1
min

LE BON CAFÉ DE GRAND-MÉRE

Image de Don Quichotte

Don Quichotte

9 lectures

0

C'était la guerre, donc les restrictions...
Grand-père qui avait fait 14/18 - à l'arrière car "soutien de famille" - disait souvent: "Ah, pauvre France, à qui donnes-tu tes bons de tabac?"
Ce sujet l'intéressait de près car il fumait beaucoup et crachait tout autant, dans un crachoir rempli de sciure de bois. Ce qui me dégoutait passablement. Mais passons...
Mon grand-père n'était pas à plaindre car, étant un peu égoïste, il ne se préoccupait guère des questions d'approvisionnement. Grand-mère gérait les tickets de rationnement. La vie était dure et il fallait compter.
Le café n'était souvent que de la chicorée, mais ce qui fâchait le plus la grand-mère c'est que grand-père ne se rationnait pas en sucre. Or c'était une denrée rare !
Plusieurs fois elle lui avait demandé d'en limiter sa consommation, mais avec lui, c'était peine perdue.
Un jour qu'il s'était servi son "café" et s'était absenté quelques instants, grand-mère, excédée, lui jeta une poignée de sucre dans sa tasse tout en grommelant. : "Tiens, puisque tu aimes le sucre, tu en auras..."
Il revint donc sur ces entrefaites et commença à déguster son café sans dire un mot.
Surprise, et n'y tenant plus, la grand-mère lui demanda alors : "Comment était ton café?"
"EXCELLENT !"
0

Un petit mot pour l'auteur ?

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lisez la charte !

Pour poster des commentaires,