3
min

L'origine du mal

Image de Démange

Démange

33 lectures

5

C’est un après-midi d’été. Le soleil tapait beaucoup. Les enfants au parc avaient tous des casquettes et les mères leurs mettaient toutes les heures de la crème solaire. J’étais sur un banc à l’ombre. Un enfant attire mon regard. Il avait l’air d’avoir huit ans. Il était seul. Aucun enfant ne venait jouer avec lui. Pourtant un petit blondinet s’est approché de lui, et discrètement j’ai écouté leur discussion :

- Tu veux m’aider ?

L’enfant lève la tête et le regarde avec ses yeux noirs pleins d’interrogations et rabat une mèche de cheveux tombante :

- T’aider ?

- Oui, je cherche des cailloux petits comme ça. Je fais la collection des petits cailloux

- Pourquoi ?

- Parce qu’ils sont beaux

Le simple fait que le blondinet lui dise que c’est parce qu’il trouvait ces petits cailloux beaux, l’enfant accepte d’en chercher avec lui. Après cela une folle expédition se met en route. Les deux enfants se mettent à chercher de partout. Même dans les recoins les plus improbables. Parfois j’entendais :

- Trouvé !

Le blondinet accourait et disait à chaque fois :

- Il est trop beau !

Puis il mettait ce fameux caillou dans sa boîte. Durant tout l’après-midi les deux enfants se prenaient pour Indiana Jones. Mais le moment est venu de rentrer à la maison. Ils veulent encore un peu rester. Les deux mères comprennent pourquoi et commencent à se parler elles aussi. Les enfants ont alors gagné un peu de temps ensemble. Heureusement que c’est l’été et que le soleil se couche tard. Puis la discussion se conclut et j’entends le blondinet dire :

- A demain !

Je comprends alors qu’ils vont tous les deux revenir au parc demain. De loin je les vois encore se faire des signes et rigoler ensemble. Je trouve cela beau qu’une amitié se créé aussi facilement. Ils sont encore dans l’innocence et ne comprennent pas encore tout à fait la vie à cet âge. Le jugement et l’hypocrisie n’existent pas encore, mais la franchise oui. A cet âge-là encore, si l’enfant n’aime pas quelque chose il va le dire sans prendre de gants. Je les vois alors s’éloigner petit à petit jusqu’à ce que le blondinet tourne dans une rue et que je ne l’aperçois plus.

Le lendemain matin je reviens au parc comme tous les jours. Vous savez à mon âge je n’ai plus grand-chose à faire. Ma fille n’aime pas que je sorte à cause de ce soleil qui tape si fort, mais je suis résistant, j’ai la peau dure vous savez. Après 16h le petit enfant que j’ai vu seul hier arrive. Il a l’air d’attendre quelqu’un. Je pense que ça doit être son copain de la veille. Le temps passe. Il est 16h30 mais le blondinet n’est toujours pas là. La mère de l’enfant lui dit d’aller jouer et lui promet que son copain va venir. Alors il décide de prendre de l’avance et de chercher des cailloux. Il en trouve quelques-uns mais l’excitation n’est pas la même sans son copain. Vers 17h il arrive enfin.

- Désolé, on est resté longtemps chez ma grand-mère, lui dit le blondinet

Mais peu importe, l’enfant avait déjà oublié et ils se sourient et se parlent comme si cela faisait dix ans qu’ils se connaissaient. Le petit châtain montre à son copain ses fameuses trouvailles. Le blondinet saute de joie. Je n’ai pas pu m’empêcher de sourire. Dans quelques années il va jeter tous ses cailloux et il se demandera pourquoi il en a fait une collection. On en a tous fait étant petit et on en rigole encore.

L’après-midi se déroule presque comme celle d’hier. Sauf qu’ils ne passent pas tout leur temps à la recherche du caillou parfait. Ils s’amusent. Ils font du toboggan, du tourniquet, de la balançoire. Je vois la mère du petit châtain sourire. Je crois qu’elle n’avait jamais vu son fils aussi heureux.

Mais à un moment, en plein milieu d’une expédition, des enfants un peu plus vieux s’approchent du petit châtain :

- Qu’est-ce que tu fais ?

- Je cherche des cailloux

- Ici c’est notre territoire. Dégage tout de suite !

L’enfant ne bouge pas. Il reste accroupi en regardant les enfants. Le plus grand s’approche de lui et le pousse. Le petit châtain tombe à terre. Il veut se relever mais le garçon le repousse encore par terre. Cette scène se répète plusieurs fois, et le petit châtain à bout de force resta à terre en pleurant. Je voulais me lever quand, sans même savoir d’où venait le blondinet, je le vois courir vers son copain et le relève. Il regarde celui qui l’avait fait tomber :

- Ne refais plus ça !

L’autre enfant rit et s’approche du blondinet :

- Tu ne me fais pas peur !

Le blondinet, qui était d’apparence gentil, regarde le garçon avec ses yeux bleus perçant. Moi si j’étais l’autre garçon j’aurai baissé les yeux. Mais le garçon pousse le blondinet alors celui-ci se jette sur l’enfant. Il se passa une énorme querelle. Les copains du garçon s’en mêlent. Le petit châtain court chercher sa mère, les enfants sont séparés, les ardeurs calmées, et des excuses proclamées.

Le petit châtain remercie son copain et se promet qu’un jour il se vengerait de ces garçons. Sa mère l’interpelle :

- Adolf, on va partir

Adolf dit au revoir à son copain, le remercie encore. Puis ils se disent à demain.
5

Un petit mot pour l'auteur ?

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lisez la charte !

Pour poster des commentaires,
Image de Che
Che · il y a
Adolf, surprise, ok, mais comment, pourquoi l’origine du mal ...
·
Image de Démange
Démange · il y a
C'est le commencement de tout ce qu'il a fait par la suite, du moins c'est comme ça que je l'ai imaginé
·
Image de Adibro
Adibro · il y a
Ah oui je ne m'attendais pas à ça, en effet ça a tout changer du coup une fois qu'on a finit de lire, on a envie de tout relire
·
Image de Démange
Démange · il y a
Je suis contente que tu ais voulu tout relire après, c'est un peu l'effet que je voulais donner :)
·
Image de Le Vrai Monde NC
Le Vrai Monde NC · il y a
Le Prénom n'est pas qu'une pièce de théâtre... Merci pour cette jolie découverte... C'était donc ça ! Comme quoi, un prénom peut tout changer, un événement peut tout changer, même le cours de l'Histoire. J'adore ! :)
·
Image de Démange
Démange · il y a
Sachant que c'est totalement fictif et que ce n'est pas vrai car il n'y aurait pas d'excuses à ce que cet homme a fait au monde. Merci d'avoir lu ce texte :)
·
Image de Lange Rostre
Lange Rostre · il y a
Le titre est réellement adapté à ce que le futur nous a montré....
·
Image de Démange
Démange · il y a
Oui malheureusement...
·