Les sparadraps

il y a
3 min
1 655
lectures
301 voix
Finaliste
Jury

Absente quelque temps... Petits textes sans prétention. https://short-edition.com/fr/oeuvre/strips/les-petites-cheries-de-madame-faustine-1 Lien des publications libres du site :  [+]

Image de Été 2021
« Une demi-heure de marche par jour, ma petite dame ! », insiste le docteur. « Et prenez une canne pour votre bien-être », ajoute-t-il. À ces mots, Marcelline gesticule sur son siège et sent le rouge lui piquer le visage. Marcher régulièrement, elle veut bien, mais s'aider d'un bâton, jamais de la vie. À soixante ans et des poussières, elle se considère comme une young old. Bien sûr, elle porte un prénom démodé. Et alors, est-ce de sa faute ? Une combinaison de Marcel et Adeline en l'honneur de ses parrain et marraine. Qu'est-ce qu'elle y peut ? Rien ! Encore moins pour ses jambes qui se dérobent parfois, pas plus tard qu'hier. Aucun rapport, juste un enchaînement de pensées. Faut dire que sa chute sur le parking de la cité l'a un peu sonnée, mais pas au point de battre la breloque. C'était plutôt un jour caillou : collant troué et genou écorché. Marcelline en est là dans ses réflexions quand la voix du médecin la ramène les pieds sur terre. « L'on se revoit dans trois mois et n'oubliez pas l'exercice quotidien ! », lui dit-il. Marcelline acquiesce d'un signe de tête sans vraiment rien promettre.

Le jour d'après, Marcelline enfile sa gabardine pour une petite escapade en ville, à pied, sans bâton, seulement un sac à dos avec tout son petit bazar dedans. Elle appréhende un peu. Évidemment, la crainte d'une nouvelle chute l'obsède. Pour se donner du courage, elle glisse sous sa langue un bonbon à la menthe. « Une sucrerie pour chasser la trouille, un truc de vieille ? », se demande-t-elle. Elle hausse les épaules, se dirige vers le centre-ville à pas timides puis montre de la hardiesse. Elle s'en félicite, sourit. Le soleil est aussi rieur ; une belle journée printanière avec un doux vent. Le cœur léger, Marcelline arpente la grand-rue qui mène au château. La verdure du square l'attire.

Lorsqu'elle franchit la grille du parc public, elle aspire l'air à pleins poumons, en hume tous les effluves. Elle passe devant le vieux kiosque à musique, là où l'on ne massacre plus Mozart le dimanche depuis longtemps. Elle s'arrête devant quatre grosses pierres érigées sur la pelouse. Elle n'y avait jamais vraiment prêté attention. Ce sont de petits mégalithes. « Oh, la Bien-aimée corvée royale ! », s'exclame-t-elle. Marcelline les toise encore une fois. Son œil frise de malice. Elle s'imagine quelques années plus jeune jouant à saute-mouton. Là, elle dépasse les bornes.

Elle file maintenant vers le petit jardin médiéval. Elle déambule entre les grandes jardinières en bois qui regorgent de plantes, s'attarde devant chacune d'elles, cherche leurs noms sur les étiquettes camouflées. Quand elle tombe sur l'absinthe, elle se rappelle en avoir bu, juste un fond de verre, à une soirée entre amis. « Ah, la diabolique fée verte ! », murmure-t-elle. Elle replonge un instant dans ce souvenir. Elle soupire et chemine vers les murailles qui surplombent la rive gauche de la ville.

Marcelline s'assoit sur un banc, farfouille dans son sac pour dénicher le petit recueil d'instants fugaces. Elle lit peu. Les cris et rires des enfants la déconcentrent. Les gosses jasent plus que les oiseaux. Elle les épie à la dérobée. Ils gambadent, sautent, se poussent sur le terrain de jeux. Leur joie de vivre l'enchante. Une petite fille s'avance vers elle. Elle la trouve choupinette avec ses couettes. La gamine tient un grand bâton dans sa main qu'elle lâche dès qu'elle arrive à sa hauteur. Du bout de sa chaussure, elle trace une ligne en zigzag dans l'allée. Marcelline ne la quitte pas des yeux. L'enfant semble l'ignorer, s'assied en tailleur, glisse sa menotte dans la poche de son blouson. Elle en tire une petite boîte rouge. Quand la môme l'ouvre, des sparadraps s'éparpillent sur le sol. « Que va-t-elle en faire ? », s'interroge Marcelline.

Sur le tracé en serpentin, la gamine dépose les pansements çà et là. D'un sparadrap à l'autre, elle se dandine en baragouinant des mots inaudibles. Il lui en reste un dans la main. Elle hésite, se tourne vers Marcelline.

— Tu as bobo à ton genou ?
— Oh ! dit Marcelline, surprise.
— T'es tombée ? demande la fillette.

La gamine n'attend pas la réponse. Elle lui tend le pansement et le bout de bois qu'elle vient de récupérer par terre.

— Ma mamie marche avec une canne. Tiens, c'est pour toi.

Bâton dans une main, sparadrap dans l'autre, Marcelline ne sait sur quel pied danser, entre colère et tendresse. Elle ravale sa fierté, ne laisse rien paraître. Elle rassemble ses affaires, se lève, s'appuie sur le gourdin en adressant un clin d'œil à la fillette qui la regarde s'éloigner.
À la sortie du parc, elle balance de rage le bâton dans une poubelle. « Et dire que cela aurait pu être une journée perle », peste-t-elle en accélérant le pas.

Finaliste

301 voix

Un petit mot pour l'auteur ? 250 commentaires

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lisez la charte !

Pour poster des commentaires,
Image de Dolotarasse
Dolotarasse  Commentaire de l'auteur · il y a
Bonjour à tous,
Juste pour info :
La Bien-aimée corvée royale, une référence à Louis XV dit le " Bien-Aimé " qui institua la corvée royale.
Au château de Mayenne, quatre bornes sont exposées. Pas encore vu quelqu'un jouer à saute-mouton 🤔.
Pour ceux qui ne connaissent pas le jeu " Perle-caillou " : il consiste à départager les bons et mauvais moments d'une journée. Vous l'aurez compris : caillou pour mauvais, perle pour bon.
Merci à vous tous.

Image de Louisa
Louisa · il y a
Très beaux textes, mais Marceline n'est pas prudente !
Image de Dolotarasse
Dolotarasse · il y a
Ah, tu n'as pas tort pour la prudence. Merci, Louisa d'avoir aimé cette petite histoire.
Image de VERONIK DAN
VERONIK DAN · il y a
Houlà les gosses, que l'on dise que la vérité sort de la bouche des enfants heu ! des fois faut pas pousser.
Mes petites filles disent qu'après 40 ans se sont des viocs alors avec mes 60 je ne vous dis pas... je dois passer pour un dinosaure. Marcelline est fière et elle a raison.

Image de Les Histoires de RAC
Les Histoires de RAC · il y a
"Dis, Mamie, allez, raconte : c'était comment les dinosaures à ton époque ?" ♫ ♪☺
Image de Dolotarasse
Dolotarasse · il y a
Lol !
Image de Dolotarasse
Dolotarasse · il y a
C'est vrai que les enfants ne prennent pas de gant, à nous d'accepter/accuser le coup...
Merci, Veronik et au diable vos 60 😊.

Image de Oriel
Oriel · il y a
Merci, j'avais l'intention de chercher sur le Net.
Image de VERONIK DAN
VERONIK DAN · il y a
Soutien renouvelé pour ce très beau texte. Bonne finale !
Image de Dolotarasse
Dolotarasse · il y a
Merci, Veronik, de ce retour. Belle soirée.
Image de Daisy Reuse
Daisy Reuse · il y a
Je renouvelle mon vote pour ce texte plein de fraîcheur! Bravo pour votre place de finaliste.
Image de Dolotarasse
Dolotarasse · il y a
Un sympathique retour. Merci, Daisy.
Image de Danielle
Danielle · il y a
Superbe, j'aime bien ce jeu, quelle belle idée je dis perle pour ton texte, bon moment de ce jour, merci à toi !
Image de Dolotarasse
Dolotarasse · il y a
Coucou Danielle,
Contente de te voir par ici. Et tant mieux si ce petit texte t'a fait passer un bon moment. Belle soirée et merci.

Image de Danielle
Danielle · il y a
C'est un superbe jeu, je dis perle pour ton texte qui m'a fait passer un bon moment, merci beaucoup Dolotarasse !
Image de Felix Culpa
Felix Culpa · il y a
J'apprends en vous lisant, et je retrouve avec joie le plaisir d'une belle histoire ! Merci Dolotarasse pour ce bon moment de lecture ! Mon vote.
Image de Dolotarasse
Dolotarasse · il y a
Super si je t'ai appris quelque chose. Merci, Felix de tes lecture et vote. Belle nuit !
Image de Felix Culpa
Felix Culpa · il y a
Belle nuit à toi aussi Dolotarasse !
Image de Line Chatau
Line Chatau · il y a
Je l'avais déjà bien aimé ce texte alors je revote de tous mes points; Bonne chance Dolotarasse!Je ne suis pas en compétition mais iriez-vous lire un de mes textes? J'en serais ravie!
Image de Dolotarasse
Dolotarasse · il y a
Merci beaucoup, Line de ce nouveau soutien. Je passerai volontiers vous lire. Avez-vous un texte en particulier à me proposer ? Belle soirée à vous.
Image de Daniel Nallade
Daniel Nallade · il y a
Un beau texte.
Image de Dolotarasse
Dolotarasse · il y a
Merci beaucoup, Daniel !
Image de Mireille Bosq
Mireille Bosq · il y a
Tout de même , 60 ans et des poussières, beaucoup ne sont pas encore à la retraite. Et le "ma petite dame" du docteur est bien cavalier. Je vote pour une rallonge de jeunesse pour Marcelline.
Image de Dolotarasse
Dolotarasse · il y a
Ah, tout dépend comment se chiffrent les poussières 😉. Marcelline se sent pousser des ailes avec ce gain de jeunesse. Merci, Mireille.
Image de F. Gouelan
F. Gouelan · il y a
Un sparadr'amour, une journée caillou malgré tout, difficile de se voir en vrai dans le regard d'un enfant.
Image de Dolotarasse
Dolotarasse · il y a
C'est joli " sparadr'amour " ! Oui pour le jour caillou.
Grand merci, Françoise, d'être passée par ici.

Image de Fleur A.
Fleur A. · il y a
Bonne finale !
Image de Dolotarasse
Dolotarasse · il y a
Merci, merci, Fleur.
Image de Georges Saquet
Georges Saquet · il y a
Beau texte, belle histoire ! Mon vote.
Image de Dolotarasse
Dolotarasse · il y a
Merci beaucoup, Georges et à bientôt pour découvrir vos écrits.
Image de Granydu57 Ww
Granydu57 Ww · il y a
Une bien belle histoire, Marceline, plutôt dans ma tranche d'âge, sans canne 😊 Merci pour l'histoire des 4 bornes que je ne connaissait pas, à tous les âges il reste bien des choses à apprendre. Mes 5 *****
Image de Dolotarasse
Dolotarasse · il y a
Hi hi pour la tranche d'âge (c'est la mienne aussi). Jusqu'à la fin, l'on apprend et c'est cela qui est bien (je trouve). Merci beaucoup, Grany.
Image de Granydu57 Ww
Granydu57 Ww · il y a
Bienvenue au club 🥂🍕
Image de Carl Pax
Carl Pax · il y a
Pauvre Marcelline, cueillie en pleines rêveries nostalgiques par la prévenance d'une petite fille bien dégourdie ! Bravo pour votre joli texte à la chute inattendue et drôle.
Image de Dolotarasse
Dolotarasse · il y a
Ben oui quoi, pas moyen d'être tranquille. " Afreu gos ", lol. Merci, Carl, du tout bien sympathique.
Image de Joëlle Brethes
Joëlle Brethes · il y a
De retour, bien sûr, avec plein de bisous pour accompagner mon bulletin de vote ;)
Image de Dolotarasse
Dolotarasse · il y a
Coucou Cendrillon,
Je prends tout, les bisous et les cailloux 😁. Merci beaucoup et bises.

Vous aimerez aussi !

Très très courts

Baskettons la vie

Dolotarasse

« Tout se passe dans la semelle », nous assura la vendeuse. « On ne plaisante pas avec les chaussures », ajouta-t-elle, et elle semblait avoir un clou dans les siennes. Pour la... [+]

Très très courts

Mercy

Gaëlle Chamarande

C’est Mercy qui se marie la première. Mercy, c’est ma petite sœur. Mercy a quinze ans. Mercy est plus jolie que moi, c’est ce que tout le monde dit. Mercy fait bien le mafé et la semoule au... [+]