3
min

Le jour et l'heure

Image de Bruno Malivert

Bruno Malivert

757 lectures

146

Finaliste
Sélection Public

François Paul savait que son temps arrivait à son terme. Non pas qu’il fût atteint au stade terminal d’une maladie dégénérative ou cancéreuse, mais sa vieillesse tirait à sa fin.
Il était ancien comptable. Ou plutôt aide-comptable, les promotions ayant eu l’art de lui filer sous le nez durant toute sa carrière. Sans doute le poids de son incompétence avait-il été bagage trop lourd à hisser à l’échelon supérieur. Cet état de fait n’avait nullement empêché François Paul d’estimer, tout au long de ses quarante années d’activité, que son savoir et sa valeur étaient bien au-dessus de ce que l’on exigeait de lui et qu’il eût gâché son talent en faisant faire montre de capacités connues de lui seul. Il était entré célibataire dans la vie active, en était sorti vieux garçon, sans que cela n’interfère en quoi que ce soit dans son quotidien. Là encore le fait de s’être toujours complu dans une absence de lien social ou amical et de n’avoir jamais ressenti un quelconque besoin en la matière avait grandement facilité les choses. Les mois, les années avaient passé et il ne lui restait plus que quelques jours, peut-être quelques heures, à vivre.
Comment le savait-il ? Il n’aurait su répondre à cette question. Simplement il le savait, un peu à l’image des grands éléphants d’Afrique qui quittent le troupeau pour rejoindre leurs aïeux trépassés.

François Paul ne se leva pas plus fatigué que d’habitude. Il fila dans la salle de bain, jeta un œil à son visage avant de se raser comme il le faisait tous les matins, plongea son regard dans le reflet de ses pupilles sans rien y voir d’autre que le reflet d’une âme grise et d’une vie terne pour laquelle il ne ressentait aucune empathie. Cette vie avait simplement été la sienne ; il avait fait avec, sans jamais désirer l’interrompre avant l’heure. Pourtant ce matin, il lui semblait que quelque chose d’indéfinissable avait changé. Il fouilla plus profondément encore l’abysse de son regard, jusqu’à en avoir le tournis. Subitement une poigne invisible le saisit pour le tirer de biais et il s’en fallut de peu qu’il ne glisse sur le carrelage mouillé et ne s’affale lourdement. Il se raccrocha in extremis au rebord du lavabo, le cœur tressautant douloureusement dans sa poitrine. Il resta un moment immobile avant d’oser rouvrir les yeux et se détacher de la vasque. Il finit sa toilette sur le qui-vive en redoutant un autre étourdissement, mais rien ne se produit. Ce fut alors qu’il terminait sans appétit son petit-déjeuner qu’un nouveau malaise l’assaillit.
Bras écartés comme pour assurer son équilibre, il s’en fut à pas comptés jusqu’au canapé du salon et s’y affala, avant de sombrer dans un sommeil peuplé des rêves qui n’avaient cessé d’accompagner ses nuits et lui avaient rendu supportable la médiocrité de ses journées.
Il aurait sommeillé plus que de raison si le tintement persistant d’une pendule de cheminée n’avait réussi à franchir les brumes dans lesquelles il flottait avec délices. Il leva une paupière lourde puis l’autre, alluma peu à peu son regard pour reprendre enfin conscience.
Quel jour étions-nous ? Mercredi. Il étouffa un petit cri en jetant un regard à l’horloge : 17 heures ! Se pouvait-il qu’il ait dormi toute la journée ? Plus une seule seconde à perdre ! Il se redressa et, malgré le tangage qui le chavirait, réussit à s’habiller chaudement et enfiler un manteau. Il vérifia le contenu de son portefeuille et d’un étui en plastique dont il ne serait séparé pour rien au monde, dans lequel il rangeait son bien le plus précieux. Sans plus regarder derrière lui, il quitta son appartement puis entreprit de descendre ses six étages, manquant à plusieurs reprises de rater une marche et dégringoler jusqu’au palier suivant.
La cacophonie de fin journée le frappa de plein fouet dès l’instant où il mit le nez dans la rue. L’agitation qui régnait à cette heure dans un quartier déjà très animé en journée faillit le faire renoncer. Il trouva néanmoins en lui la force nécessaire pour se frayer un chemin parmi la foule qui avait envahi les trottoirs.

*

Kader se releva avec un immense sentiment de frustration et de colère pour avoir perdu cette fois-ci son combat contre la faucheuse. Bien que cela fît partie de son quotidien, il ne pouvait et ne pourrait jamais se faire à l’idée qu’il puisse échouer à arracher une vie à la mort.
Le vieillard était étendu sur une civière, avec un drôle de sourire au visage, comme si enfin il venait de se réveiller du mauvais rêve de la vie. Dans un soupir, le jeune secouriste se décida enfin à recouvrir le visage de l’homme qui, à en croire ses papiers d’identité, s’appelait François Paul. Une femme qui avait assisté aux secours l’apostropha :
- Pauvre vieux, ça me fait de la peine...
- Vous le connaissez ?
- Un peu. Je le vois toutes les semaines depuis des années. Je tiens la Civette juste en face, c’est moi qui vous ai appelé lorsque je l’ai vu s’effondrer. Pauvre homme, répéta-elle. Il n’aura pas eu le temps de faire son loto cette fois-ci... Toujours les mêmes numéros depuis près de vingt ans...
Kader considéra le bulletin qui dépassait de l’étui en plastique que les secouristes avaient découvert sur François Paul. Il échangea un regard avec la buraliste. Ils se comprirent : tous deux joueraient sa combinaison pour lui, en sa mémoire.
- S’il gagne et qu’il n’a pas de famille, ajouta Kader, le lot paiera son enterrement ; sinon ses héritiers en profiteront !
Jetant un regard distrait sur la grille de loto, il se figea. 9 15 20 30 33 45.
Heure du décès constaté 17h45, aujourd’hui 30 septembre 2015, face au 33 rue Pierre Demours.

PRIX

Image de 3ème édition

Thème

Image de Très très courts
146

Un petit mot pour l'auteur ?

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lisez la charte !

Pour poster des commentaires,
Image de Keith Simmonds
Keith Simmonds · il y a
Bonjour, Bruno! Vous avez voté une première fois pour mon haïku, “En Plein Vol”, qui est en
Finale et je viens vous inviter à renouveler votre appréciation pour lui. Merci d’avance et bonne journée!

Image de Richard
Richard · il y a
désolé mais ce n'est pas un ttc... car il faut le relire tellement que c'est bon!
vote de plaisir!!!
invitation dans "mon Château", ma 1ère nouvelle, une autobiographie... ;-)

Image de Bruno Malivert
Bruno Malivert · il y a
Ravi de ce moment de partage, le temps de quelques lignes.A bientôt pour d'autres instants ici ou ailleurs sur mon site bruno-malivert.com ou sur Facebook
Image de deleted
Utilisateur désactivé · il y a
J ai beaucoup mais beaucoup aimé votre histoire. C est presque une histoire quotidienne où chacun peut se retrouver... Vous avez, enfin je trouve redonné toutes ses lettres de noblesse à ce vieux monsieur... Bravo, et je suis très touchée par votre texte
Image de Nabelle Martinez
Nabelle Martinez · il y a
du coup j'ai relu, et ça me plait bien ;-)
Image de Keith Simmonds
Keith Simmonds · il y a
Bonsoir, Bruno ! Vous avez voté une première fois pour EUREKA qui est maintenant en FINALE pour le Prix Bibliothèques Pour Tous 2016. Je viens vous inviter à renouveler votre appreciation pour cette œuvre, merci! http://short-edition.com/oeuvre/poetik/eureka-6
Image de Bruno Malivert
Bruno Malivert · il y a
Tête dans les nuages d'écrivain.Je revote tardivement...
Image de Keith Simmonds
Keith Simmonds · il y a
Bonjour, Bruno ! Grâce à vous, “Petite chenille” est en Finale
pour le Prix Printemps. Je vous invite à renouveler votre
soutien si le cœur vous en dit. Merci d’avance.

Image de Yas
Yas · il y a
Bon courage a vous !!!
Image de Melissa Potier Honey-b
Melissa Potier Honey-b · il y a
Je renouvelle mon vote et vous souhaite beaucoup de chance ! je vous souhaite de tout coeur de gagner!!
Image de Nabelle Martinez
Image de Bruno Teyrac
Bruno Teyrac · il y a
Un texte que j'ai beaucoup apprécié, très bien écrit, avec une chute ingénieuse ! Mon vote.
Image de Raymond Vert
Raymond Vert · il y a
Joliment écrit et joli final. Mon vote sans hésiter !
Image de Virginie Colpart
Virginie Colpart · il y a
Je renouvelle mon vote et bonne chance pour cette finale que je partage avec vous (si vous aviez envie de me lire http://short-edition.com/oeuvre/tres-tres-court/histoire-de-cu-curbitacee )
Image de Cristel D
Cristel D · il y a
Quelle chute ! Et l'on a le dorit de jouer ces numéros ?
Si vous avez le temps, je vous invite à lire : http://short-edition.com/oeuvre/tres-tres-court/rencontre-dans-le-temps

Image de Bruno Malivert
Bruno Malivert · il y a
vous avez tous les droits ;-)
merci !

Image de BAL
BAL · il y a
Une écriture pas ordinaire et si belle, plaisir de lire avec délice!
Image de Nathalie Cieslak
Nathalie Cieslak · il y a
Bravo Bruno votre éditeur !!
Image de Olivier Vetter
Olivier Vetter · il y a
Une vie banale
Une fin banale
Mais un texte qui ne l'est pas, banal

Image de deleted
Utilisateur désactivé · il y a
Histoire très plaisante et bien écrite ! Et puis, si un jour je joue, je ferai attention au choix des numéros ! Mon vote!
Image de Bruno Malivert
Bruno Malivert · il y a
Bonne chance au loto...
Image de Gilles Besson
Gilles Besson · il y a
C'est très bien amené. On s'attend forcément à une chute - celle de François Paul - mais pas à celle là - la concomitance des chiffres. Je vote.
Image de Bruno Malivert
Image de Carojadou
Carojadou · il y a
belle histoire grand talent d'ecriture merci
Image de Bruno Malivert
Image de J.M Capu
J.M Capu · il y a
En deuxième lecture je reste toujours " saisi" par le destin de François Paul ...
Image de Bruno Malivert
Bruno Malivert · il y a
merci pour votre vote !
Image de Le Petit Esprit Rêveur
Image de Bruno Malivert
Image de Granydu57
Granydu57 · il y a
Mon vote pour la 2ème fois. Le texte, meme en relecture est toujours aussi sympa à lire.
Image de Bruno Malivert
Bruno Malivert · il y a
merci pour votre fidèle soutien
Image de Virgo34
Virgo34 · il y a
Où le hasard va-t-il se cacher ? Belle histoire bien écrite. Mon vote.
Image de Bruno Malivert
Image de Doumé
Doumé · il y a
Quel talent !!!! Le Cheval Blanc !!!!
Image de Bruno Malivert
Bruno Malivert · il y a
Merci pour votre soutien,
A bientôt pour d'autres lectures... ou pour un Pécharmant ;-)

Image de NANOU7065
NANOU7065 · il y a
bonjour bruno ici nathalie dutertre je te vote deja!! bien cordialement a bientot
Image de Jean-yves Deschamps
Jean-yves Deschamps · il y a
Bravo c'est toujours aussi bon
Image de Emma A
Emma A · il y a
Mon vote pour votre histoire bien écrite avec pourtant si peu de temps. Et aussi pour cette chute qui révèle une bien "drôle" coïncidence.
Image de Bruno Malivert
Bruno Malivert · il y a
Merci pour vos encouragements. J'aime également votre voyage organisé et je lui ai renouvelé mon vote !
Image de Het Uil
Het Uil · il y a
Je confirme mon vote pour la qualité de l'écriture et la "chute" finale
Image de Bruno Malivert
Bruno Malivert · il y a
Merci La Chouette !
Image de Keith Simmonds
Keith Simmonds · il y a
Félicitations! Mon nouveau vote n0 14 ! Je vous invite à lire EUREKA qui est en lice pour le Prix Bibliothèque 2016: http://short-edition.com/oeuvre/poetik/eureka-6
Image de Bruno Malivert
Bruno Malivert · il y a
merci pour votre constance
Image de Keith Simmonds
Image de Jean Calbrix
Jean Calbrix · il y a
De nouveau vous avez mon vote, Bruno, pour cette fabuleuse coïncidence.
Image de Bruno Malivert
Bruno Malivert · il y a
Merci à vous. Je vais voir de ce pas si votre fauteuil est toujours aussi confortable !
Image de Jean Calbrix
Jean Calbrix · il y a
Vous avez soutenu mon fauteuil, Bruno, et je vous en remercie. Il est maintenant en finale hiver. On peut le soutenir à nouveau. Lui offrirez-vous ce nouveau soutien ? http://short-edition.com/oeuvre/poetik/le-fauteuil-rimbaldise
Image de Lumiyah
Image de Bruno Malivert
Bruno Malivert · il y a
Merci pour votre soutien !
Image de Louisa
Louisa · il y a
Aller Bruno j'ai confiance en vous
Image de Fred Panassac
Fred Panassac · il y a
Je passe par ici après avoir vu votre lien sur la page de Bruno Ricon - dont tout comme vous, j'aime beaucoup la BD finaliste "Ionesco" - et avoir souri à l'allusion au Hérisson (je précise ma source d'information)
Je vous avais loupé en qualifs si je puis dire mais ce n'est que justice que votre texte soit en finale. Vraiment bravo d'avoir peaufiné à ce point votre style et votre intrigue pour un travail en 6 h seulement : du grand art car le texte est parfaitement dans le thème et ménage en même temps un suspense certain.
"Le poids de son incompétence... un bagage trop lourd à hisser à l'échelon supérieur " : je retiens entre autres cette formule sans pitié ;-)
Il manque le 17 (chiffre qui porte malheur en Italie, comme quoi la superstition n'a pas de lois permanentes)
Je vote avec enthousiasme et vous souhaite bonne chance.
Je vous invite à lire, sur le même thème imposé, mon poème de la Matinale qui est en finale :
http://short-edition.com/oeuvre/poetik/est-ce-par-hasard

Image de Bruno Malivert
Bruno Malivert · il y a
Merci pour ce long commentaire élogieux.
J'irai faire un tour du côté de votre poème, c'est promis !

Image de Brric
Brric · il y a
Damned, suis passé trop tard pour le vote. C'est vraiment une belle histoire.
Image de Bruno Malivert
Bruno Malivert · il y a
Je crois que votre vote a malgré tout été comptabilisé. Merci à vous !
Image de Kamel Drider
Kamel Drider · il y a
J'ai beaucoup aime
Image de Bruno Malivert
Bruno Malivert · il y a
Merci pour votre soutien et... en route pour la finale ?!
Image de Virgo34
Virgo34 · il y a
Mon vote pour ce texte bien écrit et qui donne à réfléchir.
Je vous invite à aller consoler mon Ombrecito qui a perdu son ombre et qui est en cavale avec moi. Merci.
http://short-edition.com/oeuvre/poetik/ombrecito-acrostiche

Image de Bruno Malivert
Image de Virgo34
Virgo34 · il y a
Ombrecito est aussi en finale de la Matinale et espère que vous irez lui renouveler votre soutien. Merci pour lui.
http://short-edition.com/oeuvre/poetik/ombrecito-acrostiche

Image de Salamandre
Salamandre · il y a
Bien dans la lignée de vos écrits
Image de Virginie Colpart
Virginie Colpart · il y a
Belle idée très bien racontée : bravo :-)
Image de Dorian
Dorian · il y a
La vie n'est qu'une suite de chiffres et de nombres.Fin de partie ou début d'une autre? Prenant jusqu'à la dernière ligne.
Image de Le Petit Esprit Rêveur
Le Petit Esprit Rêveur · il y a
Très chouette texte ! Bravo !
Image de Anael
Anael · il y a
Je n'ose pas dire que ça déménage ! Vous m'avez reconnue ?
Mais ça m'a bien plu ! En bonne éditrice, une petite remarque, le numéro de loto aurait été plus transparent (il manque le chiffre 17) si vous aviez fixé le décès à 17h.

Image de Bruno Malivert
Bruno Malivert · il y a
Une pointe d'inachevé dans une existence peut-être pas tout-à-fait achevée...
Image de Virgine Grandgeorge
Virgine Grandgeorge · il y a
Experience peu aisée car trés courte ,mais vous avez réussi à maintenir en quelques lignes le suspense .
J 'espère que votre écriture vous menera bien loin...Le destin nous a fait nous rencontrer pour un agréable moment.

Image de Bruno Malivert
Bruno Malivert · il y a
Ce fut une coïncidence inévitable !
Merci pour votre aimable soutien et vos encouragements, et à bientôt pour d'autres histoires ;-)

Image de Catinou
Catinou · il y a
Un écrit et tout est cri par une existence si tristement ordinaire et où les chiffres confirment le non ordinaire de cette vie! Bravo à l'auteur pour le contenu, d'avoir posé un point, point non final et début d'autres! Un beau texte bien formulé de surcroît, continuez, la pente n'en sera qu'ascendante!
Image de Bruno Malivert
Bruno Malivert · il y a
Merci pour vos encouragements optimistes et revigorants !
Image de Jean Calbrix
Jean Calbrix · il y a
Un joli texte sur une vie tristement banale quoique Jean François, qui de son propre point de vue avait un potentiel, n'en ait pas été récompensé. Le destin est ironique tout de même. Il n'aurait pas du mourir à cet instant puisque le 7 (comme les péchés capiteux) n'était pas dans la grille du loto ! Bravo, Bruno, pour ce texte agréable à lire et pour votre performance dans cette Cavale !
J'ai un sonnet intitulé "Le fauteuil" pastiche du célèbre buffet de Rimbaud. Si vous désirez le lire, c'est ici : http://short-edition.com/oeuvre/poetik/le-fauteuil-rimbaldise

Image de Bruno Malivert
Bruno Malivert · il y a
J'avais pour siège un tabouret.
J'en ai scié les pieds
Non, surtout ne riez pas :
C'est une histoire de clavier
Orange et biscuits pour repas
Aux heures de minuit
D'ébène en ivoire,
Je m'égare...

Image de Trotop
Trotop · il y a
Belle écriture de la langue française, suspense, petit clin d'œil à la vie ou à la grande faucheuse au choix! Très bien, faites nous rêver, nous questionner encore longtemps!
Image de Bruno Malivert
Bruno Malivert · il y a
J'ai traversé le tain et en suis revenu avec le bagage léger de plein d'histoires...
Image de J.M Capu
J.M Capu · il y a
Un " très très court " qui laisse cependant le temps de s'attacher à François Paul , très beau .
Image de Albertno
Image de Bruno Malivert
Image de Tamachek
Tamachek · il y a
Bravo. Très captivant. Et en plus belle maîtrise de la langue française.
Image de Bruno Malivert
Bruno Malivert · il y a
j'ai pris du plaisir à écrire cette courte histoire, je suis heureux qu'elle vous ait plu !
Image de Cybb
Cybb · il y a
Suspendue à chaque phrase jusqu'au dénouement. Bravo !
Image de Bruno Malivert
Bruno Malivert · il y a
je prends votre commentaire pour un encouragement, merci !
Image de Granydu57
Granydu57 · il y a
L'univers n'est qu'une suite de chiffres.
Image de Bruno Malivert
Bruno Malivert · il y a
François Paul y avait-il songé ? Merci pour ce 28è vote...
Image de Alexandre Santos
Alexandre Santos · il y a
Excellent! Je vote!!!
Image de Bruno Malivert
Bruno Malivert · il y a
Merci pour votre enthousiasme ;-)
Image de Bruno Malivert
Bruno Malivert · il y a
La vie de François Paul était une drôle de loterie : de celles où la mort joue gagnant à tous les tirages. Le rêve de la vie, qu'il soit bon ou mauvais, n'est qu'un rêve. Les histoires ne sont que des histoires... Merci pour ton fidèle soutien.
Image de Karoly
Karoly · il y a
Je ne sais pas combien je suis dans le rang des votes, mais je soutiens l'auteur de tout mon coeur, car je connais ses oeuvres te je pense que Bruno Malivert est un écrivain talentueux. Dans chacun de ses livres, romans on peut retrouver une ambience qui attire, aspire le lecteur. Je ne suis pas impartial j'admets, mais l'auteur est doué et mérite l'encouragement.
Image de Françoise
Image de Lumiyah
Lumiyah · il y a
je vous offre le 16ème vote, cette histoire est particulière, il y a une ambiance spéciale, c'est cela qui m'a accroché, et puis l'histoire de François Paul qui est touchante, à un moment donné c'est complexe, car j'ai l'impression qu'il est mort, mais qu'il se voit vivant, car il est allongé sur une civière !! la chute est incroyable, ticket gagant ? oui pour une vie après la mort...

Dans le partage je vous invite à découvrirhttp://short-edition.com/oeuvre/poetik/lui-15 qui est en compétition, merci de le soutenir si vous aimez, merci

Image de Bruno Malivert
Bruno Malivert · il y a
Merci pour votre soutien et votre commentaire, j'ai moi aussi apprécié votre poème !
Image de Lumiyah
Image de Stephane Lemesle
Stephane Lemesle · il y a
Beau et long voyage à François Paul
Image de Bruno Malivert
Image de Keith Simmonds
Image de Bruno Malivert
Bruno Malivert · il y a
Merci à vous, et bravo pour votre oeuvre féconde !
Image de Danslapeau