1
min

Le ciel part en vrille

Image de Hector Rimbaud

Hector Rimbaud

18 lectures

1

Dans les brumes
Des bayous
Se consument
Les tabous.
Pour le poids d'une enclume
On pèse ses mots,
Et du bout de ma plume
Navigue entre deux O.

Le ciel part en vrille et moi à la campagne.
Comme une flottille de goélettes
Les nuages gonflent leurs voiles
Et sur leurs coquilles de noix
Des esquilles d’étoiles
Fibrillent dans la nuit.
Des météores en billes d’or
Cognent aux grilles du paradis.
Des morts en guenilles
Virevoltent par ici.
Sur les cheveux blonds
Des comètes éparpillées,
Des filets en résille
Scintillent de mille feux :
Sirènes des galaxies
Elles pépient
Dans le bel infini
Des cris d’orfraie
Qui émoustillent
Les astronautes en goguettes.
Le ciel part en vrille,
Le soleil a mis les bouts
Et darde des aiguilles
Qui remontent le temps.
La lune n’est plus qu’une faucille
Dans un champ de pacotille,
Et au travers de ma lentille
Je vois toute une escadrille
D’anges déchus
Qui pour quelques broutilles
S’étrillent
Comme de joyeux drilles.

Thèmes

Image de Très Très Court
1

Un petit mot pour l'auteur ?

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lire la charte

Pour poster des commentaires,
Image de JACB
JACB · il y a
Jolies images et agréables jeux de mots .
·