Le Roi de la tarte aux pommes

il y a
2 min
2
lectures
0
Image de Été 2020
Quand Martin pousse le portail de la famille Toma ce dimanche après-midi-là, il n’en revient pas. Son amie Camille vit au milieu d’un véritable verger ! Il compte au moins une trentaine d’arbres, et il y a des pommes absolument partout. C’est un feu d’artifice de rouge, de vert et de jaune.
« Bonjour Martin ! lance M. Toma depuis le jardin. Cam m’a dit que tu viendrais nous donner un coup de main. C’est très gentil de ta part. Tu trouveras un seau devant la remise. »
Martin se dirige aussitôt vers le cabanon en bois qui se dresse à côté de la maison et s’empare d’un grand seau noir. Il rejoint ensuite la famille Toma sous les pommiers.
« On ramasse les pommes qui sont tombées au sol, lui explique Camille. On met les bonnes dans les seaux noirs, et celles qui sont pourries dans le rouge, là. Et quand on aura fini, on fera une tarte pour le goûter ! »

Après une demi-heure de travail, la maman de Camille lance :
« Merci, les enfants, vous pouvez aller jouer maintenant !
⏤ Et la tarte aux pommes ? demande Camille.
⏤ Toi, tu ne perds pas le nord, ma fille ! » rit M. Toma.
La fillette le regarde sans comprendre.
« Ça veut dire que tu n’oublies pas ton objectif principal : le goûter ! Allez, venez, il n’y a pas de raison que vous ne mettiez pas la main à la pâte, vous aussi. »
Le papa de Camille leur adresse un clin d’œil avant de se diriger vers la maison, un seau rempli de pommes à la main.

« C’est ton papa qui cuisine ? demande Martin à Camille, surpris.
⏤ Oui ! Mon papa, c’est le roi de la tarte aux pommes ! Et aussi le prince des meringues, l’empereur des charlottes, le sultan des baklavas, le maharaja du riz au lait, le...
⏤ Dis, tu ne serais pas marseillaise, par hasard ?
⏤ Pas du tout, je suis bretonne par ma maman et roumaine par mon papa. J’ai aussi un peu de famille dans l’Est et des cousins éloignés du côté de Lyon. Et j’ai même une tante qui vit au Canada. Pourquoi est-ce que tu penses que je suis marseillaise ?
⏤ Je ne sais pas. C’est mon oncle Julien, il dit toujours ça à ma mère quand elle exagère beaucoup. Une histoire de sardine, je crois... Mais je n’ai pas tout compris. »

Une fois dans la cuisine, Martin et Camille enfilent chacun un tablier et s’assoient sur de hauts tabourets pendant que M. Toma sort tous les ingrédients et les ustensiles nécessaires à la préparation de la tarte.
« Bien, dit-il. Pendant que je vais éplucher et couper les reinettes, vous allez préparer la pâte, d’accord ? Voici la farine, le beurre, le sucre, le sel... saperlipopette, la salière est vide ! Je cours en chercher dans la réserve, je reviens tout de suite. En attendant, vous pouvez commencer à pétrir la pâte. »
Dès qu’il est parti, Martin se penche à l’oreille de son amie :
« Il utilise de drôle de mots, ton père.
⏤ Oui, parfois c’est un peu fatiguant. Ma mère dit qu’il a avalé un dictionnaire quand il était petit.
⏤ Ah bon ? » s’exclame Martin.
Il a du mal à imaginer M. Toma en train d’engloutir des pages et des pages de définitions.
« Pas en vrai ! s’esclaffe Camille. C’est une expression pour dire qu’il parle comme un savant.
⏤ Alors, mes jeunes padawans, où en est cette pâte ? » lance le papa de Camille, de retour dans la cuisine.
Les deux enfants étouffent un gloussement avant de baisser le regard sur le tas de farine et de beurre qui leur colle aux doigts et s’étale sur le plan de travail.
« Je vois... On bavarde, on bavarde et on oublie pourquoi on est là. À ce train-là, vous goûterez quand les poules auront des dents ! Allez, filez, je m’en occupe. »
Les deux enfants quittent la pièce dans un grand éclat de rire, sous le regard étonné de M. Toma.

Une heure plus tard, une succulente odeur de pommes cuites embaume toute la maison.
Martin et Camille sont assis dans la salle à manger et ne disent plus un mot : ils sont trop occupés à dévorer la tarte.
« Verdict ? demande le papa de Camille.
⏤ Dé-li-chieux ! répond sa fille.
⏤ Vous savez quoi, M. Toma ? lance Martin. Vous êtes vraiment le maharaja de la tarte aux reinettes ! »
0

Un petit mot pour l'auteur ? 0 commentaire

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lisez la charte !

Pour poster des commentaires,