Le supermarché

il y a
1 min
110
lectures
35

Toute ma vie a été bercée par la littérature, la poésie, et le théâtre. J'ai pris la plume très tôt, et bien que légère elle donna du poids à mes mots, qui devinrent des récits, des  [+]

Ce matin, je suis allé au supermarché pour faire mes courses. J'adore marcher, c'est super. C'est super de marcher au supermarché. Je suis passé, en y allant, à côté d'un marché qui avait l'air super, mais moi, ce que souhaitais, c'était de me rendre au supermarché et non au marché super. C'est super de marcher, et je ne dis pas ça pour vous faire marcher, je vous dis ça parce que c'est super !

J'y suis allé au pas de course, car chez moi il n'y avait pas de course. J'ai pensé qu'il y en aurait au supermarché alors j'ai marché pour aller y faire mes courses.

Une fois sur place, je marchais toujours. Pourquoi marchez-vous si vite ? me demanda un employé, rien ne presse, vous avez le temps de faire vos courses, prenez votre temps.
Je sais que rien ne presse, c'est pour cela qu'au supermarché il y a un point presse. Je presse le pas pour m'y rendre, bien que je n'ai rien à rende vu que je n'ai rien pris pour le moment. Je dois me rendre aux rayons pour y voir les prix avant de prendre quelque chose hors de prix.

Je continuer à marcher dans le supermarché au pas de course pour y faire mes courses.
On dirait que vous courez, me dit un autre employé, pourquoi courez-vous ?
Je cours faire mes courses ! Tous ceux qui ne courent pas devraient être remis au pas, au pas de course, mais s'il n'y a pas de course, qu'est ce que je fais là ?

Bon, je vais aller voir au marché, quoi de mieux qu'un marché pour les courses ?
Sur ce, je vous laisse, je vais aller faire ma course pour faire mes courses, et sur les courses, croyez-le ou non, j'en connais un rayon. J'ai donc décidé de m'acheter une bicyclette pour aller plus vite, je
suis parti de ce pas au rayon vélo. Il était à l'extérieur. Comme il faisait beau, et que le soleil brillait, il y avait déjà quelques rayons de soleil, plus ceux de la roue du vélo, donc ça m'a fait déjanter, j'ai perdu les pédales, je me suis remis en selle pour ma course et je suis rentré chez moi sans aucune course, au pied levé. Ça fait encore un jeu de mot au débotté ! Vous avez dit des beautés ? Je vais aller m'en refaire une, de beauté !
35

Un petit mot pour l'auteur ? 0 commentaire

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lisez la charte !

Pour poster des commentaires,

Vous aimerez aussi !

Très très courts

Plan B

Nicolas Juliam

Je me revois entrer dans la douche, tranquillement, en sifflotant. Je me souviens aussi de cette irrésistible envie de fumer. Celle qui vous tombe dessus n'importe où, n'importe quand. Et faut... [+]