres. Ce qui craque sous les pas, épargne-toi d'y songer. Recherche seulement au fond de ton âme, encore un peu, la force d'éclairer.

Tu sais, au fond, il peut ne s'agir que d'une étincelle. Elle ne dévorera pas toute la nuit. Elle n'effacera pas le passé. Le futur restera imprécis. Le marais tentera de l'étouffer. Et les rats pourraient même s'y plaire.

Mais dans les abysses, si venait se poser même un minuscule drapé de lumière, je suis certaine que beaucoup pourrait changer.
2
2

Un petit mot pour l'auteur ? 2 commentaires

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lisez la charte !

Pour poster des commentaires,
Image de Joëlle Brethes
Joëlle Brethes · il y a
Un peu déstabilisant, mais bien écrit... Bonne journée, Mi Lae :)
Image de Mi Lae
Mi Lae · il y a
Je vous remercie pour votre lecture, vote et commentaire, je suis très touchée. De mes deux textes qui plus est. Bonne journée à vous aussi : ).

Vous aimerez aussi !

Très très courts

Le piano sous l'eau

Leewald

Ce soir-là, sentant venir l’orage, Lee se réfugia dans sa chambre et étouffa son visage sous ses oreillers. Elle avait peur. Pourtant c’était une fille courageuse, et ce n’était pas... [+]


Très très courts

Remember

Déborah Locatelli

« Le souvenir se nourrit du regret qui nous enchaîne à ceux que nous ne pouvons plus faire revivre » (Norman Manea)
C’était pourtant un jour comme un autre. Comme des tas... [+]