Le porteur

il y a
1 min
56
lectures
42
Qualifié

Une passion pour l’écriture, souvent en ateliers. Mon genre préféré est le texte court. "Choper" un personnage, lui mitonner une petite tranche de vie... J'éprouve un grand plaisir à  [+]

Image de 2017
Image de Très très court
Ça y est, j’ai retrouvé mon p’tit boulot tranquille, mais l’année passée a été épuisante.
J’en pouvais plus, moi, de transporter not’Pythie.
Pendant six mois on a parcouru tout le pays.
Avec mon collègue, le soir, à la fraiche, on se disait que c’était mieux avant, quand elle restait dans son temple. Les fidèles venaient de loin pour écouter ses prédictions.
Ils lui apportaient des offrandes. Comme elle ne se nourrit que de feuilles de laurier, d’eau et de prières, tout était pour nous ! On en a fait des festins !
Et puis on jouait au poker avec l’argent de la quête. Gardien de pythie, c’était la planque.
Mais voilà qu’il lui a pris l’idée un beau jour d’aller « se ressourcer ».
D’abord, elle a voulu rendre visite à la Déesse de la Fécondité.
Alors on a installé son trépied sur le palanquin et avec mon collègue on a attrapé les perches qu’on a posé sur nos épaules et en avant.
Douze jours de marche.
La déesse lui a longuement sourit, y parait qu’elles se sont causé, d’âme à âme.
Moi, je n’ai rien entendu. Elle était contente not’Pythie d’avoir une copine.
Après, direction le désert.
Là, il a fallu rester quarante jours. Elle nous a expliqué qu’elle avait un ancêtre qui aurait fait ça, un jour et qu’il aurait vu un buisson s’embraser.
On a longtemps erré dans le désert, mais on n’a pas vu son buisson.
Je crois qu’elle était un peu dépitée not’Pythie.
On était sur le chemin du retour quand elle nous a dit « J’entends l’appel du large ».
Alors, on a bifurqué et on est parti jusqu’à l’océan.
Arrivé là, elle est entrée en méditation puis en lévitation.
Alors là, avec mon collègue, on s’est dit pourquoi elle fait pas ça quand on la porte !
Un béluga a jailli de l’océan. Il parait qu’il lui a dit : « La vertu est dans l’huitre ».
Mon collègue et moi, on n’a pas très bien compris, mais ça lui a plu à not’Pythie.
Elle a demandé qu’on la ramène au temple.
Maintenant, on a retrouvé nos petites habitudes.
Dés qu’un fidèle la consulte, elle lui prédit : «La vertu est dans l’huitre ».
Et puis y r’partent chez eux, un peu avec une drôle de tête.
Mais ça doit marcher, comme oracle car on fait la queue pour la voir not’Pythie.
Y a pas, les voyages, ça fatigue les porteurs et leurs baskets mais ça ressource les pythies.
42

Un petit mot pour l'auteur ? 0 commentaire

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lisez la charte !

Pour poster des commentaires,