1
min

Le garçon à la moto

Image de Jo Hanna

Jo Hanna

130 lectures

27

Il avait peur de disparaître, le petit garçon. Il avait toujours eu peur de disparaître.
A 14 ans, il avait découvert la cigarette. Il s'était senti vivre alors.

Il se tuait pour vivre
Disparaissait pour exister

A 17 ans, il avait découvert les joint. Il s'était senti vivre alors.

Il se tuait pour vivre
Disparaissait pour exister

La moto entra dans sa vie, comme une femme possessive, captivant toute son attention. Il aimait prendre la route, partir à toute vitesse. Vivre dangereusement, mais vivre.

Il se tuait pour vivre
Disparaissait pour exister

A 19 ans, il avait découvert l'héroïne. Il s'était senti vivre alors.

Il se tuait pour vivre
Disparaissait pour exister

Il enchaînait les conquêtes d'un soir. Chaque nouvelle fille le faisait se sentir vivant. Il les aimait vraiment. Pendant un temps. Mais sa moto restait sa seule véritable amante.

Il se tuait pour vivre
Disparaissait pour exister

A 23 ans, il avait découvert la cocaïne. Il s'était senti vivre alors.

Il se tuait pour vivre
Disparaissait pour exister

Un soir sur sa moto, lancé sur la route à toute allure, il ne s'était jamais senti si vivant. Se croyant vivre à fond, il disparut.

Il se tuait pour vivre
Disparaissait pour exister

Qu'est-il resté alors ? Une moto, fracassée. Un fix d'héro, délaissé. Quelques numéros, éparpillés.

Il se tuait pour vivre
Disparaissait pour exister

Il avait peur de disparaître, le petit garçon. Mais il n'avait jamais vraiment vécu.

Il se tuait pour vivre
Disparaissait pour exister

Il était à l'image de ses passions, éphémère. A l'image de sa moto, dangereux. A l'image de la drogue, destructeur.

Il se tuait pour vivre
Disparaissait pour exister

Il avait peur de disparaître, le petit garçon. Et un soir de septembre, sa peur l'emporta.

Il se tuait pour vivre
Disparaissait pour exister

Il disparut.
27

Un petit mot pour l'auteur ?

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lisez la charte !

Pour poster des commentaires,
Image de RAC
RAC · il y a
Un bel exercice de style et un grande sensibilité dans ce texte, bravo ! A bientôt...
·
Image de Jo Hanna
Jo Hanna · il y a
Un grand merci !
·
Image de Akila
Akila · il y a
wow celà signifie qu'il se tuà sur la moto ou, quel parole, j'aime bien car moi aussi j'aime la moto mais non les drogues, hahah, c'est super
·
Image de Jo Hanna
Jo Hanna · il y a
Oui, c'est mieux d'aimer la moto que les drogues effectivement haha ! Merci Akila
·
Image de Akila
Akila · il y a
dites Jo Hanna vous ne faites pas de poésie
·
Image de Jo Hanna
Jo Hanna · il y a
Très peu, je suis loin d'être vraiment douée pour ça hélas
·
Image de Akila
Akila · il y a
ben, ca vous dirai de lire un de mes poésies, n'importe lesquels merci
·
Image de Sylvie Loy
Sylvie Loy · il y a
Fauché dans sa jeunesse qui se consumait déjà trop vite...Triste et beau à lire à la fois.
·
Image de Jo Hanna
Jo Hanna · il y a
Merci beaucoup Sylvie, contente que tu sois passée !
·
Image de Elena Hristova
Elena Hristova · il y a
ce texte sonne si bien à l'oreille et en dépit de l'aspect dramatique on pourrait le fredonner comme une chanson un peu triste mais qui garde l'espoir quand même.
·
Image de Jo Hanna
Jo Hanna · il y a
Merci infiniment pour ce commentaire Elena, je ne l'ai pas voulu dramatique ce texte alors ça me ravi !
·
Image de Keith Simmonds
Keith Simmonds · il y a
Un superbe récit bien écrit et très émouvant ! Mon vote ! Merci d’avance de venir lire et soutenir “Lumière d’Amour” qui est en Compétition pour le Grand Prix Été2017. Bonne journée !
·
Image de deleted
Utilisateur désactivé · il y a
Texte très touchant, bien écrit...Bravo
·
Image de Jo Hanna
Jo Hanna · il y a
Merci infiniment !
·
Image de Corinne Val
Corinne Val · il y a
La découverte, les sphères mortelles de la solitude et un non retour
·
Image de Jo Hanna
Jo Hanna · il y a
Exactement
·
Image de Régis Burgaud
Régis Burgaud · il y a
Triste et inévitable fin. Très bien ecrit
·
Image de Jo Hanna
Jo Hanna · il y a
Merci infiniment !
·
Image de Mohabdel
Mohabdel · il y a
J'ai pas beaucoup d'occasions mais en passant je lis ce que tu écris et ça me plaît vraiment .C'est bien continuez
·
Image de Jo Hanna
Jo Hanna · il y a
Merci beaucoup, ça me touche ! Et une lecture c'est déjà énorme
·
Image de Lange Rostre
Lange Rostre · il y a
On ne peut pas défier la mort sans conséquences, cela ne mène qu'à hâter sa rencontre.
·
Image de Jo Hanna
Jo Hanna · il y a
C'est certain, au fond c'est peut-être ce que recherche certain. Comme cette phrase qui m'avait marqué "Vous fumez par plaisir. Moi c'est pour mourir".
·

Vous aimerez aussi !

Du même auteur

TRÈS TRÈS COURTS

Certaines décisions sont difficiles à prendre. J'avais accepté ma vie telle qu'elle était. Je n'aspirais plus qu'à une retraite tranquille avant la fin. Quand on a soixante-dix ans, on n'attend ...