Le roi de la citée, des quatre mille.

il y a
2 min
132
lectures
108
Qualifié
Image de 2020
Des jeunes enfants jouent dans un jardin, ou aucun travaux n'ont été effectués depuis longtemps !
Certain s’entraînent au king boxing d’autre au chapardage de portables.
Jo et Fleur ont choisi de se livrer bataille au pistolet à eau !
Non, se ne sont pas des descendants de haute lignée !
Se ne sont : n’y les enfants du souverain de Ehukai Beach Park ou du seigneur des espèces oubliées.
Pourtant ! Se sont bien, la princesse et le prince de la citée des quatre mille

Ils doivent avoir une dizaine d’années, c’est l’âge de la majorité dans ce royaume !
Les immeubles sont si élevés que depuis longtemps les étages les plus hauts ne sont plus desservis par les ascenseurs.

Soudain, le bruit assourdissant de moteurs, de klaxonnes et de sifflets se font entendre :

C’est le king ! Trois Ferraris ST 90 viennent de pénétrer dans la citée interdite ! Devancées par une dizaine de Harley Davidson .
Cinq Mercedes Classe V les suivent.

Il est très jeune, 25 ans peut-être ?
Il avance majestueusement en direction de Jo, l’enfant cours, le Caïd c’est son grand frère !
Le maître de la citée écrase Jo d’une étreinte sans fin ! Ouf ! il vient d’être libéré !
Derrière lui une créature de rêve (mise univers, ou la reine des neiges) le suit !
Elle porte un coffret enrubanné de rouge !
Le king annonce !
-Tu est un homme aujourd’hui !
-Voilà un cadeau digne de toi !
Jo ouvre le coffret posé à terre avec empressement ! C’est un AK-47 !
Fleur est subjuguée, un fusil à eau, voilà ce qui va lui permettre de mouiller, de doucher tous ses adversaires de jeu, ils n’ont qu’à bien se tenir !
Elle se saisit du jouet, hésite, puis finalement vise le ciel et appuie sur la détente.
Tous les sujets du roi sont immobiles, sans voix, dans l’attente de la décision du maître.
Un drone de surveillance vient de s’écraser au sol.
Le grand frère soulève Fleur et l’embrasse.
-Félicitations, à vous deux nos trésors seront bien gardés!
Les Mercedes se sont garées à l’entrée des garages, les hommes du Prince y déchargent des mètres cube de cartons.
Fleur et Jo. imaginent que ce sont pâtisseries et les victuailles prévus pour fêter leur vie d’adulte.
Le king et sa suite sont repartis, pour d’autres batailles !
Au parc les jeux ont repris

Les deux amis s’observent, maintenant ils sont adultes, le jeu c’est fini !
D’un regard ils se sont compris, il restera bien assez de nourriture pour les réjouissances de ce soir !
La porte de l’entrepôt est vite ouverte, Jo Connaît le code de la serrure .
Les premiers cartons sont ouverts, pas le moindre mets : de la poudre blanche, des pilules pour planer ! Le king est un marchant de rêves.
C’est décidé ce soir Fleur et Jo quitterons la citée interdite.
Il faudra franchir la douane sans se faire repérer, deux mats d’acier surmontés de caméras surveillent l’entrée principale.
Ils devront passer, par les évacuations d’eau.
Ensuite, porter des lunettes et une coiffure, pour échapper aux contrôles de la reconnaissance faciale !
Ce n’est pas la joie ! Mais ils ne seront pas les pourvoyeurs de la mort !
Les deux amis sont dans la ville, dans tous les sens des gens pressés avancent sans se préoccuper de leurs voisins.
Non, se ne sont pas deux demoiselles qui se promènent en se tenant par la main, c’est Fleur et Jo déguisé en jeune fille ! Bien malin celui qui découvrira la supercherie.
Des vélos en libre service sont alignés au bord du trottoir, c’est une aubaine ! On va faire la course, s’écrit Jo !
Une course folle s’engage, ils avancent à vive allure, sans que rien ne les sépare. Tête baissée, ils continuent leur compétition insensée.
Il faut braquer serré, trop serré et l’inévitable se produit, les voilà à terre, écrasés l’un contre l’autre.
Jo est le plus mal en point, il a perdu sa perruque, s’est à nouveau un jeune et joli garçon de dix ans.
Fleur voulait le faire depuis longtemps, aujourd’hui elle ose, elle pose un baisé sur ses lèvres. Elle vient d’embrasser son prince !
108

Un petit mot pour l'auteur ? 0 commentaire

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lisez la charte !

Pour poster des commentaires,