Les plages de Normandie

il y a
1 min
69
lectures
12

J'avais quinze ans à la publication de mes premiers textes. Ais je beaucoup changé depuis ? Sans doute, bien plus cynique, bien plus d'aversion pour le déballage de grands mots savants pour rien  [+]

Je connais en Normandie des plages où tu n'iras pas l'été construire tes petits pâtés, ni pêcher à l'épuisette ces crevettes roses comme tes joues rondes, ni baigner tes boucles blondes dans le soleil, où ton joli sourire ne scintillera pas malgré les vaguelettes qui te chatouilleront les pieds.

Le sable là-bas reste nervuré du sang que les marées ne lavent pas, celui des héros tombés sur un sol inconnu au nom de la Liberté ébranlée par un ennemi dont ils ne connaissaient pas les traits. Entre les falaises, plutôt que des chants innocents résonnent à l'unisson les cris des agonisants, les pleurs des survivants, les salves cruelles des mitraillettes et les grondements des mines. Flottent encore dans les embruns des miasmes de poudre et le fumeux parfum du sang.

Mon enfant, si tu nageais dans l'eau verte de la mer, entre les algues tu verrais les fantômes noyés de ceux qui n'ont pas pu rejoindre le sable et sous les coquillages brillants qui se pavanent dans leur écrin mouvant, tu trouverais les reliques rouillées des balles et des canons autrefois brûlés par un feu meurtrier et que la houle émousse lentement en silence. Et la chair fondue et éclatée par les balles, glacée par l'océan, s'est mêlée aux galets ternis par leurs cendres et polis par leurs larmes.

Parmi ces méandres, ma douce enfant, ne joue pas, ne ris pas, parce qu'ici, sous ce sable à jamais endeuillé, sous ce vent qui sonne comme un glas éternel, ton grand-père en libérateur gît encore.
12
12

Un petit mot pour l'auteur ? 19 commentaires

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lisez la charte !

Pour poster des commentaires,
Image de Mog
Mog · il y a
Le devoir de mémoire, dans le plus grand respect !
Image de E.H. Lakota
E.H. Lakota · il y a
Sensible, poétiquement émouvant.
Image de JadeGo
JadeGo · il y a
Merci de votre lecture
Image de Elena Lmr
Elena Lmr · il y a
C'est un très beau texte, pour des plages magnifiques qui s'étalent devant les cimetières.
Image de JadeGo
JadeGo · il y a
Ou qui le sont devenues elles-même... Merci de votre lecture
Image de Louise Calvi
Louise Calvi · il y a
Terrible !

Aimeriez-vous plus de légèreté en participant à une course ?
http://short-edition.com/oeuvre/tres-tres-court/l-echappee-belle-5

Image de JadeGo
JadeGo · il y a
Déjà lue et appréciée ;)
Merci de votre lecture, bien qu'elle n'ai sûrement pas été des plus agréables

Image de Nastasia B
Nastasia B · il y a
J'adore ce texte tout comme les plages de Normandie (cf ma nouvelle L'Absente qui se déroule entièrement sur la plage de Grancamp-Maisy). Bravo !
Image de JadeGo
JadeGo · il y a
Merci ! Je vais de ce pas lire votre nouvelle ;)
Image de Lulla Bell
Lulla Bell · il y a
Des plages rendues à jamais différentes des autres par l'histoire. Très beau !
Image de JadeGo
JadeGo · il y a
Une des raisons pour laquelle j'aime tant l'Histoire, c'est sa faculté a marquer les arts... Heureuse que vous le ressentiez également ^^
Image de Dolotarasse
Dolotarasse · il y a
Des plages pleines de douloureux souvenirs.
Image de Maimai
Maimai · il y a
Magnifique.
Image de Fleur de Tregor
Fleur de Tregor · il y a
Oh, oui. En effet, cette plage a un goût familial amer.
Très bien dit.

Image de JadeGo
JadeGo · il y a
Malheureusement oui... Merci de votre lecture
Image de Patricia Burny-Deleau
Patricia Burny-Deleau · il y a
Un devoir de mémoire à la fois vibrant et poétique.
Image de JadeGo
JadeGo · il y a
Et un commentaire élogieux qui me fait grand plaisir.

Vous aimerez aussi !

Très très courts

Mon bachot

Dan Mézenc

- Rosen ! Vous serez collé samedi ! Ce n’est pas en rêvant en cours que vous aurez votre bachot !
Une fois de plus, Pluvinage, le professeur de mathématiques, occuperait mon... [+]