Les nominés sont...

il y a
1 min
983
lectures
121
Lauréat
Jury
Recommandé

Je ne crois pas qu'être publié fasse de moi un écrivain mais je suis persuadé que c'est en laissant ses textes au fond d'un tiroir ou d'un dossier sans jamais les partager qu'on crée l'écrit  [+]

Image de 2015

Thème

Image de En haut de l'affiche
Tous les grands de la littérature étaient présents. Un parterre de spécialistes ès lettres, désormais debout en face des canapés qu’on avait disposés pour le cocktail, les avait conviés à cette cérémonie où serait désigné le genre littéraire par excellence.
Chacun était sûr de son art et de tenir le haut de l’affiche. L’Autobiographie, impudique, s’effeuillait en claironnant : « moi, je ; moi, je... » Le Théâtre se la jouait : « Je suis le seul dont on puisse confronter les paroles aux actes, alors jugez sur pièce. » La Poésie prétendait être au-dessus de tout ça mais était tout de même descendue de sa tour d’ivoire, histoire d’y voir plus clair. Sur un banc, l’Essai évaluait ses chances, il craignait de ne pas être concluant.
Mais celui qu’on remarquait le plus était le Roman. Gras et gros, il tirait la couverture à lui. Il se la racontait et semblait ne jamais vouloir s’arrêter. On buvait ses paroles et du champagne, dont les bulles étaient les seules à être admises ici, où la BD n’avait pas assez de ses deux lettres pour être de noblesse. On était entre genres du même monde, tout de même !
C’est pourquoi la Nouvelle surprit tout le monde quand elle entra dans la salle de réception. Bien qu’elle ne manquât pas de caractère, la Nouvelle était intimidée. Elle pensait même que sa présence était due à un malentendu, à un Goncourt de circonstance. C’était surtout face au Roman qu’elle se faisait toute petite. Il en faisait des tomes et des tomes alors qu’elle, courte sur page, pesait à peine quelques livres.
« Quoi, s’insurgea le Roman, et à quel titre ? Cette petite n’a même pas le droit au chapitre ! » La Poésie refusa de partager un vers avec elle. L’Autobiographie s’écria tout d’égo : « De mémoire d’autobiographie, on n’a jamais vu un tel scandale ! » Quant au Théâtre, il refusa catégoriquement d’engager le dialogue. Pour une fois que son éditeur la laissait sortir seule, il fallait que la Nouvelle soit accueillie de cette manière peu affable !
L’Essai réfléchissait encore à ce qu’il allait dire au sujet de sa concurrente quand on annonça les résultats : la Nouvelle, grande première, l’emportait. Dans le tas de pages de tous les diables qui suivit son élection, elle tenta de lire son discours de remerciements malgré l’encre qui coulait de ses yeux. Elle dut insister à plusieurs reprises auprès de ses envieux aînés pour avoir le silence. Rien de plus normal, c’était une Nouvelle à... chut !

Recommandé
121
121

Un petit mot pour l'auteur ? 157 commentaires

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lisez la charte !

Pour poster des commentaires,
Image de Catherine DELANGLE SEILLIER COLLARDOT
Catherine DELANGLE SEILLIER COLLARDOT · il y a
Ce texte super sympa et très bien écrit mérite tout à fait sa place chez shortédition!!!
J'aime beaucoup vos jeux de mots !!!! J'espère que vous avez pris autant de plaisir à l'écrire que nous (pauvres) lecteurs à le lire!!!

Image de Aurélie Gloux
Aurélie Gloux · il y a
Ce texte est incroyable et les jeux de mots sont géniaux. Vous avez dû vous amuser en l'écrivant.
Image de deleted
Utilisateur désactivé · il y a
Bonjour, et oui, avec l'omniprésence des stimulations envahissantes qui font paraît-il la renommée de notre société, les troubles de déficit de l'attention avec ou sans hyperactivité font des ravages, comme des trous ou des bulles dans le cerveau. Ajouté à ça toutes les adaptations cinématographiques passablement réussies de fameux romans qui grignotent le savoir et l'apprentissage comme une grue à Hyères.
La société d'aujourd'hui veut tout tout de suite avec le moins d'effort cérébral possible. Vers où se dirige t-on? La chasse aux votes pour gagner la timbale aux alouettes pour trois cacahuètes assemblées l'une derrière l'autre?
Cela étant dit votre texte est plein d'esprit et d'originalité, bien cordialement.
P.S. Dans tout il y a du bon et du mauvais. et comme tout est tellement artificiel quelque part même le mauvais a son bon côté!

Image de Aurélien Azam
Aurélien Azam · il y a
Une très belle réussite, ces jeux de mots s'enchaînent parfaitement, avec humour. Mon préféré : courte sur page :)
Image de Arletyna
Arletyna · il y a
Vraiment bien tourné ! Une belle page sur nos vanités à tous ! Des jeux de mots très fins, juste ce qu'il faut. Je suis sous le charme.
Image de > Mila <
> Mila < · il y a
Excellent !
Image de Chantal Sourire
Chantal Sourire · il y a
Bravo pour les jeux de mots !
Image de Anthony Degois
Anthony Degois · il y a
Merci!
Image de Xavier Tenque
Xavier Tenque · il y a
Excellent ! Il y a du style dans vos figures , comme une habile littérature. Je vous découvre tardivement mais me régale tout autant !
Image de Anthony Degois
Anthony Degois · il y a
Il n'est jamais trop tard. Il parait que certains découvrent encore Homère.
Image de Storia
Storia · il y a
Bravo, les jeux de mots sont excellent!
Image de Anthony Degois
Anthony Degois · il y a
Merci Storia.
Image de Louise Calvi
Louise Calvi · il y a
Je découvre et j'aime.
Image de Anthony Degois
Anthony Degois · il y a
Merci Louise d'avoir pris le temps de découvrir.

Vous aimerez aussi !