L'ÉPREUVE DE VÉRITÉ...

il y a
1 min
4
lectures
0

Les mots jalonnent mon existence depuis un paquet de décennies déjà. Ceux des autres comme les miens... Ma devise est fort simple, vivons heureux en attendant la mort. Et peu m'importe les ratures  [+]

Que peuvent bien se dire à table deux hommes* couronnés de succès, adulés à la limite de la folie ordinaire, morts dans l'exercice de leur art majeur, entre la poire et le fromage ? Bien des choses qui ne vous regardent pas! Les immortels ne font jamais de confidences publiques, sauf peut-être pour parler de la pluie et du beau temps qu'il fera demain. Ces deux là s'entendaient comme larrons en foire, l'un d'eux ayant encouragé l'autre à s'exhiber en scène. L'un trouvant cela vulgaire, obscène et exhibitionniste en diable. L'autre, point du tout, courant le cachet comme d'autres vont au pain.
A y regarder de plus près, la franche camaraderie qui les unissait semble s'évaporer dès qu'une belle entrecôte s'immisce entre eux. Observez cette noble tension qui semble habiter les deux monstres de la scène. Y aurait-il anguille sous table, rivalité gourmande ou un quelconque os entre eux ? La postérité ne le dévoilera jamais, les témoins de cette scène mythique ayant eux aussi disparus comme par désenchantement...
Alors oui - je vous le demande au terme d'une réflexion des plus embarrassantes, des amis de trente ans peuvent-ils ou non partager un repas divin sans jamais s'étriper ?

* Pierre Desproges & Guy Bedos.
0

Un petit mot pour l'auteur ? 0 commentaire

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lisez la charte !

Pour poster des commentaires,

Vous aimerez aussi !

Très très courts

Ciao l'ancienne !

Seb Sarraude

Elle longe ma voiture et ricane de satisfaction en passant ses doigts crochus sur les rayures qu'elle provoque depuis plusieurs mois. Je ne suis pas le seul à être victime de son vandalisme, mais... [+]