L'affaire Vancouver

il y a
3 min
245
lectures
115
Image de 2020

Thème

Image de 11-14 ans

- Flash Spécial : Chers téléspectateurs, les forces de l’ordre ont découvert le journal intime de Clarisse Vancouver décédée il y a 15 ans le 31 avril 2005. C’est peut-être l’occasion de dénouer cette affaire bien mystérieuse. L’affaire Vancouver est relancée après toutes ces années. En voici quelques extraits :

27 avril 2005 :
Cher journal, je t’écris pour te dire qu’aujourd’hui j’ai vécu le truc le plus horrible de ma vie. En rentrant du lycée avec Lucille, je m’attendais en guise d’accueil à des aboiements joyeux de mon chien Rocky mais rien aucun bruit. Je me suis inquiétée car la dernière fois qu’il n’a fait aucun bruit, il était très malade. J’ai posé mes affaires dans ma chambre et suis allée dans le salon pour voir si tout simplement il ne dormait pas. Mais quand je me suis avancée, j’ai eu un haut-le-coeur. Il était là flottant à un mètre du sol, secoué de convulsions. J’ai crié tellement fort que mes parents et mon frère ont accourus à toute vitesse. Rocky était un animal très affectueux, mignon et fidèle. Un chien parfait. Que lui arrivait-il ? Quand tout d’un coup, il est tombé. Je me souviendrai toute ma vie de ce moment où j’ai entendu son crâne percuté le sol. J’en suis traumatisée et, cette nuit,
j’en ai pleuré toutes les larmes de mon corps. Je me suis remémorée tous les souvenirs que j’avais eu avec lui : son regard quand je m’était attardée sur lui au chenil et qu’il m’avait regardé avec tant de douceur et d’amour que j’ai su que ce serait lui. Son côté joueur et espiègle quand il prenait le journal de papa et qu’il le mâchouillait alors qu’il savait pertinemment qu’il n’en avait pas le droit. Je sortis de mon lit et suis allé chercher son doudou préféré puis j’ai fini par m’endormir.

28 avril 2005 :
Pour fêter l’anniversaire de mon frère Adam et remettre un peu de joie dans notre vie, maman m’avait proposé de faire un boeuf bourguignon. Comme c’est mon plat préféré, j’ai tout de suite accepté. Elle m’avait demandé d’aller chercher des carottes dans le potager alors je me suis vite dépêchée car il ne faisait pas chaud dehors. Quand je suis revenue dans la cuisine, elle était au milieu et brûlait.
Elle me criait qu’elle avait mal mais je ne la croyais pas et ça a été mon erreur. Au début, je croyais à un truc de farce et attrape puis quand elle a commencé à pleurer et crier que c’était réel et qu’elle allait mourir, j’ai tout de suite compris que ma mère était en proie à une combustion spontanée. J’avais dû faire un exposé sur des faits étranges et, avec mon binôme, nous avions choisi celui-ci donc, comment dire que j’étais calée sur le sujet. Mais le temps que je me remémore tous ces souvenirs datant du collège, ma mère était déjà morte. Après cette terrible découverte et devant le tas de cendres de ma mère, mon père n’a pas voulu me croire et nous en a voulu terriblement à moi et à Adam. Il disait que c’était juste une mise en scène ridicule pour que notre mère s’enfuie et le quitte. Tant bien que mal, j’essayais de le raisonner en lui disant que ce n’était pas parce qu’ils se disputaient beaucoup depuis un certain temps qu’elle serait partie.

29 avril 2005 :
Hier soir, je suis tombée de fatigue, épuisée par les larmes et le chagrin. Mais je ne m’attendais pas à ce que j’allais découvrir ce matin. Je prenais mon petit-déjeuner quand mon père a déboulé de l’escalier pour se ruer dans le jardin en hurlant. Je me suis précipité après lui pour voir pourquoi il criait si fort. Il a enlevé sa chemise et s’est mis à se gratter. Ses ongles s’enfonçaient si profondément dans sa chair qu’il saignait de partout. Il s’arrachait la peau par lambeaux. Puis s’écroula à mes pieds, mort. Le plus étonnant était que mon frère n’ait pas réagi à tous ses cris.
Inquiète, je me précipitais dans sa chambre. Quelle ne fut pas ma surprise ! Il était allongé sur son lit tel une momie desséchée. Il semblait avoir 200 ans et tout son lit était trempé comme si toute l’eau de son corps s’était échappée.
En seulement trois jours, je me retrouvais orpheline, sans famille.
Je me suis jurée de découvrir qui était derrière toutes ces morts inexpliquées et m’avait privé de tous les gens que j’aimais.
Mais que m’arrive-t-il ? Je ne me sens pas bien. De l’eau coule de mes oreilles, mon corps me gratte de toutes parts et me brûle. Mes jambes se soulèvent de terre sans que je ne puisse rien faire. A croire que je vis moi aussi tous ce qui a tué mes proches cette semaine. Je crois que je vais mourir sans savoir qui...


- Chers téléspectateurs, je reprends l’antenne pour conclure. Malheureusement s’arrête ici le journal de Clarisse et le mystère reste entier sur la mort des Vancouver. A-t-on affaire à un virus ? Un empoisonnement ? Mais que se passe-t-il ?

La voix du journaliste tremble, il blêmit :
- Je crois que je vais devoir rendre l’antenne, OH MON DIEU !

D’un coup la caméra tombe à terre, montrant le caméraman prendre ses jambes à son cou pour s’enfuir.
Le journaliste effrayé tombe à genoux et dans un dernier souffle s’adresse aux spectateurs :
- FUYEZ ! ET PRENEZ SOIN DE VOUS !

Il s’écroule alors tandis qu’on peut voir des flammes naître de son corps, de l’eau couler de ses oreilles tandis qu’il s’élève dans les airs en plein milieu du plateau du journal télévisé.
Saura-t-on un jour ce qui est arrivé sur la Terre ce jour du... mais que m’arrive-t-il ? Je brûle... ARRRGH.

115
115

Un petit mot pour l'auteur ? 50 commentaires

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lisez la charte !

Pour poster des commentaires,
Image de Ozias Eleke
Ozias Eleke · il y a
Belle plume. J'ai adoré vous lire.
Je vous prie de lire mon texte pour le compte du Prix des Jeunes Écritures https://short-edition.com/fr/oeuvre/tres-tres-court/homme-tas-le-bonjour-dalfred

Image de DEBA WANDJI
DEBA WANDJI · il y a
Très intéressant!

J'adhère par ma voix et je vous invite à découvrir mon texte en course pour le prix jeunes auteurs https://short-edition.com/fr/oeuvre/tres-tres-court/etoile-perdue-2
N'hésitez pas de laisser vos impressions en commentaires. Merci!

Image de Ombrage lafanelle
Ombrage lafanelle · il y a
Tu écris très bien ! Et l'histoire est originale 🙂
Image de Coumbis Laye
Coumbis Laye · il y a
Belle plume
Image de N'guessan K.
N'guessan K. · il y a
Très beau texte ! Vous avez une belle plume. En passant j'aimerais vous inviter à découvrir mon œuvre par ce lien et à donner vos impressions https://short-edition.com/fr/oeuvre/tres-tres-court/confusion-15
Image de Brandon Ngniaouo
Brandon Ngniaouo · il y a
Un beau récit. Merci à vous.
Vous-avez ma voix.

Je vous invite à découvrir mon texte en compétition pour le prix des jeunes auteurs, et à me soutenir avec vos voix, si jamais il vous plaît.
https://short-edition.com/fr/oeuvre/tres-tres-court/la-chose-11

Image de Tarek Bou Omar
Tarek Bou Omar · il y a
Bonsoir Zoe, ma voix pour ce beau texte :).
Si vous avez un peu de temps, je vous invite à découvrir mon texte en compétition pour le Prix des jeunes écritures : https://short-edition.com/fr/oeuvre/tres-tres-court/le-soleil-s-eteint-sur-mon-destin-1?all-comments=1#fos_comment_comment_body_4242995. Bonne continuation :).

Image de Boubacar Diallo
Boubacar Diallo · il y a
Un beau texte. Bravo et bonne chance pour la suite.
Votre style me plait bien.
Mes voix***
Je vous invite aussi à lire mon histoire https://short-edition.com/fr/oeuvre/tres-tres-court/de-l-amour-au-trepas-une-mere-morte-1
Et à voter pour me soutenir!!

Image de Ziane HASSANI
Ziane HASSANI · il y a
Captivant et original
Félicitations et bonne chance pour la suite
J'espère que vous aimerez mon oeuvre et que j'aurai vos voix
https://short-edition.com/fr/oeuvre/tres-tres-court/adje
Merci

Image de Gaelle Ghanem
Gaelle Ghanem · il y a
Bravo, j'adore votre style! Très beau texte, courage!
Je vous invite à découvrir mon oeuvre: https://short-edition.com/fr/oeuvre/tres-tres-court/noir-cest-noir-il-me-reste-lespoir