2
min

Le développement psychomoteur

Image de Chato Garcia

Chato Garcia

42 lectures

5

Comme la plupart des humain je pense avoir choppé ce que les psychologues appellent le « développement psychomoteur«. J’espère qu’il ne s’agit pas d’une maladie honteuse. De toute façon à 65 ans Je pense qu’il doit y avoir, maintenant prescription.
Bébé, j’ai longtemps cru que j’étais ce que je voyais. Le premier objet que je vis ce fut ma mère, je croyais donc être ma mère...Doit-on rappeler qu’il n’est pas coutume de dire à un bébé qui il est, c’est comme ça et pas autrement et il faut se débrouiller seul avec. Je réclamais souvent le sein pour créer du lien et cela m’effrayais de me sentir coupé en deux quand elle n’était pas là.
Puis je me pris pour mon père et j’en étais fier. Mon père aussi semblait être fier d’avoir un fils.
Il aimait bien aussi son chien; alors j’ai fais tout comme lui.



Fessée!!
« Il faut manger avec une cuillère »
« Il faut faire pipi au pot »



Ma mère a une sœur qui a 20 ans de moins qu’elle et quelques années de plus que moi qui passait aisément pour sa fille et ma grande sœur. Quand je me rendis compte de sa présence je voulu l’imiter je mis une barrette dans les cheveux et réclamais des boucles d’oreilles.

Regard courroucé, réflexions vexatoires
« Les garçons ne portent pas de boucles d’oreilles, et puis retire tout de suite cette barrette de tes cheveux »

Un dimanche après midi mes parents m’emmenèrent au cinéma pour la première fois.
Blanche neige et les 7 nains qui est je crois le premier long métrage de Walt Disney En dehors de la vision effrayante de la sorcière ce qui percuta ma conscience c’est l’histoire du miroir
Quand le film fut terminé ; je demandais à mes parents ce qu’était « Miroir »
« Nous te montrerons à la maison »
Ils me présentèrent un objet familier don je n’avais pas encore senti la présence. C était fixé à la porte de l’armoire depuis toujours j’en suis sûr mais je n y avais jamais prêté attention.

Nous nous plaçâmes devant la chose, je reconnu mes parents mais je leur demandais qui était cet infâme petit nain qui était entre eux et qui me regardait avec des yeux étonnés.

« C’est toi! »
Je me mis à crié horrifié, parce que mes parents ne m’ont jamais menti (la preuve en est qu’ils ne m’ont jamais traité comme un chien alors que j’étais persuadé d’en être un)
Ils pensaient sincèrement que cette être difforme c’était moi!
Je me jetais sur la glace et fis ce beaucoup d’enfants font à cet âge: Je frappais de toutes mes forces sur la glace avec mes mains avec mes poings.
Les psychologues vous expliquerons ce comportement comme faisant partie du développement psychomoteur de l’enfant
Moi je pense qu’ils ont tous essayé comme moi de casser la gueule de l’ignoble marmot qui s’évertuait à trompé mes parents quant à mon apparence.
5

Un petit mot pour l'auteur ?

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lisez la charte !

Pour poster des commentaires,
Image de Mickael Gasnier
Mickael Gasnier · il y a
♥♥♥ Mon vote donc après ce commentaire très enrichissant ;-)
Moi bébé je pensais être ce que j'entendais et comme la première chose que j'ai entendu c'est " pouet' " ben je le suis devenu ;-)
À bientôt sur nos pages respectives...

·
Image de deleted
Utilisateur désactivé · il y a
Il y a beaucoup de matières pour la réflexion sur le développement.
J'aime bien !

·