Léo

il y a
3 min
101
lectures
52
Image de 2020

Thème

Image de 15-19 ans
Léane Durant se tenait debout à considérer avec attention le fond de la rivière dont on ne pouvait pourtant pas discerner le fond tant elle était sale. Elle ne savait pas elle même ce qu’elle espérait trouver là mais malgré cela elle continuait à persévérer dans ses recherches. Elle avait pourtant pris maintes fois connaissance des articles précisant que l’enquête sur la disparition de son frère n’avait pas abouti. Tout le village était au courant de la présence de la police scientifique, ce qui avait pour effet de faire parler tous les curieux de la commune ; les rumeurs allaient de bon train. Ces commérages la désespéraient au plus haut point mais après tout son frère aurait réussi à animer ce village si morne, qui avait été plusieurs fois sujet de leur plainte. Avant hier encore elle appartenait à ce que l’on peut qualifier de « gens normaux » mais maintenant on ne la voyait plus qu’à travers son témoignage qui la faisait passer pour folle. Au fond elle même venait à douter de ce qu’elle avait vu mais elle était décidée à trouver n’importe quelle explication plausible à ce qui s’était déroulé sous ses yeux. La réponse se trouvé forcément là , son frère avait disparu exactement à cet endroit-là puisque le courant ne l’avait pas emporté. Elle reviendrait autant de fois que possible et le temps qu’il faudrait pour percer ce mystère qui la rongeait bien plus qu’elle ne croyait.
- Mademoiselle Durant, vous confirmez une fois de plus avoir vu votre frère monter dans les airs et redescendre brutalement dans l’eau avant qu’il ne disparaisse totalement ?
- Oui monsieur, je le confirme une fois de plus.
C’était le sixième interrogatoire où elle subissait des questions similaires.
- Mademoiselle vous comprenez, je pense, que votre témoignage ne peut pas être pris au sérieux mais nous le prendrons tout de même en compte dans le dossier.
-Vous ne pouvez pas négliger à ce point mon témoignage : c’est le seul que vous possédez susceptible de vous aider.
- Nous ferons ce qui nous semble bon de faire. Rentrez chez vous maintenant, merci d’avoir collaboré : vous pouvez disposez.
Léane ignora les instructions du commissaire et se rendit une fois de plus au bord de la rivière .
En arrivant à proximité, elle remarqua tout de suite la présence d’une forme inerte sur l’eau ; elle se mit à courir mais elle vit en se rapprochant que la forme était bien trop petite pour être son frère. C’était Martin le nounours préféré du garçon, qu’il avait amené avec lui lors de sa disparition. Elle le prit mais à sa grande stupeur le doudou n’était pas mouillé ni même humide : cela semblait invraisemblable. Elle commença à prendre peur : la peluche n’était plus la même créature innocente et sans vie qu’elle avait été, le nounours avait désormais un aspect animé qui la troublait. Elle n’aurait pas dû le sortir de l’eau. Elle ne savait qu’en faire : elle ne pouvait pas l’amener chez elle ; la peluche ne lui inspirait pas confiance. Elle creusa un petit trou, y mit le doudou et plaça une planche afin de ne pas oublier son emplacement lors de sa prochaine venue. En rentrant chez elle, elle fit attention à ne pas s’attarder dans le salon avec ses parents de peur de faire un impair sur ce qu’elle avait vu.
Léane monta dans sa chambre, s’allongea sur son lit mais avec stupeur elle constata que la peluche de son frère qu’elle avait enterrée au bord de la rivière se trouvait désormais sur son étagère et la fixait de ses yeux inertes.
-Léane, descends, ils l’ont retrouvé... ils ont retrouvé Léo ! Lui dit sa mère avec une voix pleine d’émotion et de mélancolie.
La jeune fille descendit en courant mais dans sa tête, elle était consciente que l’espoir que son frère soit vivant venait de se briser. La découverte du corps serait d’une part la fin de leur espoir mais aussi le début d’une nouvelle épreuve.
-Léane, le corps de ton frère... ils l’on retrouvé au bord de la rivière... Les policiers ne peuvent élucider ce mystère mais cela n’a pas d’importance. Ils ont aussi trouvé un mot dans sa poche qui disait qu’il attendait d’être en sa possession pour se venger. Les gendarmes ont qualifié ce mot de mauvaise blague puisque ton frère ne savait pas encore écrire.
La mère continuait de parler sans voir que Léane ne l’écoutait plus, elle était perdue dans ses pensées. La jeune fille partit en courant dans sa chambre sans faire fi des contestations de sa mère. A peine eut-elle entrebâillé la porte qu’elle vit la peluche sur son lit avec son sourire mesquin et mauvais et un regard qui en disait long sur le mépris qu’elle lui accordait. Elle entendit sa mère qui entrait dans la chambre mais sans vraiment s’en rendre compte, alors la peluche si effrayante auparavant redevint un simple doudou.
-Léane, je te parlais. Tu redescends, sil te plaît. Mais que fait l’ours de ton frère dans ta chambre... ?
52
52

Un petit mot pour l'auteur ? 17 commentaires

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lisez la charte !

Pour poster des commentaires,
Image de Tarek Bou Omar
Tarek Bou Omar · il y a
Bonsoir Pomeline, ma voix pour ce beau texte :).
Si vous avez un peu de temps, je vous invite à découvrir mon texte en compétition pour le Prix des jeunes écritures : https://short-edition.com/fr/oeuvre/tres-tres-court/le-soleil-s-eteint-sur-mon-destin-1?all-comments=1#fos_comment_comment_body_4242995. Bonne continuation :).

Image de Gaelle Ghanem
Gaelle Ghanem · il y a
Bravo, j'adore votre style! Très beau texte, j'aime!
Je vous invite à découvrir mon oeuvre: https://short-edition.com/fr/oeuvre/tres-tres-court/noir-cest-noir-il-me-reste-lespoir

Image de deleted
Utilisateur désactivé · il y a
je suis en finale !
svp votez pour moi 😉

Image de Safae Maali
Safae Maali · il y a
Super, mes voix ! n'hésite pas à aller me voir dans la catégorie 11-14 ans, merci d'avance !
Image de B Marcheur
B Marcheur · il y a
Certaines peluches cachent bien leur jeu ! Bravo pour ton texte.
Image de Mélina Miallier
Mélina Miallier · il y a
Un nounours flippant, ça ressemble au début d'un film d'horreur !
Image de Orlane Vicard
Orlane Vicard · il y a
Salut j'ai beaucoup aimé ton texte , tu as toutes mes voix ( + 3 ) !!!!!! Est ce que tu pourrais aller jeté un oeil sur le mien stp . Il s'appelle " Une lueur d'espoir " et il est dans la catégorie des 11-14 ans . Merci d'avance !!!!!!
https://short-edition.com/fr/oeuvre/tres-tres-court/une-lueur-despoir

Image de Maxence LUYT
Maxence LUYT · il y a
Moi j’ai voté pour toi
SVP votez pour moi 11-14 ans le sommeil indomptable

Image de Florine BRUCKER
Florine BRUCKER · il y a
j'aime beaucoup ton histoire, je vote, si tu as envie tu peux toujours lire la mienne
Image de Loucile12 Lulucile
Loucile12 Lulucile · il y a
Super histoire pompom