1
min

Les artichauts

Image de Kikine

Kikine

13 lectures

1

Ha ! Le salaud ! Oser me demander du fric pour sa présence au Conseil de Classe du petit dernier, car la convocation l'exige : la présence des deux parents est indispensable. L'affaire est d'importance : le cas du fiston est inquiétant : redoublement possible...
Cet enfant a des problèmes. Pourquoi ne voit-on jamais son père ?
Parce qu'il n'en a rien à foutre ! Il préfère à sa famille, devenue ex, ses maîtresses et ses voitures...
Mais là, coincé le mec. D'accord pour assister au Conseil de Classe mais à une condition : du fric. Le bon vieux chantage qu'il a toujours pratiqué, toute sa vie, sans scrupule, sans état d'âme, sans honte. Minable. J'ai casqué.
La soirée décisive arrive. Au dehors coups de klaxon, impatients, furibards, habituels. Vite, je descends avec le fils. Chapeaux de roues jusqu'à l'école. Tout le monde est là, on peut commencer...
Mais il faut attendre. La liste est longue des enfants démotivés.
C'est bientôt à nous... Et là, tout à coup dans ma tête, alerte !
Y'a quelque chose qui cloche... Un oubli, un truc dans ce genre là. Ça y est : les artichauts !... pour le dîner, restés dans la casserole sur le gaz, que, dans ma hâte, j'ai oublié d'éteindre...
Panique concrétisée par un "nom de Dieu les artichauts ! " gueulé en pleine classe !
Regards consterné du fiston, méprisant de l'ex, étonné de l'assemblée.
Départ précipité, déléguant à l'homme le soin de s'exprimer au cas où l'incendie me retriendrait...
L'alerte est avérée vu la fumée qui, dès l'entrée trouble la vue, prend à la gorge, et fait songer au pire...
Ouf ! rien n'a pris feu. Tout s'est consumé gentiment, artichauts et casserole carbonisés dans un même élan.
Aération, ventilation, poubelle.
Sprint jusqu'à l'école.
Les cas litigieux s'étant multipliés pendant mon absence, père et fils sont toujours en attente.
Enfin, notre tour... Miracle, tout le monde est d'accord : le petit chéri, s'il fait des efforts, mais oui, mais oui, pas de problème ne redoublera pas.
Merci mon Dieu, la chose est réglée.
Mais, curieusement, depuis ce jour-là, les artichauts, non merci...
1

Un petit mot pour l'auteur ?

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lisez la charte !

Pour poster des commentaires,
Image de Kiki
Kiki · il y a
je suis la première à vous attribuer une voix. Mais lorsqu'au détour je découvre un écrit qui me plait j'aime le faire savoir. BRAVO
En vous lisant j'ai pensé à mon mari parti se balader la cocotte minute sur le gaz..... Je ne vous explique pas à son retour...la fumée, la cocotte à mettre à la poubelle;....
Je vous invite si ce n'est pas encore fait à aller lire le poème des cuves de Sassenage. Je vous guiderai dans les entrailles de cette cavité magique. MERCI D'avance

·