Les Sédiments Du Bonheur

il y a
1 min
114
lectures
19
De sagesse, d’argent ou bien de souvenirs, il n’est de montagnes qui ne soient sujettes à l’érosion. De même, celles du bonheur ne peuvent se soustraire à cette règle universelle. Dès lors, sitôt que le malheur s’en vient saisir le heurtoir à la porte de nos cœurs, dans le mouvement du pêne dormant, on n’en saisit que plus la fragilité...

Pourtant, on ne peut feindre d’ignorer que regards et panoramas changent avec le temps.

Aujourd’hui, des paysages enchanteurs, du jardin bucolique, de la plaine verdoyante, il ne reste plus rien...

En place du chemin forestier, du carré fleuri, du vieil arbre fruitier dans la campagne assoupie, n’est plus qu’un vaste désert de sable aride...

Les doux rêves se sont couchés derrière l’horizon à la manière d’un soleil sans retour. Sclérosée dans le champ de tous les possibles, subsiste une graine généreuse qui ne germera pas.

Et moi, désormais triste et singulier, de chercher à comprendre encore et toujours l’évolution de notre orogénèse. Me revoilà pareil à Sisyphe, remontant inlassablement le versant de la montagne, poussant le fol espoir de ta renaissance jusqu’à son sommet afin de le voir retomber mieux...

Je demeure et me veux inconsolable, incomplet ! Maudissant à l’extrême la confusion des sens, la pudeur des sentiments !

Ainsi, sans que j’y puisse rien, s’arrachent sous l’effet de la pluie et du vent, les fines particules de cette félicité que je croyais éternelle...

Je m'interroge au passage : "Qu’en est-il alors du Règne et du Salut ?"

Inexorablement s’effrite l’Extase et s’effondre le Monde...

Cependant que l’écho de mes cris se perd encore au milieu des montagnes à l’origine du dépôt qui se forme (dépôt charrié en grande quantité par les larmes amères qui enflent le flot turbide de mes torrents souterrains), TOI, en paix et en majuscule, TU te reposeras à jamais dans le lit de la rivière, le corps abandonné sur les sédiments du Bonheur, cette natte douce et délicate, issue d’une plénitude passée...

(...à Rémy)
19

Un petit mot pour l'auteur ? 30 commentaires

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lisez la charte !

Pour poster des commentaires,
Image de Daniel Nallade
Daniel Nallade · il y a
Le constat est une liqueur amère, mais après quelques verres, la fin épice le vers.
Image de Fredo la douleur
Fredo la douleur · il y a
Mille excuses de ne répondre à ton commentaire que 3 mois après, Daniel ! Je suis passé au travers comme on dit ^^ Mais surtout, un grand merci à toi d'être venu lire ce texte qui m'est cher...
Image de Gaby S
Gaby S · il y a
Il remue ce texte !
Image de Fredo la douleur
Fredo la douleur · il y a
Merci beaucoup d'être venue me lire Gaby ! Il y a des personnes qui même lorsqu'elles ne sont plus là, vous accompagnent tout le long de la Vie...
Image de Gaby S
Gaby S · il y a
C'est juste...cher Fredo...
Image de Les Histoires de RAC
Les Histoires de RAC · il y a
Bel hommage.
Image de Fredo la douleur
Fredo la douleur · il y a
Merci à vous ! ^^
Image de Atoutva
Atoutva · il y a
La vie n'est qu'un instant fait de milliers d'instants. Un instant, ça ne peut que passer.
Image de Philippe Clavel
Philippe Clavel · il y a
beaucoup de métaphores dans ce texte que l'on sent inspiré d'une expérience personnelle
Image de Fredo la douleur
Fredo la douleur · il y a
Merci beaucoup de votre venue et lecture, Philippe ^^
Image de Jeanne en B
Jeanne en B · il y a
"Je demeure incomplet", tout est dit. Bonne soirée :-)
Image de Fredo la douleur
Fredo la douleur · il y a
Merci beaucoup, Jeanne ^^
Image de Felix Culpa
Felix Culpa · il y a
Je lis ce texte, et je continue ma méditation. Il est dans l'ère du temps.
Image de Fredo la douleur
Fredo la douleur · il y a
À mon ami le plus cher, aujourd'hui disparu ! Merci de votre venue et lecture, Felix.! ^^
Image de Patrick Gibon
Patrick Gibon · il y a
cette orogenèse tellurique tremble en terre volcanique et coruscante sous et sur mes impressions, aussi, et le final ouvert en lumière d'amour, même "mélancolique", vient ouvrir le tunnel noir d'un texte magnifique en poésie en prose, "comme on dit" pour classer!
Image de Fredo la douleur
Fredo la douleur · il y a
C'est bien le drame, sans les petites étiquettes, le Monde est perdu.! Merci encore, Patrick ^^
Image de Joëlle Brethes
Joëlle Brethes · il y a
Cela fait longtemps, perso, que j'ai assimilé que "tout passe, tout lasse, tout casse..." ! Mais mon compteur affiche, sans aucun doute, plus de km que le tien ! ;)
Image de Fredo la douleur
Fredo la douleur · il y a
Certaines leçons de Vie sont plus difficiles que d'autres à digérer et je me range à ta raison. Merci à nouveau, Joëlle d'être venue découvrir ce texte ^^
Image de Monique Lolivret
Monique Lolivret · il y a
L'érosion du temps, la fuite du bonheur.....MAIS..... une petite graine reste cachée et s'attache à nos pas, peu importe qu'elle ne germe pas !
Image de Fredo la douleur
Fredo la douleur · il y a
Il est vrai, Monique ! Cette petite graine quoi qu'il advienne, demeure en nous ! ^^

Vous aimerez aussi !