2
min

Les arbres voyagent aussi

Image de FleurdeLune

FleurdeLune

239 lectures

104

FINALISTE
Sélection Jury

La nuit était noire ce soir-là.
Perdu dans cette étendue sombre, il attendait. Il regardait au loin, là où les lumières multicolores dansaient. Il entendait la musique. Il aurait bien aimé se lever, marcher, courir, et rejoindre tous ces gens qui riaient ensemble. C’était impossible. Il n’y arrivait pas. Il continuait à attendre. Quelle heure était-il ? C’était tard, très tard. Ou bien tôt, très tôt.
« Ah, tu es là ? »
« Être ou ne pas être là... »
« Commence pas avec ta philo Will, ça m’énerve ! »
« Excuse... »
Elle s’est assise à côté de moi. Son pantalon était usé sur le bas, parce qu’elle marchait sans cesse dessus. Elle était petite, et elle refusait de le retrousser. Elle disait que cela lui donnait un air de pécheur de moule. Je trouve qu’elle exagérait. De toute façon, elle exagérait toujours tout. Ses chemises aussi étaient trop grandes. Mais elle ne portait rien d’autre. Il fallait la voir, si chétive, si menue, perdue dans ces tissus défraichis, manquant de tomber à chaque pas... C’était une vision insolite. Cependant, elle restait toujours droite, fière, se moquant du regard que les passants lui jetaient. C’est sans doute cela qui me plaisait chez elle. Son côté lunaire, un brin je-m’en-foutiste, comme si elle venait de sortir de son lit. Je la trouvais belle.
Après un long silence, elle a sortie de la poche intérieure de sa veste en velours une cigarette. Et de la poche de son pantalon, un briquet. D’un geste expert, elle la glissait entre ses lèvres peintes en rouge, et en clin d’œil, elle la allumait. Ce genre de geste était parfaitement naturel quand elle le faisait. Moi, j’étais un peu gauche. Je ne savais jamais comment la tenir. Entre mon pouce et mon index ? Ou entre l’index et le majeur ? Je ne savais jamais lequel était le meilleur. Je n’arrivais jamais à allumer un briquet d’un seul coup. Je faisais des étincelles, mes flammes ne duraient jamais. Et parfois même, le cigarillo se suicidait. J’entends par là qu’il se jetait de mes lèvres au sol, et là, j’étais découragé. De toute façon, je n’avais jamais aimé fumer.
« Tu veux y aller ? »
Sa voix m’avait surpris. Elle avait le regard en direction de la musique et des lumières.
« Je ne peux pas... »
J’avais dit cela en baissant la tête, presque honteux, tout doucement. Elle s’est tournée vers moi.
« Pourquoi tu dis ça ? »
« Mais c’est impossible ! C’est comme si je ne pouvais pas bouger, comme si j’étais enraciné ici, et pourtant rien ne me retiens. Impossible de me lever. Je suis tétanisé. J’ai peur tu comprends ? J’ai peur de tout, j’ai peur de tout ce qui se passe là-bas. J’aimerais, c’est mon rêve, mais je ne peux pas ! Tu entends, je ne peux pas ! Et puis, c’est qu’une illusion. Tout ce qu’on voit là, c’est un mirage, une hallucination ! Tout ça n’existe pas... »
J’avais dit cela d’une traite, sans réfléchir. Elle m’avait écouté calmement, sans me couper la parole, sans changer d’expression. Elle n’a rien dit pendant les secondes qui ont suivies. Secondes qui ont étaient aussi longues que des minutes. Et ensuite, elle a pris une grande inspiration.
« Debout. »
Ce qu’elle a dit avait résonné longtemps, et son écho avait fait au moins dix fois le tour de mon cerveau.
« Je te demande pardon ? »
« Debout ! »
Je compris alors que c’était un ordre. Je me levais, je savais qu’elle ne plaisantait pas. Un fois debout, je me suis fait surprendre par une bourrasque de vent tiède. Il s’est engouffré dans mon manteau. J’ai eu la sensation de voler. Après un court moment en suspension, sa voix est réapparue.
« Marche. »
Cette fois-ci, elle n’a pas eu besoin de se répéter. Mes jambes, comme celle d’un vieil automate, ce sont mises à bouger. Légèrement d’abord, puis je me suis mis à avancer de plus en plus vite, avec des enjambées de plus en plus grandes. Le vent soulevait mes cheveux et des larmes perlées sous mes paupières. J’entendais la musique, elle était de plus en forte et les lumières de plus en plus près. Et alors, je l’ai entendue une dernière fois, son dernier cri :
« Tu m’écriras pour me dire que tout ça existe ! »

PRIX

Image de 2017

Thèmes

Image de Très Très court
104

Un petit mot pour l'auteur ?

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lisez la charte !

Pour poster des commentaires,
Image de Arlo
Arlo · il y a
À L'AIR DU TEMPS d'Arlo est en finale du grand prix été poésie. Je vous invite à voyager à travers sa lecture et à le soutenir si vous l'appréciez. Merci à vous et bonne journée.
·
Image de Arlo
Arlo · il y a
Votre texte laisse libre cours à notre imagination. Beaucoup d'entraide à travers vos mots. J'aime beaucoup. Le vote d'Arlo qui vous invite à découvrir son dernier poème * à l'air du temps* retenu pour le grand prix été catégorie poésie. Bonne journée à vous.
·
Image de Bernard Boutin
Bernard Boutin · il y a
Beaucoup de poésie dans votre façon d'écrire, dans les scènes que vous évoquez. Récit qui laisse la place à l'imagination du lecteur. Le protagoniste est-il agoraphobe, paralytique, la femme existe ou est une chimère, on ne sait pas, et pourtant cela ne dérange pas le lecteur, car l'essentiel est ailleurs, à savoir le combat du personnage de forcer son courage. Bonne chance pour la finale !
Pour ma part, j'ai deux poèmes, "Cerises" et "Quatrain de sénateur", pas encore qualifiés pour la finale du Grand Prix Printemps, si vous avez un instant à consacrer à leur lecture, par avance merci !

·
Image de FleurdeLune
FleurdeLune · il y a
Oh merci j'aime beaucoup votre interprétation de mon histoire ! J'irai voir et encore merci ;)
·
Image de Sophie Copinne
Sophie Copinne · il y a
quelques coquilles mais une belle histoire, surprenante et très poétique.
·
Image de Fred Panassac
Fred Panassac · il y a
Un texte au style vraiment attachant dont le mystère me plaît.
Quelques erreurs d'inattention à revoir.
Mes votes car je suis ravie d'avoir découvert ton beau texte en finale.

·
Image de FleurdeLune
FleurdeLune · il y a
Merci beaucoup, et oui, je vais corriger ces erreurs :)
C'est très gentil et très encourageant pour moi !

·
Image de Oceane Caraes
Oceane Caraes · il y a
J'adore toujours autant!! +5
·
Image de FleurdeLune
FleurdeLune · il y a
Merciiiii ;)
·
Image de SakimaRomane
SakimaRomane · il y a
Je renouvelle mon vote avec plaisir :)
·
Image de FleurdeLune
FleurdeLune · il y a
C'est très gentil de votre part ;)
·
Image de Geny Montel
Geny Montel · il y a
Mes félicitations pour cette finale Fleurdelune !
·
Image de FleurdeLune
FleurdeLune · il y a
Je vous remercie
·
Image de Francine Lambert
Francine Lambert · il y a
Entre rêve et réalité, on hésite et en même temps on n'a pas vraiment envie de le savoir . . .Le récit est fluide et on se laisse tout simplement conduire dans les pas du personnage . . . mes votes !
Et je vous propose de venir soutenir " Un bon plan" , en finale pour quelques heures encore . . .

·
Image de FleurdeLune
FleurdeLune · il y a
C'est vraiment très gentil !
"Un bon plan" est également un très jolie texte !

·
Image de Francine Lambert
Francine Lambert · il y a
Merci, cela me touche vraiment ! Mais vous ne lui avez pourtant accordé ni commentaire ni vote, pourquoi ?
·
Image de Mimosa
Mimosa · il y a
J'aime beaucoup l'ambiance, un peu irréelle! tu as mon vote :)
·
Image de FleurdeLune
FleurdeLune · il y a
C'est très gentil ;)
·