1
min

Les amoureux de Kyoto

Image de Nico

Nico

578 lectures

79

Qualifié

C’est en fin de matinée que le train arriva à destination d’Arashiyama. Cela faisait longtemps que Taichi n’avait pas mis les pieds à Kyoto, mais il suffit d’un instant pour qu’une nostalgie profonde l’envahisse. Depuis bien des années, il n’avait pas eu l’occasion de prendre ne serait-ce qu’un peu de temps pour lui. Pourtant, lorsqu’il aperçut Maiko qui l’attendait là-bas, sous les lanternes, il en oublia le nombre d’heures invraisemblables durant lesquelles il fut oppressé par le travail, le stress, et l’absence de relations humaines véritables. Tous deux se sourirent, tandis qu’il marchait dans sa direction. Soudain, elle lui sauta dans les bras.

Maiko se démarquait considérablement de ce que la société japonaise attendait d’une femme. Naturelle, elle ne veillait pas spécialement à paraître féminine et se plaisait à exprimer ses sentiments publiquement, sans craindre le regard des autres. C’était indiscutablement cela qui plaisait à son compagnon, qui avait trouvé en elle la sincérité et le bonheur d’être aimé. Depuis lors, à chacune de leurs rencontres, la joie débordait littéralement de son cœur.

Tous deux déjeunèrent à proximité du Togetsukyō, discutant de choses et d’autres au son de la rivière qui s’écoule. Ils se firent ensuite chasser du temple Tenryū-ji parce qu’elle ne pouvait contenir ses rires trop bruyants et, plus tard, il lui plongea le nez dans sa glace macha. Sa vengeance sera terrible, elle le mit bien en garde. Comme deux collégiens, ils laissaient libre cours à leurs émotions, s’enlaçaient, se chamaillaient, puis finirent par se dire « je t’aime », lorsque le jour laissa place aux illuminations d’automne.

Le moment tant redouté finit par arriver. Le train du retour entra en gare. Maiko posa la tête une dernière fois sur l’épaule de Taichi, et il la serra comme on garde un trésor. Il monta à bord et elle disparut dans l’obscurité pour regagner son domicile. De leur journée, il ne restait que les lanternes chatoyantes qui illuminaient désormais le néant.

Après deux heures de voyage, Taichi tourna enfin la clé dans la serrure. Une voix retentit : « okaeri nasai ». Vêtue de son tablier de cuisine, une femme de grande taille, cheveux noués, l’attendait les mains tendues. Il inclina la tête et lui fit don de l’enveloppe qui contenant son salaire mensuel. « Bien », dit-elle, « je ne manquerai pas de te donner ton argent de poche après avoir fait les comptes. » Bref silence. Elle saisit alors de ses ongles un cheveux long posé sur l’épaule de son mari et afficha un léger sourire : « travaille plus dur ». Sur la table trônait une boite contenant d’un parfum de luxe, fraîchement sorti du magasin.

PRIX

Image de Hiver 2019
79

Un petit mot pour l'auteur ?

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lisez la charte !

Pour poster des commentaires,
Image de JACB
JACB · il y a
J'ai apprécié les moments de complicité de Maiko et Taichi qui semblent amants mais n'ai pas compris la présence de "la boîte contenant d'un parfum de luxe" ? Pouvez-vous m'éclairer Nico ?
·
Image de AKM
AKM · il y a
Une belle découverte ! Bonne chance avec mes 3 voix !
Je vous invite à lire ma nouvelle LES MOTS DU CŒUR
https://short-edition.com/fr/oeuvre/nouvelles/les-mots-du-coeur-1

·
Image de Dimaria Gbénou
Dimaria Gbénou · il y a
J'ai été appelé à la lecture pour le mot " Kyoto " qui me rappelle un texte. J'ai lu, je ne suis pas déçu. Je ne peux que vous dire bravo. Mes voix +++. Une visite sur ma page pour lire et possiblement soutenir mes deux textes en compétition me fera plaisir. " Sous le regard du diable ". https://short-edition.com/fr/oeuvre/nouvelles/sous-le-regard-du-diable

https://short-edition.com/fr/oeuvre/tres-tres-court/malchance

·
Image de Gail
Gail · il y a
Belle lecture belle découverte
·
Image de Felix CULPA
Felix CULPA · il y a
C'est beau, c'est exotique ! Je vous donne mes 3 voix et je m'abonne ! Merci de passer lire mon premier texte en concours: https://short-edition.com/fr/oeuvre/tres-tres-court/les-droits-de-lame
·
Image de Zouzou
Zouzou · il y a
...grand plongeon au cœur du Japon, mes voix !
en finale Poésie Hiver 18/19 avec ' De sa vie en rose ' si vous aimez

·
Image de Keith Simmonds
Keith Simmonds · il y a
Une œuvre originale, ecrite avec beaucoup de sensibilité et d'émotion ! Bravo ! Mes voix !
Une invitation à découvrir, “Gouttes de pluie”, qui est également en lice pour la saison Hiver
2019 du Grand Prix du Court. Merci d’avance et bonne soirée!
https://short-edition.com/fr/oeuvre/poetik/gouttes-de-pluie-2

·
Image de Daniel Grygiel Swistak
Daniel Grygiel Swistak · il y a
Une façon comme une autre permettant de vivre le présent, j'ai aimé, je vote
·
Image de Chantal Noel
Chantal Noel · il y a
Un monde un peu inconnu pour moi, mais qui m'a séduite.
·
Image de Rafiki
Rafiki · il y a
Félicitations pour ce TTC dépaysant. Je dois avouer que votre réponse à Aurélien a grandement contribué à éclairer ma lanterne sur cette chute. Un court voyage au Japon que je referais avec plaisir.
·

Vous aimerez aussi !

Du même thème

Du même thème

TRÈS TRÈS COURTS

Framboise était superstitieuse. D’une superstition maladive. Elle prenait soin de ne jamais se lever du pied gauche. Elle ne passait jamais sous une échelle. Elle veillait à ne jamais au grand ...