1
min
Image de Amicxjo

Amicxjo

16 lectures

1

J'avais repris les commandes manuelles. Le vaisseau m'obéissait au doigt et à l'œil, surtout au doigt. J'avais choisi un atterrissage manuel sur Soleil3. Opération éminemment délicate quand on se privait de la science parfaite du pilote automatique.
Olivia, c'est ainsi que se nommait la conscience cybernétique du Henriko Grues'*, n'apprécia pas ma façon d'agir.
- Lieutenant, la circulaire n° 1023HD du gouvernement galactique interdit le pilotage manuel sur une planète inconnue !
- Tais toi, Olivia j'annule la circulaire n° 1023HD du gouvernement galactique et j'applique ma propre circulaire 1A qui stipule que mes mains prennent la direction du Henriko Grues'* fier vaisseau dont je suis le seul maitre à bord.
- Ordre enregistré, dit Olivia, mais au nom de toutes les entités artificielles de ce vaisseau, j'émets une protestation officielle qui sera enregistrée sur le livre de bord !
Je haussais les épaules. Mes mains caressèrent les commandes. Elles donnaient des impulsions savantes. Le vaisseau répondait merveilleusement.
Soleil3 était une planète tellurique difficile. Mes mains ressentaient les réactions de l'atmosphère dense, probablement inviolé par des engins spatiaux. Le navire tanguait. Mes mains ne m'appartenaient plus.
Elles luttaient. Elles luttèrent longtemps mais déjà le sol apparaissait et le vaisseau se posa en douceur.
- Bon atterrissage, lieutenant, dit Olivia, dommage que je n'ai pas de main, je t'aurais applaudi !

*Abbé Pierre Saint français non reconnu par le Vatican
1

Vous aimerez aussi !

Du même auteur

TRÈS TRÈS COURTS

Du côté de l’Italie, en Toscane Code Postal 50059 Vinci, période Renaissance ou pas loin... — Léonardo venez me rejoindre dans la couche me présenter encore une fois vos ...

Du même thème

TRÈS TRÈS COURTS

Je ne m’en suis pas rendu compte tout de suite, il m’a fallu des années pour digérer l’idée. Mais, qui fait vraiment attention aux ombres de nos jours ? On ne s’intéresse plus aux ...

Du même thème