L'Être Profond, Le Paraître Et Le Devenir...

il y a
2 min
102
lectures
15
Le « Paraître » n’est pas un exhausteur de goût ! Loin s’en faut ! Par définition, tous les goûts sont dans la nature de l’homme, mais il n’empêche que l’homme est aussi de nature à céder facilement aux effets de mode et de masse. De fait, le « Paraître » constitue plutôt une altération de notre sapidité.

Par trop souvent, c’est l’Être en face qui nous travestit, qui fait de nous et malgré nous, le chanteur-comédien qui s’ingénie à se maquiller ! Grimé de la sorte, nous devenons pour ainsi dire l’alcool frelaté, la preuve falsifiée, l’homme ombré...

Qu’en est-il de l’« Être profond » lors que nous sommes ces multitudes à graviter autour du point d’origine ? Puisque, là où devrait se faire le silence n’est plus qu’une cacophonie de flux de données mettant en exergue divers paradigmes sociétaux. Attendu que là où devraient naître convictions et aspirations ne demeure plus qu’un doute permanent...

Quoi qu’on en dise, nous demeurons toujours sous influence ! On ne peut être vierge de toute communauté, de toute culture, de tout schéma conventionnel. L’interaction humaine est à de nombreux points de vue, comparable aux différents échanges qu’entretient toute cellule vivante avec son milieu de vie...

Nous sommes au départ le fruit d’observations et d’expériences collationnées. Le retentissement de rencontres formelles et informelles...

Mais l’« Être profond » aspire à sortir des sentiers battus et rabattus, à cultiver les hors-champ, à casser tous les moules à creux perdu. Toutefois, sur la Mer de l’Existence combien se refuseront à faire des vagues, préférant se noyer dans le flot comme dans le flou ? Combien choisiront de « Paraître » pour finalement « Disparaître » dans un anonymat égocentrique dès lors que toute surenchère est un bradage de l’« Être profond » ?

Passent les jours, meurent les ans, l’esprit critique soufflé par les diktats, s’envole aux quatre vents comme les akènes à plumes de l’aigrette du pissenlit. Il s’abandonne au mouvement collectif, s’enlise dans la pensée grégaire qui fait de nous des moutons de Panurge en attente de la tonte, des vaches à lait en quête d’une terre à pis...

Pour notre « Devenir », il serait bon et sain de ne plus lever systématiquement les bras dans la ola, de ne plus nous perdre en vain dans la salutation rituelle, de fuir le mouvement perpétuel des foules pour que notre esprit ne soit plus à la masse. Mais aussi et toujours, de ne plus l’attirer afin de mieux la détourner... l’attention.

L’« Être profond » est une vérité qui s’ignore et las de m’ignorer, je brûle pour ma part, de ne plus déposer d’offrandes aux pieds d’un statut de sel...

En tout état de cause, je voudrais redevenir vierge de toute ambiguïté, ne plus être le produit dénaturé d’une société dystopique, renaître au monde dans mon authenticité, qu'on m'estime enfin de face et non plus de profil...
15

Un petit mot pour l'auteur ? 31 commentaires

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lisez la charte !

Pour poster des commentaires,
Image de Daniel Nallade
Daniel Nallade · il y a
La situation difficile du moment, pose en pleine face, le fond de ton propos. Les débats actuels ne ciblent que la surface !
Image de Fredo la douleur
Fredo la douleur · il y a
Merci de ta lecture, Daniel ^^
Image de Atoutva
Atoutva · il y a
Belle page philosophique ! Il est vrai qu'aux yeux du monde, il est plus facile de paraitre que d'être.
Image de Fredo la douleur
Fredo la douleur · il y a
Merci beaucoup d'être venue découvrir ce texte, Atoutva ^^
Image de Jo Kummer
Jo Kummer · il y a
A bientôt Fredo!
Image de Fredo la douleur
Fredo la douleur · il y a
Merci, Jo ^^
Image de Marie Quinio
Marie Quinio · il y a
Belle réflexion, Fredo !
Image de Fredo la douleur
Fredo la douleur · il y a
Un grand merci à toi, Marie :-)
Image de Gaby S
Gaby S · il y a
Le noyau dur se casse la tête sur un profil...espérons que ce soit le bon...l’authenticité de profil à égyptienne...vous n'aimez pas ça ?
Image de Fredo la douleur
Fredo la douleur · il y a
Merci d'être venue découvrir ce texte, Gaby ! ^^ Profil à l'égyptienne...mais bien entendu, j'adore !
Image de Gaby S
Gaby S · il y a
Ah ! Me voilà rassurée...il faut juste veiller à ne pas raser les murs en se contorsionnant et exhiber fièrement sa silhouette mais sans ostentation pour rester soi si tant est que cela soit un brin possible...mais foin de profil bas...!
Image de Gaby S
Gaby S · il y a
Qui peut réconcilier la face et le profil...Picasso ?
Image de Fredo la douleur
Fredo la douleur · il y a
Là tout de suite, je ne vois que lui ^^
Image de Fredo la douleur
Fredo la douleur · il y a
Je vais adopter le WalK Like An Egyptian.! Ne serait-ce que pour entrer dans les ascenseurs. C'est un gain de place, assurément ;-)
Image de Jeanne en B
Jeanne en B · il y a
Ça y est, j'ai mal à la tête... :-)
Image de Fredo la douleur
Fredo la douleur · il y a
Pardon, Jeanne ! :-) Merci d'être venue me lire et d'avoir risqué le Doliprane ^^
Image de Jeanne en B
Jeanne en B · il y a
;-)
Image de Ginette Flora Amouma
Ginette Flora Amouma · il y a
Un texte qui dévoile votre être profond , celui qui ne cesse de poser un regard sur les vérités humaines .
Paraître rime avec transmettre. Devenir avec avenir ..... mais c'est quoi l'avenir puisqu'il faut d'abord traverser un être alourdi de tous ses visages !
Merci pour toutes les pistes de réflexion que vous nous proposez .

Image de Fredo la douleur
Fredo la douleur · il y a
Mille authentiques mercis à vous, Ginette ! ^^
Image de Paul Thery
Paul Thery · il y a
"des vaches à lait en quête d’une terre à pis..." : belle trouvaille !!
Image de Fredo la douleur
Fredo la douleur · il y a
Merci beaucoup d'être venu et de votre lecture, Paul ^^
Image de Dranem
Dranem · il y a
C'est vrai que dans cette société , nous ne sommes que des " profils" .... ne nous voilons pas la face !
Merci pour l'intelligence de ce texte Fredo !

Image de Fredo la douleur
Fredo la douleur · il y a
Qu'il est triste d'être parfois un subterfuge à soi-même ! Merci beaucoup d'être passé me lire, Dranem ^^
Image de Randolph B.
Randolph B. · il y a
Je ne peux que me réjouir d'un tel texte. Merci. J'ai eu parfois l'impression d'entendre Jiddu Krishnamurti !
Image de Fredo la douleur
Fredo la douleur · il y a
Comme je ne le connaissais pas, je suis allé découvrir qui était Jiddu Krishnamurti. De fait, je ne peux que doublement te (vous) remercier. Et pour ce compliment (qui en Est un vrai) et pour la découverte de ce penseur qui mérite qu'on s'intéresse à son œuvre. Très bonne journée, Randolph ^^
Image de Randolph B.
Randolph B. · il y a
Te, te, te ! Content de faire découvrir un de mes "maîtres à (non) penser" ! Il y a également François Cheng, mais plus connu, car contemporain et français...Bonne journée, Fredo !
Image de Fredo la douleur
Fredo la douleur · il y a
De fait, un triple merci ^^

Vous aimerez aussi !

Très très courts

La Paix

Nicolas Auvergnat

Aimé était pétri avec la boue du terroir de la rive gauche du Rhône. Il était grand et avait un vaste buste. Sa tête carrée était plantée dessus, et s’il avait la bouche fine, son nez... [+]