Lolo

il y a
2 min
149
lectures
21
Qualifié

Depuis longtemps je joue à cache cache avec les mots. Ils ont le pouvoir de me rendre heureuse  [+]

Image de Eté 2016
Du haut du toboggan, Lolo les observe. Certains se prélassent allongés sur les buses en béton, d'autres se balancent, la nuque désarticulée, le rire sarcastique. D'autres encore tournent sur eux-mêmes, comme des toupies vivantes. Lui, il préfère rester immobile et silencieux, tel un rapace qui aurait du temps.
La récréation dure assez longtemps pour inventer une histoire entière. À condition bien sûr que le toboggan soit déserté. Les jours de pluie, le cœur de Lolo bat très fort : il sait que la flaque d'eau au bout de la course découragera les plus passionnés. Alors il peut s'élancer, monter l'échelle en vainqueur, agripper la rampe mouillée et contempler le parc.
C'est de cette position qu'il s'adresse en secret des remarques originales. Elles deviennent toujours des histoires effrayantes. Comme celle de la tornade qui avait emporté la poussette de sa petite sœur. Ou celle du fantôme qui soufflait sur les méchantes personnes jusqu'à ce qu'elles disparaissent. Ou bien encore celle de la vague géante qui avait englouti un bateau avec un garçon dedans.
Quand vient le moment de descendre, un frisson glacé parcourt son dos. Il fait la sourde oreille et fronce des sourcils têtus. Il a trouvé un truc : compter les secondes en suivant la progression d'un nuage pris au hasard. C'est le seul moyen de vivre le pénible retour à terre. Plusieurs fois son prénom se perd dans le parc. Il aimerait entendre sans fin la jolie voix de la maîtresse. Mais bientôt le ton se fait impatient, et des menaces accompagnent les appels.
Lolo déplie son corps engourdi. Il soupire et se décide enfin. D'un regard, il vérifie que nulle bête fauve ne soit tapie sous le toboggan. Puis il bondit très loin et court à perdre haleine. L'histoire d'aujourd'hui, il la dessinera sur une grande feuille. Il voudrait le faire très vite, là, maintenant.
Il entre dans la classe, et la maîtresse l'attend. Sa voix est douce. Elle lui demande de se mettre au travail. Mais Lolo ne le supporte pas et ses mains désobéissent. Il fixe les yeux clairs en déchiquetant son cahier de brouillon. Ses pieds trépignent sous la table, ses épaules tremblent de colère, ses lèvres profèrent des grossièretés.
Il dit encore aujourd'hui qu'il se jettera du pont d'Aquitaine. Mais elle sourit d'un air triste et lui répond qu'il compte beaucoup pour elle. Lolo aime l'entendre parler doucement quand il annonce son suicide. Il déplie maladroitement les pages écorchées du cahier, se déchausse et cale ses talons sous ses fesses. Puis il demande, d'une toute petite voix :
— Maîtresse, tu peux m'aider ?
Plus tard, livres et cahiers rangés, tel un patineur ivre de liberté, il glisse jusqu'au fond de la classe. Il étale une feuille blanche, choisit quatre stylos, toujours les mêmes : un vert, un bleu, un rouge, et un noir.
Aujourd'hui ce sont deux maisons qui apparaissent sous ses doigts. L'une pourrait être un château fort, l'autre une baraque de planches. Chacune d'elle est habitée par un personnage : dans le château vit une princesse, et dans la masure un enfant rieur.
— Là-bas c'est toi, mais tu es loin, tu ne me vois pas !
— Et toi, où es-tu ?
— Je ne suis plus là, j'ai sauté du pont !
Le visage de la maîtresse pâlit soudain, et ses yeux plongent dans ceux de Lolo. Un silence inhabituel se fait dans la classe.
— Mais non ! Je rigole !
La maîtresse appuie sur la touche du magnétophone. Un rayon doré traverse les carreaux. Un écureuil descend le long du vieux chêne tandis que la mélodie se dilue dans l'air, légère...

21
21

Un petit mot pour l'auteur ? 19 commentaires

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lisez la charte !

Pour poster des commentaires,
Image de Volsi Maredda
Volsi Maredda · il y a
en effet... comme un frère pour Emma ;-)
Image de Viviane Fournier
Image de Lalili
Lalili · il y a
On s'y attache à ce Lolo têtu et on pâlit de le quitter.
Image de Guy Bellinger
Guy Bellinger · il y a
Ca carbure dans la tête à Lolo. Son imagination, pas toujours rose bonbon, est prometteuse. Je le vois un jour publier ses textes sur Short Edition !
Pour faire un petit copain à Lolo je vous propose de lire les aventures de Doudou dans «Conte de fées » (http://short-edition.com/oeuvre/nouvelles/conte-de-fees-1).

Image de Sandrine Guillery Etienne
Sandrine Guillery Etienne · il y a
Vous m'avez touché, je vote.
Un enfant imprévisible qui vit dans son monde... Bravo, belle découverte. Si vous souhaitez poursuivre avec "La Rose-Thé" dans la rubrique poème j'aimerais connaître votre ressenti. Merci

Image de Dizac
Dizac · il y a
Lolo vous a touchés, merci!
Image de deleted
Utilisateur désactivé · il y a
Un texte tout plein de charme. Vous avez mon vote.
Sur ma page, "le coq et l'oie" en poésie, si le cœur vous en dit.

Image de JadeGo
JadeGo · il y a
Quel enfant ! J'ai l'impression de remonter dix ans en arrière... J'aime beaucoup !
Image de Bisaigue12
Bisaigue12 · il y a
J'adore ce texte, et ce gosse!
Image de deleted
Utilisateur désactivé · il y a
J'adore les auteurs qui cachent au fond eux une capacité de violence inouïe... Qui suinte ligne apres ligne - cool je vote
Image de Marie Guzman
Marie Guzman · il y a
J'aime quand les adultes aident les enfants à rêver et les comprennent dans leurs secrets joyeux ou terribles ...
Image de Nadine Gazonneau
Nadine Gazonneau · il y a
Personnage fascinant qui semble vivre dans sa bulle pleine de contradictions entre la tendresse, le besoin de faire mal et le désire d'exister. Bravo +1 de la part de Tilee auteur de "transparence" poésie.
Image de F. Gouelan
F. Gouelan · il y a
Un enfant particulier, artiste.
Image de deleted
Utilisateur désactivé · il y a
ou autiste ..
Image de F. Gouelan
F. Gouelan · il y a
artiste /autiste, juste une lettre changée, presque pareil :)
Image de deleted
Utilisateur désactivé · il y a
C'est vrai ... :-)
Image de Cajocle
Cajocle · il y a
Comme Patricia BD
Image de Keith Simmonds
Keith Simmonds · il y a
Une très belle histoire bien écrite, à méditer! Bravo, Lolo! Mon vote!
Mes deux œuvres, BAL POPULAIRE et ÉTÉ EN FLAMMES, sont en compétition
pour le Grand Prix Été 2016. Je vous invite à venir les lire et les soutenir si le
cœur vous en dit, merci! http://short-edition.com/oeuvre/poetik/bal-populaire
http://short-edition.com/oeuvre/poetik/ete-en-flammes

Image de Patricia Burny-Deleau
Patricia Burny-Deleau · il y a
Comme il est difficile parfois de faire la distinction entre une imagination débordante et un appel au secours ! !

Vous aimerez aussi !

Très très courts

Vacuité

Brigitte Prados

Elle manque d’oxygène. De respirations. De clés dans la serrure. De volets qui s’ouvrent. De courants d’air. De portes qui claquent. De robinets qui crachotent. De bruissements dans... [+]