3
min

Le trésor de Jambe-de-bois

Image de justraphael

justraphael

10 lectures

4

Je vais vous raconter l'histoire incroyable qui m'est arrivé cet été. 
Un jour, vers 10h du matin, je suis allé à la plage avec Océane. On y allait presque tous les jours, c’était tout près de la maison, il suffisait de traverser la route et à nous le sable et les vagues !
Donc, ce jour-là, on était en train de faire un château de sable quand tout à coup ma pelle a heurté quelque chose de dur. 

— Oh! Mais c'est bizarre ! Normalement il y a 10 mètres de sable avant d'atteindre les cailloux ! 
— Tu as raison, c'est bizarre, creuse à côté pour essayer de déterrer cette chose, me conseille Océane.
— Je me demande ce que c'est! Peut-être une jambe de bois, qui sait ?! 
— Raphaël, arrête de me faire des blagues comme d'habitude... 

Dix minutes plus tard : 
— Raphaël, j'en crois pas mes yeux, c'est un trésor ! 
— Waouh ! C'est incroyable!!! 
— CHUT!!! Les gens vont nous entendre ! 
— Ah oui, tu as raison, j'ai parlé trop fort, désolé.

On s’est dépêché d’envelopper le coffre dans une serviette et on a couru jusqu’à la maison. Alors Océane et moi on s’est enfermés dans ma chambre pour voir ce qu'il y avait dans la mystérieuse boîte en fer. Mais on ne pouvait pas l’ouvrir tout de suite, il y avait un cadenas. Alors j'ai eu une brillante idée et j'ai dit à Océane que mon père avait une perceuse dans son garage.

— Oui, mais ton père ferme toujours le garage à clé, non ? 
— Eh bien, on n’a pas d’autre solution Océane, on va devoir chercher la clé !
— Oui, je pense que ton père l'a mise dans sa poche, il faudrait faire diversion pour que, pendant ce temps, tu ailles derrière lui et que tu lui prennes sa clé. 
— Oui excellente idée, allons-y!!! 

Alors Océane, qui était très maligne, est allée voir mon père dans le salon. Il avait l’air préoccupé et plongé dans ses pensées mais ça n’a pas empêché Océane de lui dire qu’avec cette chaleur elle aimerait bien avoir une glace. Il lui a souri gentiment avec un petit air triste et lui a demandé :

— Mais où est Raphaël? Il faut que je lui parle.
— Il est en train de faire un château de sable sur la plage.
— Bon, viens avec moi, il y a toujours des marchands de glace sur la plage.

Notre plan fonctionnait à merveille et pendant que mon père discutait avec le vendeur de cornets, Raphaël en a profité pour lui piquer discrètement les clés qui dépassaient de sa poche arrière.

— Ah, eh bien tu es là toi ?
— Oui, j’ai fini un magnifique château de sable sur la plage papa, tu devrais aller le voir ! Dépêche-toi avant que les vagues ne le détruisent !
— Et bien les enfants, venez avec moi pour me le montrer, non ?
— Non, on a plutôt envie de se reposer, nous.
— Bon d’accord, je vais en profiter pour piquer une tête alors, j’ai besoin de me rafraîchir les idées, mais attention, pas de bêtises, hein ?
— Oui papa !

On s’est précipités dans le garage pour récupérer la perceuse.
— Tu es sûr que tu sais te servir de ce truc ? me demande Océane, pas très rassurée.
— Oui, ne t’inquiète pas, mon père m’as appris à l’utiliser.
On était surexcités à l’idée d’être si près du but. Océane tremblait d’impatience.
— Tiens bien le coffre et bouche-toi bien les oreilles, ça va faire du bruit !
— Très malin, c’est pas le moment de faire des blagues Raphaël, allez, vas-y !

Au bout de quelques minutes qui nous ont semblé interminables, le cadenas a enfin cédé. Il y avait de la poussière et du sable partout et on s’est dit que mon père n’allait pas être content. Mais pour l’instant, le plus urgent c’était de découvrir le trésor !

— À toi l’honneur, Océane ! Moi je ferme les yeux et tu me dis quand je peux les ouvrir.

Je n’ai pas gardé les yeux fermés très longtemps tellement le cri de joie d’Océane était strident.

— Waouh! Regarde tout ce qu’il y a là-dedans !
— Incroyable ! Il y a plein de bijoux et de pièces d’or, on est riches !!! Viens, on va faire une surprise à mon père.
— Il va être trop content et fier de nous, pas vrai ?
— En tout cas, je l’espère !

On attendait le retour de mon père avec impatience en imaginant tout ce qu’on allait pouvoir faire avec cet argent. J’imaginais que j’allais pouvoir acheter une belle voiture et peut-être même une maison incroyable et Océane se voyait déjà dans une immense piscine remplies de châteaux, de licornes et de flamands roses gonflables.

Mais quand mon père est entré, il nous a annoncé une terrible nouvelle :
— On va devoir déménager, mon fils, parce qu’on n’a plus assez d’argent pour rester dans cette maison. J’ai trouvé un mobile-home dans un camping assez loin d’ici, mais ne vous inquiétez pas, on s’arrangera pour que vous puissiez continuer à vous voir, Océane et toi.
— Nous aussi, papa, on a une nouvelle à t’annoncer : je crois que ta perceuse est cassée. Va voir dans le garage.

On l’a suivi pour ne pas manquer sa réaction. On était trop content de lui réserver cette surprise qui tombait à pic. Il est resté ébahi, les yeux écarquillés, j’ai cru qu’il allait perdre connaissance en découvrant le coffre rempli d’or.
— Mon dieu ! Mais où avez-vous déniché ce trésor ?

Alors, on lui a raconté toute notre aventure et grâce à cette fabuleuse découverte, on allait pouvoir garder notre maison et nos amis.

Plus tard, en fouillant le coffre, mon père a découvert tout au fond une lettre manuscrite très abîmée. On n’arrivait même pas à déchiffrer les inscriptions, excepté la signature : Jambe-de-bois.
Ça nous a fichu des frissons dans le dos mais on était tellement contents qu’on a tout de suite inventé cette chanson :

Qui a le trésor de Jambe-de-bois ?
Oui c’est moi, oui c’est moi,
Qui a le trésor de Jambe-de-bois ?
C’est nous les rois, c’est nous les rois !
4

Un petit mot pour l'auteur ?

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lisez la charte !

Pour poster des commentaires,
Image de Coselou
Coselou · il y a
Une histoire palpitante qui plaira beaucoup à Ludivine. Bravo!
·
Image de Ricoco
Ricoco · il y a
Adorable petit conte de pirates sorti tout droit de la caisse aux trésors!
·
Image de EmmaBlue
EmmaBlue · il y a
Ce Raphaël est vraiment un trésor de petit garçon ! 😉
·