Le rêve à la réalité

il y a
1 min
106
lectures
72
Qualifié

onjour, la poésie ma appelé, et me manipule tout les jours, pour écrire des poèmes  [+]

Image de 2018
Image de Très très court
Un soir où j’étais seul chez moi accompagné par la tristesse, le regret et les remords, je ressens comme une énergie négative gagnée mon cœur, cette énergie se pose sur moi, me donnant des idées macabres, sordides.
Cette énergie grandissante et colossale m’entoure et me manipule pour me conduire dans un couloir ou m’attend un miroir mystérieux, intrigué par la découverte de ce miroir, et par les circonstances qui m’ont poussé à le découvrir, je m’approche lentement et délicatement du miroir pour me regarder.
Soudain, il y a comme une odeur âcre, une odeur bouleversante, macabre,....... Une odeur qui dévoile son nom, une odeur de mort, comme une odeur de sang.
Dans cette pièce exiguë, la peur m’envahie et j’ai envie de détaler comme un lapin poursuivit par un chien.
Je ferme les yeux, je me pince, trop tard, je reste paralysé, paralysé par la peur.
Quand, face au miroir mon reflet sort et s’approche lentement de moi, je ferme les yeux en espérant qu’il disparaisse, sa présence lourde s’approche de mon visage, et m’ordonne d’ouvrir les yeux, que j’ouvre petit à petit, lentement.
Ainsi, je constate, je regarde mon visage ensanglanté face à moi, un visage qui me dévisage, un couteau à la main et se taille les veines devant moi.
Je me bat pour me débarrasser de mon visage reflet, je me réveille brusquement, en me rendant compte que ce n’était, qu’un cauchemar.
Revenu à la réalité, je dois affronter mes peurs, mes remords et aussi mes regrets et espère que je retrouve gout à la vie.
72

Un petit mot pour l'auteur ? 0 commentaire

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lisez la charte !

Pour poster des commentaires,