1
min

Le blé de la désolation

Image de Wolfram

Wolfram

16 lectures

2

César détruisit Carthage, puis il attela des bœufs à une charrue dont il remplaça le soc par une épée et, comme un laboureur creuse des sillons dans un champ, il creusa des sillons dans les ruines de la cité.
Ensuite, il mit un grand chapeau de paille sur sa tête, chargea un sac à semences rempli de sel sur son épaule, et avec de larges gestes sema ce sel dans les sillons.
Alors vint la pluie qui fit lever sa sinistre culture, il prit donc sa faux et récolta le blé de la désolation. Il le passa au moulin pour en faire de la farine, il pétrit la farine pour en faire du pain et il distribua ce pain à toutes les nations.
2

Un petit mot pour l'auteur ?

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lire la charte

Pour poster des commentaires,
Image de Keith Simmonds
Keith Simmonds · il y a
Un portrait de destruction et de desolation! Mon vote
Comme il ne nous reste que 4 jours pour voter,
je vous invite maintenant à venir voir et apprécier
mon “Bal populaire” si le cœur vous en dit, merci!
http://short-edition.com/oeuvre/poetik/bal-populaire

·
Image de Joëlle Brethes
Joëlle Brethes · il y a
Apparemment, partout ou votre plume passe, il y a des dégâts ! ;-( ;-)
·
Image de Wolfram
Wolfram · il y a
Hé ! Hé !
·