Lightning Storm

il y a
4 min
146
lectures
67
Image de 2020

Thème

Image de 11-14 ans
Je m’appelle Lucas, je suis un garçon de 13 ans dont la vie banale ne méritait pas de figurer dans un quelconque récit. Jusqu’au jour ou en me réveillant, un événement changea ma vie au point qu’elle ne me parut méconnaissable.
En rentrant des cours, ne me sentant pas dans mon état normal, je me depechai donc de finir mes devoir pour me reposer au plus vite.
Une fois ma mère rentrée, j’allai lui demander ce qu’il me fallait pour me sentir mieux.
Sa réponse ne me fut pas d’une grande aide, elle me rétorqua indifférente à mon problème:
“C’est rien ça, ne fais pas ta chochotte !“
“ pffff...les hommes toujours à se plaindre pour des bétises.”
“Tu sais ce que ça fait de porter un enfant dans ton ventre pendant 9 mois?”
Je vous épargne le reste de son discours que j’ai du subir pendant au moins une bonne demi heure.
Après le dîner, je partis me coucher de bonne heure en espérant que la douleur passe.
De plus ma mère ne voulait toujours rien entendre donc...
Le lendemain matin, je n’avais plus du tout mal .
Comme quoi un petit peu de repos avait suffi pour que cela passe.
En contrepartie, je me sentais terriblement lourd comme si des poids invisibles étaient collés sur l'intégralité de mon corps.
Malgré cela, j’étais tout de même heureux car ce n’était rien comparé à la douleur que je ressentais le jour précédent.
Je me suis donc levé pour prendre mon petit-déjeuner.
Alors que je mettais ma tasse de chocolat chaud au micro-onde, celui-ci ne voulait pas s’allumer.
Pourtant, ma mère elle n’avait aucun mal à le faire fonctionner. Mais ce n’est pas ça le plus étrange, après quelque test, je me suis rendu compte que je ne pouvais utiliser aucun appareil nécessitant de l’électricité pour fonctionner.
J’étais inquiet de ne pas en savoir la cause, mais j’ai décidé de passer outre et de faire comme si je n’avais rien remarqué d’étrange.
Je pris donc le chemin de l’école comme je le faisais tous les matins. Ne pouvant pas écouter de la musique pour me changer les idées, je me suis mis à repenser à ce qu’il m’était arrivé le matin.
Énormément de question me vinrent en tête :
“Comment vais-je faire pour regarder les match de foot à la télé” “Je ne pourrais jamais conduire de voiture électrique?” “Je devrais peut-être songer à rayer le métier d’électricien de ma liste”
Oui je sais ce que vous pensez, je ne pensais peut-être pas au choses essentiels.
Mais ce sont des questions qu’il aurait fallu traiter un jour ou l’autre.
Ce problème n’était évidemment pas à prendre à la légère. Surtout quant à mes sensations de lourdeur vinrent se rajouter des sensations de picotement dans les avant bras.
Et c’est à ce moment la que je compris la cause de mon problème.
En regardant mon bras droit, j’eu la surprise de voir de minis éclair en sortir.
En effet si je ne pouvais pas utiliser d’appareil utilisant de l’électricité, c’est parce que j’étais capable de la produire.
Vous devez surement vous doutez que je me suis fais tout petit durant cette journée du collège. J’ai du prendre sur moi pour contenir mon électricité durant toute la semaine.
Après une semaine horrible passée à éviter tout contact humain, le vendredi soir, mon meilleur ami Valentin vint me voir suspicieux:
“Lucas, depuis mardi je te trouve bizarre. Es-tu sur que tout va bien?”
Il m’a dit ça avec tellement d’inquiétude que je ne pus me retenir de lui raconter tout ce qui m’était arrivé.
Après tout c’est mon meilleur ami, c’était évident qu’il allait finir par le savoir. Après ce long moment à tout lui expliquer, il resta tout d’abord bouche bée pendant une minutes, puis il se mit enfin à parler pour me dire:
“Du coup pour le métier d’électricien il faudrait oublier non?”
Suite à sa réaction j’explosai de rire. J’étais si rassuré de savoir que ça ne l’effrayait absolument pas.
Bien au contraire, il voulait même m’aider à en savoir plus et trouver des moyens de le cacher. Il m’a donc invité chez lui pour le week-end. Ses parents travaillant beaucoup et étant fils unique, on avait la maison pour nous tout seuls. Je suis donc passé chez moi en coup de vent pour récupérer quelques affaires, puis nous sommes parti chez Valentin en bus.
Nous nous sommes donc organisés, lorsque ses parents étaient là nous travaillions seulement la théorie pour trouver des solutions nous ne les testions uniquement lorsqu’ils étaient au travail. Nous étions si bien organisés que l’on se croyait dans un film d’espionnage.
Tout d’abord, nous avons essayé d’en chercher la cause.
Sur cette étape nous avons très vite baissé les bras.
De nos pistes, rien n’était exploitable.
Heureusement cela n’allait pas nous empêcher de trouver des solutions pour contenir et contrôler mon électricité. Si je n’avais pas réussi à contrôler mon électricité, Valentin m’aurait donné une paire de gant pour que je puisse à nouveau avoir des contacts humains. Heureusement ce ne fut pas nécessaire.
Lorsque j’essayais de retenir l’électricité qui essayait de sortir de mon corps, j’avais l’impression d'être en surchauffe. J’en ai donc déduis qu’il fallait que je régule la température de mon corps pour contenir mon électricité.
Après avoir testé un nombre incalculable de technique:
-Prendre un bain d’eau froide
-Manger des glaçon
-Faire une sieste dans le frigo
Et j’en passe.
La technique qui fut la bonne et qui a marché est...
Faire des exercices de respiration!
Je sais c’est décevant, à votre place j’aurais eu la même réaction face à mes propos.
Une fois le week-end terminé, j’étais rassuré.
J’allais enfin reprendre une vie normale.
Enfin...du moins c’est ce que je croyais.
Valentin me proposa de me raccompagner chez moi.
Comme il se faisait tard, les bus se faisaient rares.
Seulement 2 kilomètres nous séparaient de l’endroit où j’habitais. Nous sommes donc parti à pieds.
La ville est généralement très animée à toutes heures, mais le dimanche soir, elle est si déserte que l’on ne dirait plus la même. Tandis que nous marchions côte à côte sur l’immense boulevard de Sotto, une immense main vint se poser sur mon épaule.
J’eus à peine le temps de me retourner, que 5 hommes nous avaient encerclés.
La peur me paralysait, tandis que le plus grand d’entre eux se mit à parler avec sa voix grave:
“Donnez moi tout votre argent ou je vous bute”
Ni Valentin ni moi n’a eu le courage de lui répondre.
Cette attitude l’a encore plus énervé. D’un geste rapide et cours il mit un coup à mon ami qui le fit tomber dans les pommes.
La vue de mon meilleur ami dans un piteux état par ma faute me fit sortir de mes gonds.
Je ne me contrôlais plus, l’électricité se mis à ressortir de moi et il m’a suffit de lever ma main vers le ciel, pour qu’elle s’y dirige créant un éclair géant, qui en une demi seconde, s'abattit sur les cinqs hommes ne leurs laissant pas le temps de fuir.
Je pris vite conscience de mes actes mais je ne savais plus quoi faire.
Suite à cet événement, la police et des scientifiques se sont lancés à ma recherche.
Même si je ne n’était qu’un adolescent qui ne contrôlait rien lors de son crime, à leurs yeux je n’était pas moins un criminel, qu’ils ont surnommé “Lightning Storm”.
67
67

Un petit mot pour l'auteur ? 24 commentaires

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lisez la charte !

Pour poster des commentaires,
Image de Ozias Eleke
Ozias Eleke · il y a
Un joli texte que j'ai adoré. Merci.
Je vous prie de lire mon texte pour le compte du Prix des Jeunes Écritures https://short-edition.com/fr/oeuvre/tres-tres-court/homme-tas-le-bonjour-dalfred

Image de DEBA WANDJI
DEBA WANDJI · il y a
Très beau texte, Tayeb!


J'adhère par ma voix et je vous invite à découvrir mon texte en course pour le prix jeunes auteurs https://short-edition.com/fr/oeuvre/tres-tres-court/etoile-perdue-2
N'hésitez pas de laisser vos impressions en commentaires. Merci!

Image de Tarek Bou Omar
Tarek Bou Omar · il y a
Bonsoir Tayeb, ma voix pour ce beau texte :).
Si vous avez un peu de temps, je vous invite à découvrir mon texte en compétition pour le Prix des jeunes écritures : https://short-edition.com/fr/oeuvre/tres-tres-court/le-soleil-s-eteint-sur-mon-destin-1?all-comments=1#fos_comment_comment_body_4242995. Bonne continuation :).

Image de Ziane HASSANI
Ziane HASSANI · il y a
Intéressant
Félicitations et bonne chance pour la suite
J'espère que vous aimerez mon oeuvre et que j'aurai vos voix
https://short-edition.com/fr/oeuvre/tres-tres-court/adje
Merci

Image de Gaelle Ghanem
Gaelle Ghanem · il y a
Bravo, j'adore votre style! Très beau texte, courage!!
Je vous invite à découvrir mon oeuvre: https://short-edition.com/fr/oeuvre/tres-tres-court/noir-cest-noir-il-me-reste-lespoir

Image de Yveson Pascal
Yveson Pascal · il y a
J’ado Le fond ! Je t’invite a voter pour l’œuvre Mille nuits dans les égouts par l'auteur Yveson Pascal catégorie 18-29 https://short-edition.com/fr/oeuvre/tres-tres-court/mille-nuits-dans-les-egouts
Image de Oka N'guessan
Oka N'guessan · il y a
Bravo 2 voix , hésite pas a ME voter aussi https://short-edition.com/fr/oeuvre/tres-tres-court/la-lumiere-10
Image de Gloire BATALA
Gloire BATALA · il y a
Je vois que tu maîtrise bien ton thème.
Bon texte, jolie style
Je t'invite à lire et voter mon oeuvre qui ressemble beaucoup à ton style

Image de Epiphane Avicenne
Epiphane Avicenne · il y a
Bravo je vote pour toi . Merci de faire pareil pour moi
https://short-edition.com/fr/oeuvre/tres-tres-court/inceste-2

Image de Merve Tuncay
Merve Tuncay · il y a
Super. Tu as toutes mes voix.
Je t'invites à également voter pour moi pour un autre prix :
https://short-edition.com/fr/oeuvre/tres-tres-court/la-politique-noir-plus-fort-que-les-montagnes