Le vrai Slim Shady

il y a
2 min
2337
lectures
166
Qualifié
Image de Printemps 2020

Du beau boulot, pour sûr. Le marshall Mathers n’était pas peu fier de lui tandis qu’il passait en revue les mines défaites de ses prisonniers. Ainsi donc, ces quatre olibrius étaient tout ce qu’il restait de la bande de Slim Shady, qui avait semé la terreur dans toute la région pendant plusieurs mois, vidant les coffres-forts, attaquant les diligences, rançonnant les fermiers… Fini tout cela ! Une réussite de plus à l’actif des Texas Rangers.
Demain, ces canailles se balanceraient au bout d’une corde, et Mathers regrettait qu’il ne fût possible de les pendre qu’une seule fois. Il pensait à ceux de ses hommes qui avaient donné leur vie pour mettre ces salauds hors d’état de nuire, et à Stan en particulier… Le monde serait bien vide sans lui, mais bon c’étaient les risques du métier – et il ne s’était pas sacrifié en vain.
Une seule ombre restait au tableau, du moins en ce qui concernait Mathers qui était un esprit positif épris de clarté et haïssant toute forme d’ambigüité. Slim Shady serait pendu demain avec sa bande, cela ne faisait aucun doute, mais il emporterait un ultime secret dans la tombe : son identité ! Car personne ne savait à quoi ressemblait Slim Shady, tous ceux qui l’avaient croisé l’ayant payé de leurs vies. La seule chose qui fut certaine à son sujet, c’est qu’il était l’un des quatre hommes mal assis sur le banc de la prison, leurs regards évitant obstinément celui du marshall. Et celui-ci de demander une nouvelle fois :
— Lequel d’entre vous est Slim Shady ?
Et le même manège recommença.
Le premier prisonnier en partant de la gauche leva la tête et dit :
— Je suis Slim Shady.
À peine avait-il parlé que son voisin, secouant la tête, le contredit :
— Non, c’est moi Slim Shady.
Le troisième, un type à l’œil torve, ricana :
— Ne les écoutez pas. Je suis Slim Shady, le vrai Slim Shady.
Le dernier éclata de rire et lança :
— Ce sont tous des menteurs, marshall. Slim Shady, c’est moi.
L’espace d’un instant, Mathers envisagea d’opter pour des méthodes que la Constitution désapprouverait, mais sa décence et son respect innés des lois l’emportèrent une fois de plus. Il était pourtant à bout de nerfs, furieux non seulement que l’on se fiche de lui, mais de savoir que Shady même vaincu aurait tout de même le dernier mot. Il y avait donc une note de désespoir, presque de supplication, quand il demanda d’un ton plus accommodant :
— Est-ce que le vrai Slim Shady veut bien se lever, s’il vous plaît ?
À ces mots, le troisième prisonnier se leva.
Puis le quatrième.
Puis le premier.
Et enfin le second.
Mathers jura et quitta la pièce avant de se laisser aller à des actes qu’il pourrait regretter.

166

Un petit mot pour l'auteur ? 36 commentaires

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lisez la charte !

Pour poster des commentaires,
Image de Jean MILPIED
Jean MILPIED · il y a
Un texte eminent,
Stand up ovation
Vous mettez dans le 8 miles ;)

Si la peur vous en dit, le cercueil de la bête en compet court et noir

Image de Eric diokel Ngom
Eric diokel Ngom · il y a
Un texte bien écrit J'ai bcp aimé ..un texte original et bien structuré.. une maîtrise des mots .. un style particulier merci de m'aider à progresser en donnant un commentaire à mon texte je suis nouveau
Image de Brandon Ngniaouo
Brandon Ngniaouo · il y a
Excellent. J'ai adoré vous lire. Bravo à vous pour ce talent. Vous-avez toutes mes 3 voix.
Je vous prie de me soutenir en allant voter pour mon texte en compétition pour le prix des jeunes auteurs, si bien sûr il vous plaît.
https://short-edition.com/fr/oeuvre/tres-tres-court/la-chose-11
Et à me laisser quelques commentaires si l'envie vous vient.

Image de Arnaud-Christ EKONE
Arnaud-Christ EKONE · il y a
Xavier, sincèrement c'est très profond, sans parler de l'imagination caractéristique du récit.
Aussi, les nuances linguistiques y sont.
Je te convie à lire «Les cieux,la cime et la prairie» et d'y laisser tes voix si jamais tu es emporté dans le voyage de cette fable.

Image de Oka N'guessan
Oka N'guessan · il y a
Très très belle plume, bravo vous avez mes voix , je vous invite aussi a aller me découvrir et de voter pour moi au passage https://short-edition.com/fr/oeuvre/tres-tres-court/la-lumiere-10 merci
Image de Ozias Eleke
Ozias Eleke · il y a
Très belle plume Xavier. Ce fut un plaisir de vous lire.
Image de Fodé Camara
Fodé Camara · il y a
Bravo pour le texte. Je vous soutiens avec mes voix.
Merci de passer découvrir mon texte et le voter si vous avez le temps 👇👇
https://short-edition.com/fr/oeuvre/tres-tres-court/lerrance-spirituelle-1?all-comments=1#fos_comment_comment_body_4270643

Image de Tarek Bou Omar
Tarek Bou Omar · il y a
Bonsoir Xavier, je vous soutiens avec mes 5 voix :).
Si vous avez un peu de temps, je vous invite à découvrir mon texte en compétition pour le Prix des jeunes écritures : https://short-edition.com/fr/oeuvre/tres-tres-court/le-soleil-s-eteint-sur-mon-destin-1?all-comments=1#fos_comment_comment_body_4242995. Bonne chance :).

Image de cendrine borragini-durant
cendrine borragini-durant · il y a
Le suspense jusqu'au bout. Alors, c'est vous Slim Shady? ;-)
Image de Marie Francois
Marie Francois · il y a
Quelle histoire ! Et quel casse-tête pour ce pauvre Marshall Mathers... Bravo pour votre originalité et votre belle plume. Vous avez mes voix.
Si vous avez 5 minutes, je vous invite à aller lire (et soutenir si vous l'aimez 😉) le texte d'une amie, en finale pour le prix 15-19 : https://short-edition.com/fr/oeuvre/tres-tres-court/ma-nouvelle-vie
Merci et bonne chance à vous !

Vous aimerez aussi !

Très très courts

Quatorze

Emmanuel Starck

Personne ne survit à une nuit avec moi. Personne. Homme ou femme, l'issue est toujours la même.
Ça fait bientôt trois ans que j'exerce. Mais aujourd'hui, pour la première fois, j'ai choisi la... [+]