2
min

Le vieux qu'aimait sa vieille

Image de Loutze

Loutze

67 lectures

14

Le vieux qu'aimait sa vieille se levait tôt. Très tôt.
Tout les matins, il entretenait sa forme, dès quatre heures marchant sur les routes, droit devant sans se poser de questions.
C'était une routine de longue date, il n'avait même plus besoin de réveil, chaussait ses pantoufles usées, buvait son café noir, sans sucre, amer, et partait dans la nuit, par tous les temps. Rien ne l'arrêtait, peut importe l'humeur des éléments.
Il empruntait chaque matin le même chemin, croisant le boulanger, qui lui offrait une baguette de pain, puis le magasinier, qui lui donnait la dernière parution du journal.
Outre ces rencontres rares quoique quotidiennes, il allait loin, écoutant les volatiles et êtres vivants se levant à leur tour et célébrant le jour.
Le monde en apparence calme grouillait de sifflements, de bruissements et de cris en tous genres.
Le vieux avait passé une sorte de pacte avec le soleil. Levé avant lui, il faisait sa ronde, et s'assurait que tout allait bien avant de lancer le signal, prêt à voir l'astre géant dévoiler un jour nouveau à la population.
Puis il rentrait sereinement, et occupait ses journées à sa raison de vivre : sa vieille.

Elle se levait une heure ou deux après lui, déjeunait puis... préparait les affaires pour la plage, tournait en rond, se demandait si elle avait déjà déjeuné, attendait son vieux qui revenait.
Il la grondait quand il la trouvait entrain de grignoter, inquiet pour sa santé. Sa vieille était atteinte.
Il l'aimait, de tout son coeur, il l'aimait de toute facon car ne savait pas comment faire autrement.
Mais sa maladie la rongeait et prenait de plus en plus de place. Il se montrait patient, lui répétait les choses qu'il venait cinq minutes avant de lui dire.

La vieille ne se souvient plus de ce qu'elle fait dans l'instant. Tous ses souvenirs d'avant sont intact.
Elle se souvient de son vieux, elle l'aime, de tout son coeur, elle l'aime de toute façon car elle ne sait pas comment faire autrement.
Elle ne se souvient que de lui, et de leur vie avant, de leurs traditions, elle se souvient que tout les étés ils vont à la plage oui, et elle raconte les même histoires à chaque réunion de famille le même jour de l'année.
Alors le vieux doit prendre soin d'elle, encore plus qu'avant. Il fait les courses, range le déjeuner, l'emmène à la plage, la fait nager, fait à manger, tout les jours se montre exemplaire.

Le vieux qu'aimait sa vieille s'efforce de la préserver le plus possible. Il lui demande tout les jours si elle se souvient du repas de midi, la fait marcher l'après midi, et quand il ne fait ni la sieste ni le repas du soir, il regarde la télé et lui laisse son programme préféré.
Ce couple est un bel exemple d'amour. Parfois, il arrive au vieux d'éclater de rire devant l'innocence de sa petite vieille, et parfois il s'énerve, fatigué, le poid des années et des difficultés sur ses épaules de plus en plus fragiles.
Leur vie est d'une routine sans précédent, troublée de temps en temps par une visite de leurs petits enfants.

Des années de mariage et d'existence côte à côte, dans une époque encore rude aux mentalités bien posées, fermes, dures.
Parfois le vieux a mal. Il se sent seul. Lui passe ses journées dévoué à sa vieille, mais elle... elle ne se soucie plus de lui. Elle oublie la question avant même de l'avoir posée.
Leur vie est triste et monotone, ils se perdent dans leur quotidien, dans leur amour de tous les jours.

Le vieux qu'aimait sa vieille parfois ne l'aime plus. Il se demande souvent combien de temps encore, souffrir, vieillir, combien de temps encore le monde voudra de lui. La seule chose qu'il espère c'est que sa vieille parte avant lui, car il n'ose imaginer la situation dans laquelle elle se trouverait sinon. Perdue sans son seul repère. Lui.

Le spectre de leur amour perdure, inscrit en eux, dénué de la consistance du début, comme un voile de poussière sur une vitre que l'on a plus la force de laver, parce que l'on ne veut plus voir ce qu'il y a derrière. Parce qu'il n'y a plus rien, les sentiments ont disparus, réduits à néant avec le temps.

Le vieux qu'aimait sa vieille ne l'aime plus, il aime le souvenir de leur amour perdu.
14

Un petit mot pour l'auteur ?

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lisez la charte !

Pour poster des commentaires,
Image de Lambda
Lambda · il y a
Je suis étonnée et admirative que quelqu'un de votre âge s'intéresse à ce sujet et le traite avec autant de sensibilité et de justesse.
·
Image de Loutze
Loutze · il y a
Il n'y a pas d'âge pour s'interesser à la vie et à l'amour :) merci beaucoup !!
·
Image de Moeun Touch
Moeun Touch · il y a
L'amour pour le meilleur et pour le pire Quand on reste fidèle dans les pires moments, l'amour devient plus beau, plus grand. Les souvenirs d'antan aident à aimer l'autre davantage. Magnifique histoire, joliment raconté, presque avec poésie. Bravo Loutze.
·
Image de Loutze
Loutze · il y a
Merci beaucoup :o ! :)
·
Image de Dizac
Dizac · il y a
Moi je crois qu'il l'aime encore sa vieille, car il ne sait comment faire autrement. C'est joliment raconté, comme une chanson triste à la Reggiani. .
·
Image de Loutze
Loutze · il y a
Merciii !
·
Image de Guy Bellinger
Guy Bellinger · il y a
Un style simple, qui rend la situation bien plus pathétique et les personnages bien plus attachants que s'il était ampoulé, imbu-de-l'importance-du-sujet-grave-qu'il-traite. Un texte digne qui n'est pas sans rappeler "La chanson des vieux amants" de Brel.
·
Image de Loutze
Loutze · il y a
Haha merci beaucoup Guy, votre commentaire me fait très plaisir :D
·
Image de Sauvagere
Sauvagere · il y a
Beaux portraits attendrissants et désespérants.
La phrase finale est magnifique

·
Image de Marie
Marie · il y a
Un sujet difficile que vous traitez finement avec une grande économie de moyens. Bravo !
Je serais ravie de votre visite sur l'un de mes textes.

·
Image de Loutze
Loutze · il y a
Ho merci beaucoup ! Bien sur, je passerais :)
·
Image de Dominique Hilloulin
Dominique Hilloulin · il y a
Votre observation des situations est rigoureuse, leur analyse est objective sans être totalement décentrée, la sensibilité dans l'écriture est palpable. Une belle chronique de la longévité et de ses possibles avatars. Vote +1 de la part d'un "Artiste" , si cela vous dit de répondre à son invitation , sur ma page http://short-edition.com/oeuvre/poetik/artiste-1, merci, encouragements à vous!
·
Image de Loutze
Loutze · il y a
Merci ! :)
·
Image de Dominique Hilloulin
Dominique Hilloulin · il y a
merci à vous, en espérant que vous aurez pu accéder ici http://short-edition.com/oeuvre/poetik/artiste-1, en dépit des quelques bugs de ces jours ci?
·
Image de Loutze
Loutze · il y a
Oui je suis tombé sur la page du serveur qui s'excuse je n'ai pas pu accéder au texte :/ :')
·
Image de Dominique Hilloulin
Dominique Hilloulin · il y a
merci de me le préciser , j'en ai déjà informé le site , voici une astuce : taper "Artiste" dans la fenêtre "oeuvre ou auteur" et vous accédez au poème .
·
Image de Keith Simmonds
Keith Simmonds · il y a
Émouvant, ce grand sujet social mené avec sensibilité et intelligence! Un grand bravo, Loutze! Mon vote!
Vous avez voté une première fois pour “En Plein Vol” qui est en Finale de l’Automne 2016.
Je vous invite maintenant à le soutenir de nouveau si vous l’aimez toujours! Merci d’avance! http://short-edition.com/oeuvre/poetik/en-plein-vol

·
Image de Soledad
Soledad · il y a
Oups ! je viens de voir plus haut et je vois votre âge ! Alors, à mon commentaire je veux rajouter tous mes encouragements à continuer dans l'écriture, je pense que vous avez quelque chose à faire avec elle...
·
Image de Loutze
Loutze · il y a
Hahha merci ! Dites ça au comité qui n'a pas voulu de mon texte pour le grand prix :( ;) :)
·
Image de Soledad
Soledad · il y a
Dommage ! Juste vous dire que je suis actuellement en train d'écrire sur le même sujet. Je trouve compliqué d'aborder la question... Je trouve que vous avez trouvé une belle entrée, vous êtes sans concession sans tomber dans le pathos ou la caricature. Je trouve votre ton, très juste c'est d'autant plus remarquable compte tenu de votre âge. Ne vous découragez pas !
·
Image de Loutze
Loutze · il y a
Disons que ... ça vient tout seul, mon entrée en la matière a peut être un rapport aussi avec mon entrée en la matière dans la vie réelle ... observer les passants, écouter, imaginer ... et ça vient tout seul, c'est facile, écouter le monde comme il nous écoute, faire attention à lui comme il est là à chaque pas que l'on fait, chaque inspiration que l'on prend ... ne forcez rien et vous y arriverez (si je peux me permettre), merci, merci beaucoup et bonne chance pour votre texte !
·
Image de Soledad
Soledad · il y a
Voilà qui est sage, je vais méditer la dessus...
Si vous avez un peu de temps, votre avis ou votre regard sur mon texte m'intéresserait assez

·
Image de Loutze
Loutze · il y a
Avec plaisir ! Tenez moi au courant :)
·
Image de Soledad
Soledad · il y a
Votre texte est d'une grande sensibilité, il dit les choses, il parle vrai, il parle bien. Bravo
·
Image de Loutze
Loutze · il y a
Merci beaucoup !
·