2
min

Le train Paris-Vintimille

Image de JPB

JPB

52 lectures

11

Histoire vraie.


Le dix neuf juillet 1957, le train Paris-Vintimille déraillait à près de quatre vingt kilomètres heures à l'entrée de la gare de Bollène. Sur cette ligne la vitesse excessive et l'interprétation erronée des panneaux de signalisation, allaient participer cette nuit là au décès d'une vingtaine de personnes.

Ce jour, il devait rejoindre sa fille et son gendre sur la côte des alpes maritimes à Beaulieu sur mer où ils avaient élu domicile. Lui, sur les pourtours de Montpellier, malgré ses Soixante dix huit printemps continuait à travailler en soignant ses patients. Pour oublier peut-être les mauvais moments de sa vie, mais aussi parce qu'il aimait son travail qui avait été longtemps la quête d'une longue recherche dans laquelle il se complaisait. En effet veuf déjà depuis sept ans et non voyant, il se partageait entre son activité, la musique et les voyages, et vivait seul dans une grande maison de dix pièces. Certaines fins de semaines, il prenait un taxi pour la gare afin de les rejoindre sur la côte comme en cette fin de journée.

Après avoir fermé son cabinet, préparé ses affaires pour trois jours, il s’apprête à commander son taxi quand à la porte d'entrée la sonnerie retentit. Se dirigeant vers celle-ci, il ouvre et des amis de longue date sont là. Ceux -ci passant par hasard sur Montpellier se sont arrêtés le saluer avant de reprendre leur route.

Heureux de se retrouver, il les invite à rester pour le repas du soir. Ils ne veulent simplement que lui dire bonjour, mais lui insiste pour les garder et partager quelques instants avec eux. De toute manière aujourd'hui plus personne ne l'attend si ce n'est que ses enfants à Beaulieu qu'il à même oublier dans cet effet de surprise.

-Entrez, comme ça me fait plaisir de vous voir , depuis tout ce temps !!!

Après quelques accolades, il les installe et leurs offre l'apéritif. Ils commencent à parler de choses et d'autres. L'heure tourne, il est minuit passé, ils se quittent heureux de cette belle soirée passée ensemble, quand tout à coup le téléphone sonne :

-Allô, oui !!!

-Papa ! Tu n'es pas parti ?

-Eh bien, non . Figure toi que des amis ont débarqués à l'improviste et que je les ai gardés pour le repas. Avec tout ça, j'ai complètement oublié de vous prévenir que je prendrai le train du lendemain matin.


-Je suppose que tu n'as pas entendu les informations ?

-Non, qu'est-il arrivé ?

-On étaient inquiets parce que le train que tu devais prendre vient de dérailler et l'on ignore encore le nombre de victimes.

-Rassure toi je suis en un seul morceau. Dans la matinée le taxi viendra me chercher pour la gare et je vous appellerai dès mon arrivée à Beaulieu. Bonne nuit les enfants.

-Bonne nuit papa .

La pression du moment retombée, chacun de son côté va se coucher . L'air frais de la nuit finira d’apaiser les esprits. Demain sera un autre jour. Les yeux se ferment sur cette soirée décidément peu banale en attendant les prochains rayons de soleil de la journée à venir.

Comme quoi, lorsque ce n'est pas l'heure, ce n'est pas l'heure !!!

11

Un petit mot pour l'auteur ?

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lisez la charte !

Pour poster des commentaires,
Image de Fred Panassac
Fred Panassac · il y a
Cette histoire vraie est réconfortante alors que tous les jours des nouvelles tragiques nous atteignent. Cela fait croire que le hasard est le nom facilement donné à ce qu’on ne comprend pas. Merci pour ce beau récit !
·
Image de JPB
JPB · il y a
Merci à vous Fred d'être passé me rendre visite.
·
Image de Sylvie Franceus
Sylvie Franceus · il y a
oh ! un texte qui fait du bien !!!
Bien sûr, il y a l'idée du malheur, celui des autres, bien sûr mais ce " Il "dont je sais désormais beaucoup de choses mais ni son prénom ni son nom... ce " il " passe dans la vie comme on le ferait avec des patins sous les semelles pour glisser sur un parquet bien ciré... je ressens un sentiment de tranquillité... une bourrasque optimiste vient de me parvenir alors.... merci mille et quatre fois !

·
Image de JPB
JPB · il y a
Merci pour tous ces compliments. Le but de mes mots est de toucher des cibles et suis d'autant plus satisfait que vos deux dernières phrases me sont allées droit en plein cœur. Encore merci...
·
Image de Sylvie Franceus
Sylvie Franceus · il y a
j'ai jamais fait de tir à l'arc.... c'est un coup de bol, alors
·
Image de JPB
JPB · il y a
Non "La Classe".
·
Image de Sylvie Franceus
Sylvie Franceus · il y a
Non de la sincérité et de la spontanéité et oui.... une tranquillité intérieure réelle ( là aussi un seul accent aigu ? ) et de la gratitude aussi
·
Image de JPB
JPB · il y a
Tant mieux , tout le monde ne peut pas en dire autant.
·
Image de Sylvie Franceus
Sylvie Franceus · il y a
oh.... et l'optimisme alors.... ben... il est où....
·
Image de JPB
JPB · il y a
Pour l'instant, première charité commence par soit même et je la partage avec au moins une personne. N'est-ce pas génial, point d'interrogation???
·
Image de Sylvie Franceus
Sylvie Franceus · il y a
génialissime .!!!!! ....... points d'exclamation suspendus...... !!!!!! " et le guillemet tout seul, c'est pour ne pas fermer le dialogue
·
Image de JPB
JPB · il y a
Il ne sera jamais fermé pour vous , le saviez-vous????
·
Image de Sylvie Franceus
Sylvie Franceus · il y a
non... je ne le savais pas et je ne le sais pas
·
Image de Rtt
Rtt · il y a
Génial ça fait du bien, savoir que le destin existe et qu'il n'est pas forcément négatif!
·
Image de JPB
JPB · il y a
Après, il y en a qui ont plus de chance que d'autres. Merci d'être passé...
·
Image de Claire Dévas
Claire Dévas · il y a
Inutile de s'inquiéter sur ce que tu ne peux changer... tu ne peux le changer ! J'ai aimé ce récit plein de serenite et de carpe diem :-)
Permettez ainsi que je vous invite dans mes mots en passant :
http://short-edition.com/fr/oeuvre/nouvelles/droit-de-cite-1

·
Image de JPB
JPB · il y a
Merci Claire de votre passage, en effet ce qui est marqué est invisible jusqu’à ce que ça se passe . On l'appelle karma, chance ou peut-être même instinct, qui sait !!! A très bientôt ...
·
Image de Merlin28
Merlin28 · il y a
C'est exactement ce que j'allais dire!
JPB ma balade entre deux mondes au bord de l'eau est en finale et a besoin de ton soutien

·
Image de JPB
JPB · il y a
Sans problème, répondre présent dés qu'on le peut, c'est fait !!!
·
Image de Bernard Deliessche
Bernard Deliessche · il y a
votre récit mérite mon vote, vécu ou fiction il y à de l’émotion
·
Image de JPB
JPB · il y a
La vie est un train. Il y en a qui le prenne dés le départ, d'autres en court de route , d'autres jamais et qui restent sur le quai. Quelle qu'elle soit on est obligé d'avancer mais la chance aussi peut nous donner parfois un petit coup de pouce. Encore merci de votre lecture.
·
Image de Geny Montel
Geny Montel · il y a
J'imagine l'angoisse des enfants... On retient son souffle pendant une bonne partie du récit !
·
Image de JPB
JPB · il y a
Merci pour votre visite Geny.
·
Image de Mickael Gasnier
Mickael Gasnier · il y a
Le destin existe !!!
Mon vote
A bientôt

·
Image de JPB
JPB · il y a
Merci de votre visite. Tout est marqué, avec ceux qui ont plus de chance que d'autres !!!
·
Image de Sylvie Loy
Sylvie Loy · il y a
Oh la la ! ça fait froid dans le dos !
C'est comme ces histoires de vol d'avion raté qui sont très perturbantes pour ceux qui les ont ratés...
J'en ai des frissons...

·
Image de JPB
JPB · il y a
Quand c'est pas l'heure , c'est pas l'heure !!! Merci d'être passée.
·