2
min

Les farfadets

Image de Gervita

Gervita

275 lectures

52

Heureusement que le gérant de la station-service m’a indiqué cet hôtel, sinon j’aurais passé la nuit dans la voiture. Quel endroit sinistre. Je dois être la seule cliente. Je vais aller faire un tour avant de me coucher. Peut-être trouverai-je un magazine pour m’aider à dormir..

Blandine sort de sa chambre et referme la porte derrière elle. Elle se dirige vers l’escalier mais une étrange clameur lui parvient de derrière la porte voisine entrouverte. Elle la pousse un peu et...

elle voit des farfadets qui entassent besogneusement de la paille et des feuilles de chêne sur le sommier d’un lit. Les yeux écarquillés, elle en dénombre sept sur le lit et deux autres, barbichus, en grande conversation près de la table de nuit et.... bien qu’elle n’entende pas tout, elle capte quelques mots ; ampoule, matelas, vitamines, cuir...soudain un des farfadets fait quelques pas vers l’entrée pour atteindre l’interrupteur, et Blandine a un petit mouvement de recul. Pourvu qu’ils ne la voient pas. La lumière jaillit et elle aperçoit d’autres créatures qui s’affairent dans la chambre.
Certains transportent des brindilles et des victuailles. D’autres amoncellent fruits et glands dans la grande penderie en chêne. Trois lutins essaient de fermer la porte, tandis qu’un quatrième les encourage de ses cris perçants.

Les deux barbichus continuent à s’entretenir derrière la porte. Ils parlent des provisions et du matelas, dont on n’avait pas vraiment besoin– une négociation rondement menée par Hobu, le plus âgé - avec le type de la station-service. Apparemment ils s’installent ici pour quelques temps. Tout en continuant à deviser, les deux compères se dirigent d’un pas lent vers la salle de bains.
Des gémissements et des rires lutins parviennent de sous le lit.

Blandine entend l’eau couler. Les farfadets se débarrassent de leurs hardes et se dirigent vers la porte du fond.
Une douzaine de créatures, nues et hirsutes, surgissent de dessous le lit, et les rejoignent, faisant voleter de la paille de tous côtés.
Bientôt la chambre se vide et devient étrangement calme.

Quelqu’un a éteint la lumière. Le crépuscule s’installe. La porte de la salle de bain est restée ouverte et la moquette verdâtre de la chambre s’imprègne d’eau savonneuse.

En grinçant, la porte mal close de la grande penderie en chêne s’entrouvre.
L’armoire dégorge ses denrées. Noisettes terreuses, nèfles rousses, pommes blettes et champignons poisseux roulent sur le tapis élimé.

Vapeur d’eau et odeurs de savon emplissent la chambre. Des éclats de voix résonnent au lointain. Au milieu de la brume, Blandine distingue un vieux farfadet, toujours endormi, sur le sommier. Un mince filet de bave coule de ses lèvres entrouvertes. Il a le sommeil courbaturé, se retourne et marmonne: « Mais pourquoi n'y a t'il pas de matelas sur ce lit ? »

Brusquement réveillé, et furieux, il saute du lit et se met à hurler : « Hobu! Où est le matelas ? »

La réponse lui parvient immédiatement de la salle de bains : « Je l’ai échangé au type de la station-service, contre ce qui est derrière la porte de la chambre. »

PRIX

Image de 2017

Thèmes

Image de Très Très Court
52

Un petit mot pour l'auteur ?

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lire la charte

Pour poster des commentaires,
Image de Richard Laurence
Richard Laurence · il y a
Encore un grand bravo pour ce texte !

Il y a, dans cette finale, des textes de moins bonne qualité, mais le système de votes est ce qu'il est et cela fait partie du jeu... Ce système est un bon système parce qu'il récompense les gens qui votent et font des commentaires sur les textes mais il a aussi un effet pervers : il ne reflète pas réellement les goûts du public.

Je vous invite donc à venir prolonger le plaisir en participant à la "sélection du public" du Festival Off, sur le forum : http://short-edition.com/fr/forum/la-fabrique/imaginarius-2017-le-festival-off

Que la fête continue et longue vie au prix Imaginarius !

·
Image de Rdslevy
Rdslevy · il y a
Bravo. Je vous félicite pour ce chef-d’œuvre.
·
Image de Matoule
Matoule · il y a
très enlevé, celà donne envie d'en lire davantage... à suivre
·
Image de Miraje
Miraje · il y a
Et voilà ... Invitation acceptée avec le plus grand des plaisirs.
·
Image de Yann Olivier
Yann Olivier · il y a
J'aime. Je vote.
Je suis aussi en compétition :
http://short-edition.com/fr/oeuvre/tres-tres-court/ainsi-soit-il-2

·
Image de Denise Demange
Denise Demange · il y a
A quand la suite ? Bravo !
·
Image de Richard Laurence
Richard Laurence · il y a
Un très beau texte !
Si vous souhaitez un commentaire précis et argumenté, n'hésitez pas à demander et, de même, ne vous gênez pas pour venir commenter, critiquer ou même détester ma "Frontière de brumes"...
Tous mes vœux pour cette nouvelle année !

·
Image de Bab
Bab · il y a
Chouette conte en cette période de lutins et belle ecriture
·
Image de Topscher Nelly
Topscher Nelly · il y a
Texte sympa qui laisse penser à une suite. Mes votes.
Si vous souhaitez découvrir mon univers: http://short-edition.com/fr/oeuvre/tres-tres-court/de-lautre-cote-31

·
Image de Fmm
Fmm · il y a
Bravo
·