2
min

Le chat le plus gros du monde est mort

Image de pol Siers

pol Siers

801 lectures

189

Qualifié

Cette information capitale a écrasé de tout son poids le reste de l' actualité. Les guerres, les moussons et les avions qui dégringolent ont fini en deuxième partie de J.T.
Il faut dire que Chadouble ( c'est son nom oui, parce qu'il était gros et porteur d'un strabisme majeur) était certainement le chat le plus célèbre du monde ; compte Facebook, followers par millions, reportages à n'en plus finir.
Pourtant au début, il n'était qu'un chat anonyme, juste un chat standard avec un début d’embonpoint.
Il vivait avec sa maîtresse dans un studio de 22m² où tout avait été fait pour qu'il se sente bien : tapi en jonc, souris en plastique qui couinent, coussins de formes et de matière variées, deux litières afin qu'il n'ait pas trop de distance à parcourir en cas de besoin, alimentation select... La vie de pacha.
Les premiers temps, il s'aventurait encore un peu à l'extérieur via la chatière. Il était déjà gros, mais pas encore le chat le plus gros du monde. Mais un jour ce qui devait arriver arriva et il resta coincé, la tête dans le hall et la queue hérissée dans l'appartement. Un bien triste spectacle. Joséphine absolument tétanisée par la situation commença par fondre en larmes, ensuite elle courut un peu partout dans le studio en renversant les litières, les arbres à chat et en faisant couiner les pauvres souris plastifiées qui se trouvaient sur sa route. Finalement dans un éclair de lucidité elle appela les pompiers.
Pendant ce temps, les voisins, alertés par les miaulements qui se répercutaient en échos effrayants dans la cage d’escalier, avaient entrepris de filmer la scène avec leur smartphone, faisant ainsi preuve d'un remarquable sens de l'à-propos.
Après différentes tentatives vaines; tractions sur les pattes avant, arrière, sur la queue, chausse-pied géant, les pompiers finirent par trouver la solution en enduisant la fourrure hirsute de produit vaisselle. 1 litre. Ainsi lustré, Chadouble finit par jaillir dans le couloir dans un bruit de bouchon de champagne et auréolé d'un nuage de bulles irisées.
Ce fut très beau. Et très traumatisant pour notre petit ami qui, dès lors, n'eut plus aucune velléité d'excursion. Joséphine, elle-même bouleversée, entreprit de traiter le traumatisme de son chat en doublant ses doses de pâtées et de caresses. Les voisins connectés, avec l'accord bienveillant de Joséphine qui vivait avec plaisir ce début de notoriété inattendue, continuèrent à publier des vidéos de Chadouble. Toute une communauté pu ainsi suivre de façon quotidienne voir pluriquotidienne l'évolution de sa courbe de poids, et de celle de Joséphine qui évoluait en parallèle. Début de l'emballement médiatique.
Un des grands plaisirs de Chadouble dans cette vie faite de calories et de ronronnements était de se coller à la fenêtre et de laisser le soleil amplifier encore sa torpeur de sa caresse chaleureuse.
Ce matin là il faisait beau, très beau. Joséphine avait dû s'absenter pour la matinée ( urgence brushing, un reportage étant prévu le lendemain avec un célèbre fabricant de croquettes) et sa sœur avait donc été sollicitée pour garder le chat (pas question de laisser Chadouble tout seul, tu n'y penses pas ?) . Irritée, mais serviable, elle était donc venue. Après avoir passé l'aspirateur et vidé l’équivalent d'une tonte d'un mouton de taille moyenne dans la poubelle, elle s'occupa des litières, ouvrit la fenêtre dans l'espoir de diluer un peu l'odeur de pisse dans celle de la pollution extérieure, alluma la TV et, enfin, s’apprêta à ne rien faire.
Chadouble s'éveilla alors, entreprit de vider sa gamelle puis, avisant le ciel bleu qui paraissait encore plus brillant et plus chaud qu'à l’accoutumée (et pour cause), sauta sur le rebord de la fenêtre, et s'appuya de tout son poids sur la vitre. Dans le bref temps de sa chute, il eut le temps de faire le double constat que la vitre n'était pas là et que la gravité, elle, était bien là.
L’appartement était au 5é étage.
Les pompiers qui étaient venus à toute vitesse avec un bidon de produit vaisselle ne purent rien faire.
Fin de Chadouble et, après une brève, mais fulgurante explosion, de l'emballement médiatique.

PRIX

Image de Automne 19
189

Un petit mot pour l'auteur ?

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lisez la charte !

Pour poster des commentaires,
Image de Andrew Clarkev
Andrew Clarkev · il y a
C'est la plus petite souris du monde qui doit être bien triste...
·
Image de Chateaubriante
Chateaubriante · il y a
pauvre Chadouble, sa soudaine notoriété ne l'a pas aidé !
piège que ces médias, réseaux sociaux... qui ne lui laissaient d'autre choix que de grossir encore et encore
jusqu'à la chute finale quand il explose sur le pavé !
beaucoup d'humour et une réelle sympathie pour Chadouble

Zaza, quant à elle, mange des croquettes diet

·
Image de Sandrine Michel
Sandrine Michel · il y a
Un bonne dose d'humour est toujours bienvenue !
·
Image de Oscurio De Syl
Oscurio De Syl · il y a
Bien aimé, léger et drôle. Si je peux me permettre une petite remarque, j'aurais même enlevé la dernière phrase pour renforcer ainsi l'effet comique.
Bien à vous

·
Image de pol Siers
pol Siers · il y a
Merci pour cette remarque, il me semble bien que vous avez raison :)
·
Image de JARON
JARON · il y a
Bonjour Pol Siers, un texte bien écrit et agréable à lire. Un chat en wingsuit surpris par la gravité de son saut dans le vide. Tout cela à cause d'une fenêtre ouverte. Il est vrai que le produit vaisselle dans ce cas, à part nettoyer le trottoir... une parenthèse sur les réseaux sociaux où tout est filmé aujourd'hui! et mis en ligne pour la gloire ou la destruction des individus ou des animaux visiblement. Mes voix avec plaisir. Si toutefois vous avez un instant pour "mondes parallèles" en finale du court et noir, j'ai essayé de sensibiliser les êtres humains sur la sauvegarde de notre planète à travers une fiction qui pourrait bien devenir réalité. D'avance merci et belle fin de dimanche.
https://short-edition.com/fr/oeuvre/tres-tres-court/mondes-paralleles-1

·
Image de Jean Calbrix
Jean Calbrix · il y a
Comme quoi une gras minet n'est e sécurité qua dans un champ ! Bravo, pol Siers, pour ce texte humoristique qui pastiche les réseaux dits sociaux ! Vous avez mes cinq voix.
Je vous invite à lire mon sonnet "Roberto" si vous avez un peu de temps : https://short-edition.com/fr/oeuvre/poetik/roberto
Bonne journée à vous.

·
Image de Marcheur
Marcheur · il y a
Bravo pour cette histoire qui retombe très bien sur ses pattes.
·
Image de RAC
RAC · il y a
Arrrgh ! Mon chat a lu votre texte avec moi : chat nous a beaucoup ému et il est traumatisé... Mais c'est très bien écrit !
·
Image de Zouzou
Zouzou · il y a
Drôle et tendre à la fois, mes voix !
en lice Poésie si vous aimez

·
Image de Mikael Poutiers
Mikael Poutiers · il y a
J'espère qu'un passant à réussit à filmer l'envol de Chadouble et son atterrisage sur le trottoir... juste pour que ça circule sur le net. Merci pour ce conte humoristique.
·

Vous aimerez aussi !

Du même auteur

TRÈS TRÈS COURTS

René avait pris conscience qu'il n'était pas immortel vers 40 ans. Comme tout le monde. Sauf ceux qui sont morts avant. Il n'avait pas supporté l'idée et avait commencé à picoler. Picoler, ...

Du même thème

TRÈS TRÈS COURTS

A force de faire la vaniteuse depuis les compliments de mon médecin, vers la cinquantaine, j’ai abandonné la balance et doucement, mois après mois, mon corps a pris le parti de gonfler ...