3
min

Le Pauvre Cazou

Image de Pherton Casimir

Pherton Casimir

184 lectures

155

— Tout homme a un jour, dit le jeune Cazou, oui nous avons tous un jour de trouver la fille de notre vie.
Cazou et Lilie étaient tous les deux utilisateurs de facebook.
— Salut la fille ! Dit-il.
— Salut ! Dit la fille.
— Je m'appelle Cazou Tony, je suis un Haïtien âgé 20 ans et je suis à la recherche d'une nouvelle amie.
— Moi c'est Lilie Kerlie, je suis Canadienne. J'ai 18 ans... mais écrire avec des inconnus sur facebook... ce n'est pas mon truc.
— Je sais... c'est très mauvais mais accorde-moi cette chance. Si ça t'en dit, Je peux donner un appel vidéo.
— Pas la peine de m'appeler. Dit la fille.
— Ben dis-moi est-ce que je peux continuer à écrire ?
— Ok ça marche.
— Il y a une belle photo sur ton profil, c'est ta photo ?
— Bien sûr.
— J'ai questions pour toi Lilie.
— Je suis impatiente de répondre.
— Avec qui est-ce que tu vis ?
— Avec ma mère, mon père et ma grande sœur, elle a vingt ans. Et toi ?
— Avec mes parents et mes deux frères. T'as un(e) meilleur(e) ami(e) Lilie ?
— Oui... c'est ma grande sœur. Je la dis toujours mes paroles.
— Tu es la blonde de qui ?
— Je n'ai un petit ami malheureusement. Mes parents ne m'avaient pas donnée la possibilité de parler avec qui que ce soit.
— Et maintenant ?
— Euh... maintenant j'ai mes dix-huit ans et je suis un peut libre d'aller au collège sans qu'ils ne m’accompagnent. C'est différent depuis mon anniversaire.
— Tu n'as pas envie de faire un petit ami ? Dit-il.
— Un peu.
— Je vais te laisser et bonne nuit !
— À toi aussi Cazou.
Le lendemain, Lilie appelle sa cousine âgée de soixante ans et dit,
— Ma cousine, Je suis veuve, il a quelque vingt ans et maintenant je suis sur le point d'entamer une relation amoureuse avec un petit garçon de vingt ans et je l'ai dit que je suis âgée de dix-huit ans.
— Attention Lilie ! Tu as plus de cinquante ans. Ça c'est mauvais.
— Ne plus cela couse, il n'est pas question d'âge.
— Mais moi, je ne suis pas d'avis. Dit sa cousine.
Pour une seconde fois, Cazou l’écrit,
— Ça va Lilie ?
— Oui et toi ?
— Oui ça va. Aujourd'hui je ne peux plus rester sur facebook. Tu peux me donner ton numéro de whatsapp ?
— Ça marche... +147*********.
— Merci. On continue sur whatsapp.
— D'accord.
— De ce pas, il écrit,
— Salut, c'est bien moi Cazou Tony.
— Ok.
— Peux-tu m'envoyer une photo Lilie ?
— Pas de problème.... ?
— Merci, que tu es belle !
— Merci !
— Bienvenue ! Lilie... il m'est de plus en plus difficile de résister à l'envie de te dire “je t'aime”
— Tu m'aimes.... ?
— Sincèrement... je t'aime fort. Dis-moi ce que tu penses ?
— Ben... donne-moi le temps de réfléchir. Dit-elle.
Une semaine plus tard,
— En fait Cazou, après mure réflexion, je t'aime aussi.
— C’est parfait ta décision.
— Je dois te dire sincèrement tu es mon premier copain et tu seras le dernier aussi.
— Je l'aurais souhaité dit le jeune Cazou.
— Tu vas prendre soin de moi ? Tu vas me marier ?
— Bien sûr ma chérie.
— Je n'ai pas besoin de l'argent car j'en ai déjà trop mais de l'amour...
— T'es riche ?
— Oui bb.
— Mais tu n'as que dix-huit mais qu'est-ce que tu as fait qui t'a procurée tant d'argent.
— Mes parents...
— Ben ok.
une semaine plus tard,
— Donne-moi le numéro de ton compte banquet je vais t'envoyer de l'argent. Dit Lilie.
— De l'argent... ?
— Oui chérie je dois prendre soin de toi.
— Mais... Ça c'est mon devoir. Dit-il.
— T'inquiète !
— Ok, voici le numéro 0111××××××.
— Dix minutes après,
— Merci Lilie !
— Bienvenue !
Cazou dit à ses parents,
— J'ai une blonde qui s'appelle Lilie. Elle m'a envoyé de l'argent.
— Où est-elle ?
— Elle est canadienne. Je ne l'ai pas encore connue.
— Elle t'aime fort...
— Oui.
Un an plus tard,
— Cazou, tu m'avais promue que tu vas me marier. Il est temps pour que cela se fasse. Dit-elle.
— Écoute... je n'ai pas les moyens nécessaires Lilie. Moi je suis en Haïti et toi, tu es au Canada.
— T'inquiète. J'ai les moyens pour le faire. J'ai déjà une maison disponible.
— Je suis d'accord.
— Je vais acheter le tiket pour le transport.
— Ça se fera le 14 février.
— Tout à fait. Dit Cazou.
Après avoir tout raconté à sa famille, ses amis... Cazou attend la date.

12 février arrive,
Tout homme a son jour mais moi j'attend le 14 février (dit-il, seul dans une chambre à un hôtel du Canada)
Le jour point, maintenant il est 17 h, Cazou fait son apparition à l'église...
— Je suis entrain d'attendre ma future. Dit-Il.
Là la cinquantaine apparait et la joie de Cazou commence à faire sa disparition et il crie,
— Qui est cette femme-là... ? qui est-elle ?
Tout homme a son jour, dit-il encore une fois, Ça c'est mon jour où mes devenirs disparaissent pour faire poindre l'échec. Oui, le jour fait son apparition et la joie disparaît mais d'où cette vient cette déception ? Ma famille, Mes amis... attendent mon bonheur. Le jour fait apparition, je l'attendais, bien malheureux qu’il apparaît avec une déception. Pauvre Cazou !

PRIX

Image de 6ème édition

Thèmes

Image de Très très court
155

Un petit mot pour l'auteur ?

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lisez la charte !

Pour poster des commentaires,
Image de Virgo34
Virgo34 · il y a
Une jolie histoire pleine de fraîcheur et agréable à lire. Bravo !
Mon 31 est en finale du Prix Ô. Je vous invite à sa lecture. Merci.
https://short-edition.com/fr/oeuvre/poetik/lavenement-de-la-lune

·
Image de JACB
JACB · il y a
De la fraîcheur dans le style et de la naîveté dans le sujet on tombe sous le charme. Pauvre Cazou.
·
Image de Ray dit Kourgarou
Ray dit Kourgarou · il y a
Ha ! Cette écriture vanillée aux accents "créole Ayisyen", ça donne envie de vacances.
J'ai bien aimé, continuez.
Ray.

·
Image de RAC
RAC · il y a
Tous mes encouragements, continuez !
·
Image de Miraje
Miraje · il y a
L'amour est aveugle et l'argent n'a pas d'odeur ... Lourds handicaps !
·
Image de Samia.mbodong
Samia.mbodong · il y a
Bravo Pherton,
et merci pour ce texte magnifique et bien écrit. Je te soutiens et j'espère que tu iras loin.
Je t’invite également à lire un texte que j’ai écris et à le soutenir si tu le trouves à ton goût.
https://short-edition.com/fr/oeuvre/nouvelles/zohra-ma-cherie
Samia

·
Image de Pherton Casimir
Pherton Casimir · il y a
Merci. Déjà fait
·
Image de Flore
Flore · il y a
Un conte malchanceux, bien écrit, la déception...de la relation artificielle avec une confiance naïve....
·
Image de Fred Panassac
Fred Panassac · il y a
Les dangers de l'amour à distance... et des femmes cougar... Une leçon à méditer pour le pauvre Cazou, va-t-il s'en remettre ? Vous abordez la question avec humour.
Ma phrase préférée, à l'humour ravageur en une formule bien sentie :
"Là la cinquantaine apparait et la joie de Cazou commence à faire sa disparition"
Je module mon vote en raison de quelques progrès à faire dans l'expression en français, langue difficile que vous abordez avec courage, vous n'avez pas peur de vous lancer et c'est un excellent exercice que permet ce beau concours de Short Edition. ****

·
Image de Pherton Casimir
Pherton Casimir · il y a
Merci
·
Image de Keita L'optimiste
Keita L'optimiste · il y a
Je vous donne mes trois (3) en revanche que vous fassiez de même pour moi sur https://short-edition.com/fr/oeuvre/poetik/apparait-maintenant merci
·
Image de Keith Simmonds
Keith Simmonds · il y a
Je soutiens avec plaisir, Pherton ! Une invitation à découvrir “Le Vortex” qui est en compétition pour la Matinale en Cavale. Merci d’avance et bonne soirée! https://short-edition.com/fr/oeuvre/poetik/le-vortex-1
·

Vous aimerez aussi !

Du même auteur

TRÈS TRÈS COURTS

Dans un monde lointain... si éloigné dans le temps et dans l’espace... tant que la vue ne pouvait pas s’étendre en plein jour, y installait une montagne, aussi élevée que tous les points du ...